-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

Thomas McGuane

4 participants

Aller en bas

Thomas McGuane Empty Thomas McGuane

Message par kenavo Mer 22 Mar - 14:32

Thomas McGuane Aa121

Thomas Francis McGuane III, né le 11 décembre 1939 à Wyandotte dans le Michigan, est un écrivain américain.

Son œuvre comprend neuf romans, des nouvelles et des scénarios, ainsi que trois volumes d’essais consacrés à sa vie en plein air.


source et suite


son site


Bibliographie

1990 Comment plumer un pigeon
1990 Embuscade pour un piano
1990 L'homme qui avait perdu son nom
1992 Le Club de chasse
1992 Panama
1994 La Source chaude
1994 Rien que du ciel bleu
1996 Outsider
1997 L'Ange de personne
1999 33° à l'ombre
2003 Intempéries
2004 À la cadence de l'herbe
2006 En déroute
2012 Sur les jantes
2015 La Fête des corbeaux

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par kenavo Mer 22 Mar - 14:32

Thomas McGuane A843
La source chaude
Présentation de l’éditeur
Si vivre, c'est avant tout ne pas manquer de parole à l'éternité, on pratiquera bien sûr la pêche à la mouche dans les rivières du Montana tout en élevant des bouvillons sur un ranch de cow-boy. Mais pour Lucien Taylor, les choses ne sont pas aussi simples: deux femmes au moins se partagent son cœur et, lorsque après des années tumultueuses il devient enfin riche et respectable en créant un établissement thermal, une question le taraude: est-ce vraiment ça, le rêve américain? Thomas McGuane raille ici le kitsch des rapports sociaux et des émotions humaines avec une verve corrosive, un sens du burlesque et une compassion inégalables.
Cela fait bon nombre d’années que j’ai vu lors de différentes occasions le nom de Thomas McGuane et j’étais intriguée de le découvrir.

C’est fait avec cette lecture !

Tout au long de l’histoire j’avais l’impression qu’il s’agit d’une écriture qui tient le lecteur à distance. Il laisse apparaître son narrateur assez flou,  probablement parce que celui-ci est pendant la plupart du livre en train de chercher son chemin, son destin, sa voix…

Mais cette distance ne crée pour autant pas une mauvaise impression, au contraire. Cela donne plus la possibilité de se faire des idées personnelles en ce qui concerne ce Lucien Taylor et même si en fin de compte il n’est pas le mec le plus sympa, on arrive à être intéressé par ce qu’il vit.

Par moment j’ai pensé à un scénario de film. Le tout est très visuel et j’ai adoré bon nombre d’images qu’il a peint dans ma tête. C’est certain que je vais continuer avec cet auteur ! Très bon moment de lecture.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par kenavo Mer 22 Mar - 14:33

Thomas McGuane A998
L’homme qui avait perdu son nom
Présentation de l’éditeur
Originaire du Montana, Joe Sterling quitte le ranch familial pour se consacrer à la peinture, à New York puis à Key West. Il rencontre un succès rapide mais dépense aussitôt sa petite fortune. Il cesse alors de peindre et devient illustrateur de modes d'emploi pour gadgets électro - ménagers. Ayant le sentiment d'avoir perdu son âme, Joe décide de rentrer dans ses terres natales pour y récupérer son héritage et retrouver son patronyme, qu'il a égaré au fil de ses pérégrinations.
La mention que Thomas McGuane est influencé par Raymond Carver prend tout son sens dans ce roman. Comme chez Carver, beaucoup de non-dits, des silences, des sauts de scènes dont le lecteur doit trouver les raccords lui-même. Cela peut agacer plus qu’un lecteur, moi j’aime bien.

Joe Sterling figure parmi ces personnages de romans qui ont perdu leur chemin. Il voit les gens autour de lui qui semblent savoir comment une vie doit se vivre tandis qu’il continue à chercher. Cette recherche l’amène à la terre de ses origines. Et pendant une saison il essaie de trouver un sens, sinon au moins un moyen de continuer sa vie.

C’est l’Amérique du Midwest que Thomas McGuane dépeint devant les yeux du lecteur. Une terre jolie mais rude.

Un roman cru et sans sentimentalisme. Faut aimer cette approche. Si on s’y prête on peut faire de très belles lectures avec cet auteur.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par kenavo Jeu 21 Avr - 4:55

Thomas McGuane A941

Le Montana désenchanté de Thomas McGuane
Des cow-boys, des concours de lancer de lasso, des ranchs où paissent des étalons pur-sang… : l'État du Montana est l’incarnation de la mythologie qui entoure l’Ouest américain. À contre-courant de cette image virile des westerns hollywoodiens, l’écrivain Thomas McGuane livre dans son recueil de nouvelles La fête des corbeaux une chronique désenchantée de la ruralité, bien plus proche de la réalité.

Disponible jusqu’au 23/07/2022 : ici


belle coïncidence, j’avais prévu de poster cet avis de lecture et voilà qu’il y a eu une invitation au voyage pour visiter Thomas McGuane… trop cool


Thomas McGuane Aa3407 / Thomas McGuane A5329
Cloudbursts / Quand le ciel se déchire
Présentation de l’éditeur
Quand le ciel se déchire est la somme de toute une vie de réflexions, de sentiments, d'expériences, et se doit d'être savouré. Ceci étant dit, si vous vous retrouvez à dévorer ces nouvelles en un temps record, je vous encourage à le faire. Vous pourrez toujours les relire plus tard ; ce que vous ferez probablement.
The New York Times Book Review
Merveilleux, essentiel, irrésistible et souvent étonnant. [...] Toutes les nouvelles de McGuane sont empreintes d'humour. En résulte une succession d'histoires exquises.
The Los Angeles Times
Une prose aussi ciselée et impressionnante que les montagnes Rocheuses. [...] L'éclat et l'humour de l'écriture de Thomas McGuane ne manquent jamais de ravir.
The Wall Street Journal
Aujourd'hui, il n'y a plus aucun doute : McGuane est un très grand.
Christophe Mercier, Le Figaro
McGuane [est] l'un des portraitistes les plus fins de l'Amérique profonde.
André Clavel, Le Temps
Pas de sérénité, pas d'équilibre, mais des embardées imprévisibles, soutenues par un rythme qui les accompagne à merveille. [...] Bref, McGuane, spirituel et généreux, nous entraîne dans sa jubilation.
Lilian Kerjean, La Quinzaine littéraire
Les reportages sur ARTE autour de Jim Harrison m’ont donné envie de rester encore un moment au Montana. Et quoi de mieux que de le faire aux côtés de Thomas McGuane.

Lors de mon achat de la version anglaise (2018), il n’y avait pas son pendant français, ainsi je n’en ai jamais parlé. Mais là je suis toute contente de voir qu’on l’a traduit entre-temps (2019).

Pour 556 pages (version originale, française: 660), divisé en 45 nouvelles, on peut s’imaginer qu’on rencontre une grande diversité d’histoires.

Ainsi c’est assez difficile d’en parler.

Et vous le savez bien, je suis si grande amatrice de nouvelles, de toute façon je ne peux qu’en dire du bien. Surtout que j’adore Thomas McGuane.

Les commentaires de différents critiques que la maison d’édition a mis en quatrième de couverture donnent une très bonne vue d’ensemble.

Si les nouvelles vous tentent, en voici un très beau moyen de faire connaissance avec le talent de Thomas McGuane.

Thomas McGuane A5330

John Register, Closed Restaurant, 1975

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par Aeriale Jeu 21 Avr - 8:18

Depuis le temps que je le croise, il faut absolument que je me lance 

Ce denier recueil serait une bonne approche! ( Et quelle couverture ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par Nightingale Jeu 21 Avr - 9:09

Je ne connais pas, mais je le note (encore !) drunken

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2709
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par domreader Jeu 21 Avr - 10:40

Oui moi aussi bien sûr !  il faudra que j'essaie (mais quand ?)

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3448
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par kenavo Ven 22 Avr - 5:45

je ne peux que vous souhaiter une bonne découverte de cet auteur  drunken
Aeriale a écrit:( Et quelle couverture ;-)
yes, il y a quatre de ses livres avec en couverture une image de John Register
Thomas McGuane A870

Thomas McGuane A646

Thomas McGuane Aa54

Thomas McGuane Aaaa401

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Thomas McGuane Empty Re: Thomas McGuane

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum