Victor Català

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Victor Català

Message par kenavo le Sam 7 Jan - 6:27



Víctor Català, de son vrai nom Catalina Albert i Paradis (1869-1966) a très tôt dévoilé un esprit d’indépendance qui lui a permis d’écrire des œuvres frondant la société de son temps.

En 1905, elle publie Solitude, livre qui rompt avec une littérature catalane limitée et provinciale et offre à son pays un chef-d’œuvre, l’un des plus beaux exemples de prose poétique.


Source : Editeur


Dernière édition par Kenavo le Lun 23 Jan - 8:01, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor Català

Message par kenavo le Sam 7 Jan - 6:28


Solitude
Présentation de l’éditeur
Un des textes fondateurs d’une littérature en pleine renaissance à l’orée du XXesiècle, Solitude de Víctor Català dessine le portrait de Mila, sensible et ardente, qui, mariée à un bon à rien, va peu à peu perdre ses rêves et tenter de conquérir sa liberté au cœur des paysages grandioses, âpres et sauvages des Pyrénées catalanes.
Publié en 1905, Solitude a la saveur et la puissance, la rudesse et la sombre sensualité d’un roman de Giono, et traduit avec une force rare la perte des illusions chez une jeune femme, la force du désir et l’emprise du mal sur le monde.
Lors de la publication en allemand il y a quelques années, on ne pouvait pas échapper à ce classique de la littérature catalane. Je l'avais noté mais en fin de compte pas lu jusqu'à présent.
Mais je comprends mieux l'engouement, ce livre, écrit il y a plus de 100 ans, nous parle avec une écriture si moderne et accessible, c'est un pur régal.

Et même si le destin de Mila peut sembler aujourd'hui un peu "démodé", la situation d'un mariage insatisfait et l'envie de quitter cette situation, reste quand même d'actualité.

Bien avant Federico Garcia Lorca et D.H.Lawrence cette auteure a fait un portrait d'une jeune femme qui ne se satisfait pas d'un mariage raté.

Et dans la postface de Jordi Punti on peut lire que Roberto Rosselini s'est inspiré de ce livre pour son film Stromboli.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6414
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum