Etienne Davodeau

Aller en bas

Etienne Davodeau

Message par kenavo le Ven 27 Jan - 6:18



Étienne Davodeau, né le 19 octobre 1965 à Botz-en-Mauges (Maine-et-Loire), est un dessinateur et scénariste de bandes dessinées.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 7684
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etienne Davodeau

Message par kenavo le Ven 27 Jan - 6:19


Lulu, Femme Nue
Présentation de l'éditeur
Après un énième entretien d'embauche, Lulu décide de ne pas rentrer à la maison. Mère de famille de quarante ans, sans histoire, elle abandonne mari et enfants. Elle n'a rien prémédité. Ça se passe très simplement. Elle s'octroie juste quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que de savourer pleinement, et sans culpabilité, cette vacance inédite. Presque surprise par sa propre audace, Lulu rencontre de drôles de gens qui sont, d'une façon ou d'une autre, eux aussi au bord du monde. Grisante, joyeuse, dangereuse et cruelle, l'expérience improvisée de Lulu en fera une autre femme...

Etienne Davodeau:
« Mon intention initiale était de proposer un voyage au pays de l’inaction, du temps libre, de l’attente, ou même, de l’improductivité. Raconter une parenthèse. Explorer le « rien foutre ».
Enfin, et surtout, d’un point de vue formel, j’avais envie de profiter de ces thèmes pour réaliser un livre assez libre, qui me permette, sur une base ouverte mais très précise, de goûter aux joies de l’improvisation.
Au départ, j'ai commencé par m'intéresser aux disparitions volontaires, telles qu'il s'en produit des milliers en France chaque année. Des adultes quittent brutalement leur vie habituelle, sans donner de nouvelles. Les proches peuvent lancer des recherches. La gendarmerie peut enquêter et retrouver la personne. Mais si celle-ci ne le souhaite pas et — c'est souvent le cas — aucune nouvelle ne parvient à ses proches.
Au final, mon livre n’a que peu à voir avec ce thème, puisque Lulu, qu’elle le veuille ou non, ne coupe jamais vraiment les ponts avec ses amis, sa famille.
Par ailleurs, dans ces pages, je joue avec cette activité étrange qui consiste à raconter des histoires. Et je raconte l’histoire d’un mec qui raconte l’histoire d’une femme, puis dans ce second livre d’une fille qui raconte l’escapade de sa mère. Je travaille ainsi sur différents niveaux de narration, et sur différents points de vue.
À ce titre, Lulu femme nue est probablement le scénario le plus ambitieux que j’aie écrit. »


Très joli graphisme, j'adore, histoire qui captive dès la première page, j'aime bien qu'elle soit racontée à plusieurs voix, lors d'une soirée entre amis, histoire valable et convaincante, un très bon moment

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 7684
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etienne Davodeau

Message par kenavo le Ven 27 Jan - 6:19


Le chien qui louche
Quatrième de couverture
Fabien est agent de surveillance au Louvre. Il aime son métier. Depuis quelques semaines, il aime aussi Mathilde. Celle-ci décide d'aller présenter son ami à sa famille, le clan Benion, comme elle l'appelle. Puisqu'ils ont désormais sous la main un «expert», les Benion tiennent absolument à soumettre à Fabien un tableau qui moisit dans le grenier depuis des décennies, et qui a été peint par l'aïeul Gustave. Une pauvre toile représentant un chien qui louche. La question des Benion est claire : Le Chien qui louche a-t-il droit au Louvre ? Dans un premier temps, n'osant pas décevoir sa (presque) belle-famille, Fabien ne fournit pas de réponse catégorique... Il aurait dû.
Dans la série du Louvre et la bande dessinée, c'était au tour d'Etienne Davaudeau.

Ayant lu tous les ouvrages jusqu’à présent, je me suis demandée ce qu’on pourrait encore bien s’imaginer pour situer une idée intéressante autour de ce musée.

Et il réussit magistralement de combiner deux aspects qui étaient jusqu’à présent encore pas représentés : la vie des agents de surveillance et le procès des œuvres qui voudraient bien trouver leur chemin vers l’intérieur du Louvre.

qui peut affirmer qu’un tableau a le droit ou non
d’être accroché, pour la postérité, aux cimaises
d’un musée prestigieux comme le Louvre ?

Comment s’effectue le choix
de ce qui entre dans les collections du musée,
et qui en est responsable ?
Il donne à ces questions une réponse possible, avec beaucoup d’humour. Une réussite !

En fin de l’ouvrage, on reçoit sur deux pages les informations sur le procédé réel, informatif en plus !

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 7684
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etienne Davodeau

Message par Aeriale le Ven 27 Jan - 8:31

@Kenavo a écrit:
Lulu, Femme Nue
Présentation de l'éditeur
Après un énième entretien d'embauche, Lulu décide de ne pas rentrer à la maison. Mère de famille de quarante ans, sans histoire, elle abandonne mari et enfants. Elle n'a rien prémédité. Ça se passe très simplement. Elle s'octroie juste quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que de savourer pleinement, et sans culpabilité, cette vacance inédite. Presque surprise par sa propre audace, Lulu rencontre de drôles de gens qui sont, d'une façon ou d'une autre, eux aussi au bord du monde. Grisante, joyeuse, dangereuse et cruelle, l'expérience improvisée de Lulu en fera une autre femme...
J'en avais vu la version filmée de Solveig Anspach avec Karin Viard (que j'adore) et Bouli Lanners. Très touchant.  Je vais retrouver mon com...

J'aime bien le graphisme de cet artiste, et ses histoires :-)
avatar
Aeriale

Messages : 2820
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etienne Davodeau

Message par kenavo le Jeu 28 Déc - 5:36


Le Constat
Présentation de l’éditeur
Le Constat, c'est l'histoire de trois personnages que tout oppose et qui, le temps d'un voyage en voiture insolite et dangereux, vont être rapprochés par le hasard et les circonstances...
Un récit sublime et fondateur qui a permis de révéler tout le talent d'Étienne Davodeau.

Un album de 1996 avec une nouvelle couverture.

Bon moyen de se remettre dans l’œuvre d’Étienne Davodeau.

À part qu’on parle de franc français au lieu d’Euro, cette histoire n’a pas pris une ride et se déguste toujours avec beaucoup de plaisir.

J’aime beaucoup le genre de « road movie » et cet album en est un très bon représentant.

Les trois personnages qui vont se rencontrer et partager un bout de chemin, sont attachants et vraiment à part…

Cela m’a donné envie de retrouver aussi d’autres albums de lui.




_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 7684
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etienne Davodeau

Message par Liseron le Jeu 28 Déc - 20:06

C'est lui aussi qui a fait Les Ignorants, une très bonne BD paraît-il ! @Ovalire pourrait nous en parler...

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
avatar
Liseron

Messages : 478
Date d'inscription : 02/01/2017
Age : 56
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

balade nationale

Message par Queenie le Jeu 28 Déc - 21:01

Ah tiens, j'ai commencé à feuilleter le premier tome La balade nationale



Associé avec Sylvain Venayre, historien.

Tous les deux ont imaginé que plusieurs personnes emblématiques de l'histoire de France arrive dans ce bon vieux XXIe siècle, car c'est beaucoup le bazar, que plein de gens utilisent des figures de l'histoire pour les mettre à leur sauce, et qu'il est temps de dire vraiment aux gens ce qui s'est passé.
En gros.
du coup, on retrouve Jeanne d'Arc, Marie Currie, Dumas Père, Molière... embarqués ensemble, à chercher un lieu emblématique pour faire on ne sait pas encore bien quoi. En chemin ils croisent des gens, des monuments, des situations, qui les fait réagir, et dialoguer, et expliquer que tel symbole est mal compris, mal utilisé, que telle partie de l'histoire est fausse... etc...

Et tout ça avec un humour piquant. je riais toute seule en riant des situations cocasses.

J'ai hâte de continuer ma lecture !

On y apprend des choses, et on se marre.

_________________
*Imaginer en Grand*
avatar
Queenie

Messages : 2310
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etienne Davodeau

Message par kenavo le Ven 29 Déc - 4:12

@Liseron a écrit:C'est lui aussi qui a fait Les Ignorants, une très bonne BD paraît-il !
c'est le prochain sur ma liste Wink

@Queenie a écrit:Ah tiens, j'ai commencé à feuilleter le premier tome La balade nationale
ah oui, noté

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 7684
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etienne Davodeau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum