LC Classiques

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par kenavo le Mer 3 Mai - 9:58

il n'est pas défendu de sourire un peu avec les classiques Cool



— Tu fumes quoi ?
— des Madame Bovary et toi ?
— des Père Goriot


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par darkanny le Mer 3 Mai - 16:27

Amusant !
avatar
darkanny

Messages : 732
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Epi le Mer 3 Mai - 19:30

Trop cool !

_________________
Let It Be
avatar
Epi

Messages : 1343
Date d'inscription : 29/11/2016
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par darkanny le Lun 8 Mai - 10:57

J'attaque "Mémoires d'outre-tombe" de Chateaubriand.

Lecture qui me convient parfaitement dès le début (du ressenti, de l'histoire, des souvenirs....)
avatar
darkanny

Messages : 732
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par kenavo le Sam 13 Mai - 5:32

Anton Tchekhov, aussi bien roman que pièces de théâtre... mon moment classique pour mai Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par kenavo le Mar 6 Juin - 5:55

mon classique pour juin: Calife-Cigogne

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par kenavo le Ven 7 Juil - 5:50

mon été en polars/policiers a commencé avec un classique: Edgar Allan Poe Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par kenavo le Mar 1 Aoû - 6:09

on ne peut pas faire plus classique que Jane Austen Cool

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Arabella le Mar 1 Aoû - 8:39

Oui, Kenavo. Tu vois que tu y arrives, à aimer les classiques que l'on étudie à l'école (la première définition des classiques, c'est d'être des auteurs que l'on étudie dans les classes).

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2111
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par kenavo le Mer 2 Aoû - 6:03

Arabella a écrit:Tu vois que tu y arrives, à aimer les classiques que l'on étudie à l'école
jamais rencontré Jane Austen lors de mes études Wink et je ne pense même pas qu'elle fait partie des auteurs qu'on étudie en cours d'anglais chez nous

Arabella a écrit:(la première définition des classiques, c'est d'être des auteurs que l'on étudie dans les classes).
hm... en principe je suis d'accord avec toi... mais p.ex. Friedrich Dürrenmatt ou Max Frisch sont des auteurs qui sont au programme de nos classes... je considère ces auteurs encore comme 'contemporains'... bien que leurs livres sont entre-temps en effet des classiques Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Arabella le Mer 2 Aoû - 8:45

C'était la première définition chronologiquement. Mais le sens des mots change....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2111
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Merlette le Mer 2 Aoû - 10:00

Arabella a écrit:Oui, Kenavo. Tu vois que tu y arrives, à aimer les classiques que l'on étudie à l'école (la première définition des classiques, c'est d'être des auteurs que l'on étudie dans les classes).

Chronologiquement ce serait en fait plutôt la deuxième, du moins c'est ce que nous apprend:

Le Littré a écrit:Classe. Les grammairiens anciens appelaient écrivains ou poëtes classiques ceux qu'ils mettaient dans la première classe ; les modernes ont donné le même nom à ceux qu'on étudie dans les classes ; d'où la série des sens : qui est donné comme modèle et qui, à ce titre, appartient à l'antiquité, et enfin qui est opposé à romantique.

Donc il y a bien à la base une idée de valeur supérieure de ces œuvres, qui leur aurait valu d'être mises dans "le haut du panier". Cela dit toute sélection culturelle est difficilement (voire jamais) objective ou exhaustive, même dans les temps anciens j'imagine...
De nos jours déterminer quels auteurs appartiennent à la "première classe" donne invariablement lieu à des contestations et des débats sans fin.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2339
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Arabella le Mer 2 Aoû - 10:38

Effectivement, je me suis arrêté au premier sens donné par les modernes, sans remonter jusqu'aux anciens...

Après, à peu près tout est discutable, y compris l'idée qu'absolument tout a la même valeur. Même si une part de subjectivité intervient dans toute activité humaine, en posant et en explicitant ses critères on peut au moins, pour un moment se mettre d'accord, ou ne pas être en désaccord sur tout. Quitte à rediscuter. A la limite, peu importe qu'un classement soit "subjectif", le fait d'avoir une réflexion sur les raisons de ce classement, sur les critères qui ont présidés à son établissement, d'avoir un questionnement sur la valeur, peut être considéré comme un objectif en soi.

Enfin pour en revenir aux classes, cela suppose forcément de faire un choix, puisqu'on ne peut pas enseigner tout. Forcément subjectif. Tous les enseignants imposent d'une certaine façon un choix subjectif à leurs élèves.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2111
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Merlette le Mer 2 Aoû - 10:49

Arabella a écrit:Enfin pour en revenir aux classes, cela suppose forcément de faire un choix, puisqu'on ne peut pas enseigner tout. Forcément subjectif. Tous les enseignants imposent d'une certaine façon un choix subjectif à leurs élèves.

C'est vrai, mais pas totalement subjectif puisque généralement il leur est dicté par les programmes officiels et leurs listes d’œuvres, donc la subjectivité des instances supérieures... Mais ils ont la latitude de piocher là-dedans.
Je pense que le temps est fini où les profs faisaient librement leurs propres choix, et j'ai connu cette époque en tant qu'élève. Peut-être est-ce un bien (car notre prof de français de collège faisait clairement ressortir ses goûts perso dans ses choix, au détriment des dits "classiques"), je ne sais pas...

Dans le cas des œuvres étudiées pour certains concours, cela m'a toujours laissée songeuse de voir que tel auteur sélectionné, ô surprise, venait de faire (ou allait prochainement faire)  l'objet d'une publication par tel universitaire... Razz

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
avatar
Merlette

Messages : 2339
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Arabella le Mer 2 Aoû - 11:31

Oui, bien d'accord, je n'ai jamais pensé que les profs étaient entièrement libres de faire leur choix, c'était plus le cas à une époque peut être, j'avais une prof de français, qui partait un peu dans n'importe quel sens, mais même elle mentionnait à tel ou tel moment le programme...De toutes les façons, n'importe quel sujet imposé ne l'aurait pas empêché de parler de la seule matière qui l'intéressait vraiment, c'est à dire elle-même.

Je pensais plus à l'idée d'imposer un choix plus normé socialement, le fameux programme, rendu opérationnel par le contenu des manuels, qui définit ce que l'on doit enseigner avec des critères, des échelles de valeur, plus ou moins explicites. Donc le côté éminemment subjectif peut être déjà perceptible par les contestations auxquelles il donne lieu, de la part des profs souvent, mais aussi parents, chercheurs, brefs tout ceux qui à un titre ou un autre pensent avoir une légitimité pour s'exprimer sur le sujet (c'est à dire en gros tout le monde).

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
avatar
Arabella

Messages : 2111
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: LC Classiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum