Catherine Meurisse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Catherine Meurisse

Message par kenavo le Jeu 12 Jan - 6:05



Catherine Meurisse est née en 1980.

Après avoir fait des études de lettres, elle entre à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Graphiques Estienne, puis à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, à Paris, d’où elle sort diplômée avec la mention d’excellence.
En 2005, elle rejoint l’équipe de dessinateurs du journal satirique Charlie Hebdo.
En parallèle, elle dessine dans la presse (Les Echos, Libération, Marianne) et illustre des livres jeunesse pour les éditions Gallimard, Bayard, Nathan, Sarbacane, Albin Michel.
Elle est également auteure de bande dessinée.


Source : Editeur


son site


Dernière édition par Kenavo le Mar 24 Jan - 13:21, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine Meurisse

Message par kenavo le Jeu 12 Jan - 6:05


Moderne Olympia
Présentation de l'éditeur
À l’instar de celle qui existe avec le Louvre, une nouvelle collection est initiée avec le musée d’Orsay, et c’est Catherine Meurisse qui l’inaugure de la manière la moins conventionnelle et la plus réjouissante qui soit. L’album le plus drôle jamais publié par Futuro !Il faut tout le talent et l’humour de Catherine Meurisse pour mettre en scène en bande dessinée, au musée d’Orsay, la peinture, le cinéma et la danse : West Side Story ou encore Singing In The Rain se mêlent aux oeuvres de Manet, Toulouse Lautrec, Monet, Degas, Courbet… Ce n’est plus un album, c’est un bouillon de culture !

Olympia, une héroïne moderne Le célèbre tableau de Manet, Olympia, est un peu la Joconde du musée d’Orsay… posant dans son plus simple appareil. On ne pouvait choisir meilleure héroïne pour une aventure au coeur du musée. Peinte en 1863, Olympia a créé le scandale et ouvert la voie de la modernité aux impressionnistes, opposés aux peintres académiques. Au centre de deux clans, celui du Salon des Refusés et celui du Salon Officiel, Olympia est une icône et un pivot dans l’histoire de l’art. Deux clans, une héroïne, un scandale : ce n’est plus de l’histoire de l’art, c’est du cinéma ! Et si le musée d’Orsay était un vaste studio où se tourne, se joue, s’affronte, se fabrique tout un monde d’images et de mythes ? Olympia, jeune actrice pleine de rêves, est pressée de vivre le grand frisson romantique devant la caméra, d’incarner une Juliette passionnée aux côtés d’un Roméo digne de ce nom. Elle se verrait bien en haut de l’affiche, comme Vénus, la star des studios d’Orsay. Mais on ne lui offre que des rôles de figurante, qu’elle incarne avec la même adresse qu’un Peter Sellers dans The Party. La figuration n’est pas faite pour elle, elle le sait, mais que faire pour exister quand on est issue du quartier des Refusés et que les premiers rôles ne sont réservés qu’à l’élite, les Officiels ? Quand, sur un tournage une fois de plus catastrophique, elle tombe amoureuse de Romain, un acteur du clan rival, c’est le début d’une lutte des classes culturelle : l’ensemble de la profession est choqué et les Officiels ne reculent devant aucun coup bas pour empêcher l’union des deux jeunes amoureux. Et c’est sans compter la jalousie de Vénus, diva éternellement flanquée de ses trois cupidons de compagnie, bien décidée à arracher le beau Romain des bras nus d’Olympia… Pour Olympia, le chemin du succès sera chaotique, musical et dansant…
Après le Louvre, c’est le Musée d’Orsay qui se lance dans le monde de la BD. Et quelle bonne idée !

Olympia, après une sortie de cinéma avec Romeo et Juliette, veut devenir elle-même actrice et elle essaie de se faire embaucher sur plusieurs plateau de tournage.

L'aventure qu’on va suivre est réjouissante, tout à fait extraordinaire et consiste dans un vrai jeu de piste parce qu’on se met à chercher les œuvres transformées en BD.

C’est rare que je ris autant en lisant une BD, mais avec celle-ci on ne peut pas l’éviter. Puisque l’éditeur parle de ‘collection’, je présume que le musée veut continuer avec d’autres BD. Je plains déjà un peu ceux qui vont prendre la suite de Catherine Meurisse, elle a mis la barre très haute !

Ella a utilisé pas moins de cinquante œuvres du musée d’Orsay pour alimenter son histoire, on peut les retrouver sur le site du musée




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine Meurisse

Message par kenavo le Jeu 12 Jan - 6:07


La Légèreté
Présentation de l’éditeur
Dessinatrice à Charlie Hebdo depuis plus de dix ans, Catherine Meurisse a vécu le 7 janvier 2015 comme une tragédie personnelle, dans laquelle elle a perdu des amis, des mentors, le goût de dessiner, la légèreté. Après la violence des faits, une nécessité lui est apparue : s'extirper du chaos et de l'aridité intellectuelle et esthétique qui ont suivi en cherchant leur opposé la beauté. Afin de trouver l'apaisement, elle consigne les moments d'émotion vécus après l'attentat sur le chemin de l'océan, du Louvre ou de la Villa Médicis, à Rome, entre autres lieux de renaissance.


Un livre très personnel… donc aussi une lecture personnelle…
pour moi trop personnelle pour en dire plus
chaque lecteur devrait trouver son dû, selon ses attentes…



Pour moi, un livre fort,
j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai adoré  
et je ne peux que souhaiter à Catherine Meurisse qu’elle continue de trouver la légèreté… et la beauté!

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6726
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catherine Meurisse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum