Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

Joe G. Pinelli

3 participants

Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:51

Joe G. Pinelli  Aa141

Joe G. (Giusto) Pinelli est un illustrateur, dessinateur et scénariste de bande dessinée belge né le 10 avril 1960 à Gouy-lez-Piéton (Courcelles).


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:52

Joe G. Pinelli  A4159
Caz roman
un américain paysage

Présentation de l’éditeur
La vie d'un couple d'émigrant à New York, au coeur du siècle passé. Mineur, ouvrier sur les gratte-ciel, pécheur de baleine, une vie de petits métiers dangereux, d'espoir et de désillusions et la volonté de vivre, de trouver la paix. Et puis, les cabarets de jazz, la danse, le tumulte d'une mégalopole en plein ébullition. Réflexion sur l'émigration, sur la place des petites gens dans le tourbillon d'un monde voué à l'économie, l'aspiration à un bonheur simple dans des flots de jazz, la nécessité de se donner un avenir.
Un ouvrage de Pinelli bouleversant, syncopé, à l'écriture chaleureuse et poétique, ou chaque page compose un véritable tableau. la ville devient le personnage central de cette histoire, parcourue en tout sens par le tumulte des hommes.
Je ne connaissais pas trop Joe Pinelli mais j’avais trouvé une référence dans un article autour du 'jazz en BD'. Sujet qui me tente trop, il m’est impossible de résister !

Quelle belle découverte. À part la couverture, les dessins dans le livre sont en noir et blanc et tout comme le résumé le dit : chaque page est pratiquement un tableau à lui seul. Impressionnant.

Surtout qu’on ne voit pas un personnage en particulier, cela devient tout comme pour le roman de Julie Otsuka, Certaines n’avaient jamais vu la mer, une sorte de « chœur anonyme » qui représente plus d’un émigrant en Amérique.

C’est extraordinaire, vraiment fort et capte son lecteur avec une intensité qui résonne longtemps après la fermeture du livre.

Je n’ai pas trouvé des images en ligne pour illustrer le contenu, voici quelques photos

Joe G. Pinelli  Dscn5934

Joe G. Pinelli  Dscn5935

Joe G. Pinelli  Dscn5936

Joe G. Pinelli  Dscn5937

Hommage pour Edward Hopper… il y en a plus d’un dans le livre
Joe G. Pinelli  Aa142

Night Windows

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:53

Joe G. Pinelli  A1546
Une magnifique journée
Présentation de l’éditeur
Octobre 1933, En deux jours, à New York, la vie d'un compositeur Austro-Hongrois est anéantie par le nazisme. Quarante-huit dessins évoquent les premières impressions de cet homme lâché dans une ville inconnue.
Né au début du siècle, il revoit le vieux continent vingt ans plus tard. Il n'est plus européen, il n'est pas Américain, il est de nulle part. Il rejoint le désert mexicain où il meurt en 1999, laissant une œuvre musicale qui ne ressemble à rien de connu.
Cette histoire est dédiée à ce son ténu, fragile, oublié, à cette musique qui a passé l'épreuve du XXe siècle.
Au début du livre, Joe Pinelli mentionne que cet ouvrage est inspiré des vies de E. Krenek, E. Schulhoff, B. Bartok, A. Zemlinksy et d’autres.
Il ne s’agit donc pas d’un compositeur en particulier mais de cette confrontation avec le nouveau monde.

Le texte en dessous des images (une grande image par page) raconte la vie de ce « personnage » du début en Europe, l’arrivée à New York et la continuation de ce périple avec le but de trouver des nouvelles racines.

Les images par contre sont axées que sur New York. Les rues avec les grands immeubles, des gens anonymes autour ou parfois des endroits déserts.

Puisque j’adore le graphisme de Joe Pinelle, ce livre est le pur bonheur.

Joe G. Pinelli  A1547

Cette image
Joe G. Pinelli  Dscn4648

m’a fait penser à Ernst Ludwig Kirchner
Joe G. Pinelli  A1548

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:53

Texte : Jean-Hugues Oppel

Joe G. Pinelli  A182
Bande avant
Présentation de l’éditeur
" Planqué dans un hangar délabré, Jimmy reprend son souffle. Dans la mallette à ses pieds, Venise, l'Australie et toutes les plaines du Far-west réunies. Des paquets de dollars rangés comme des mille-feuilles en vitrine à la pâtisserie ; aussi alléchants. À partir d'une certaine épaisseur, on ne compte plus, on jouit de l'aubaine. Jimmy jouit. " Roulent les boules sur le tapis vert, mais c'est Jimmy qui plonge. Mauvaise trajectoire, descente de la dalle jusqu'au trou, pour les yeux de la belle. Petite frappe de la cité, montée trop vite dans les sphères brutales du business, Jimmy ne touche plus les bords, et file au tapis. La vie, ce n’est pas du billard.
Jean-Hugues Oppel fait basculer le destin sur carré de feutre tandis que Joe G. Pinelli affûte ses pastels.
Il ne s’agit pas tout à fait d’une BD, plutôt d’une longue nouvelle, illustrée par des images. Mais puisqu’on a un fil pour Joe G. Pinelli et non pas pour Jean-Hugues Oppel, je vais poster à l’instant sur ce fil.

Le texte se développe lors d’une soirée autour d’une table de billard. Oui, on y parle aussi de ce jeu, mais il ne faut pas pour autant en être adepte. Jimmy, le héros de l’histoire, est un petit lascar qui va se retrouver dans de mauvais draps…

L’atmosphère noire est bien rendue et surtout bien accompagnée avec les images de Joe Pinelli. J’adore son trait et tout comme pour les deux romans de Jean-Bernard Pouy, pour lesquels il a fait les dessins, l’ajout de ses images donne un autre ton à l’histoire.

Un fois de plus conquise par le travail du dessinateur et découverte d’une intéressante plume en personne de Jean-Hugues Oppel.


Joe G. Pinelli  A183

C’est la seule image qu’on peut trouver en ligne et c’est marrant parce qu’elle montre une faute !
Le billard dont on parle dans le livre est le billard français, appelé aussi billard carambole, ou billard à 3 billes, et là il n’y a pas deux boules en rouge mais deux blanches et une rouge. Un petit détail qui ne va pas nuire au plaisir de profiter de toutes les autres images.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:54

Scénario: Marc Villard

Joe G. Pinelli  A402
Bye Bye Blackbird
Présentation de l’éditeur
New York en images, texte et musique. Voilà la balade offerte par les éditions BDMusic via Bye bye Blackbird, un livre-disque contenant deux CD de jazz.
L’objet comporte une trentaine de morceaux des années 1958 à 1960 (So what ou Bye bye Blackbird de Miles Davis, Blue Train de John Coltrane,  Perdido Street Blues de Louis Armstrong, Alone Together de Chet Baker…). Mais aussi un court récit hypnotique – proche de la poésie – écrit par Marc Villard, et illustré par Joe G. Pinelli.
Sur une trentaine de pages, le dessinateur raconte d’un trait brut et âpre une ville mouvante, hantée par des musiciens héroïques. Il restitue des ambiances jazzy à souhait, à contempler en écoutant le jazz « moderne » de la fin des fifties.
J’adore le travail de Joe Pinelli… j’aime New York et le jazz… comment est-ce que j’aurais pu passer à côté de ce nouvel album de cette sublime maison d’édition ?!

Si on adhère à un de ces sujets, on devrait y trouver son plaisir.

Joe G. Pinelli  A403

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:54

Scénario : Marc Villard

Joe G. Pinelli  A75
In a blue hour
Présentation de l’éditeur
Un polar, la mort, le quotidien et la musique dans les clubs de Chicago.
Une histoire sombre imaginée par Marc Villard et Joe G. Pinelli sur fond de jazz et de blues.
Une fois de plus ce duo s’est mis ensemble pour accompagner deux CD avec quelques pages de BD.

Pleine d’atmosphère, tout comme je l’aime autour du sujet de jazz…

Un très bon moment… en plus de quelques heures avec de la bonne musique

Joe G. Pinelli  A76

Comme souvent chez Pinelli, un petit clin d’œil pour l’œuvre de Hopper

Joe G. Pinelli  A77

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:55

Texte: Jean-Bernard Pouy

Joe G. Pinelli  Aa143
Sous le vent
Présentation de l’éditeur
Dans la petite école de Bothoa, au coeur de la Bretagne, un jeune élève, Pol, s’ennuie. Il observe les cartes accrochées aux murs et rêve d’un ailleurs, un monde où le vert ne dominerait pas, où les fruits seraient gros et juteux, où le vent serait chaud.
Il se persuade que le jour où il faudrait partir car un jour ou l’autre un Breton doit s’en aller il
choisirait la main du hasard. Il accrocherait lui aussi une carte au mur, il prendrait une fléchette, la lancerait et se jurerait d’aller là où la pointe d’acier se ficherait.

Des années plus tard, le moment est venu pour Pol de partir. La pointe de la fléchette se plante en plein Pacifique. Alors, sans réfléchir, Pol fait vite son baluchon et s’en va, un petit matin aussi flamboyant que ses souvenirs. Là-bas, il rencontre Maeva.
« Il ne savait pas s’il aimait Maeva. L’amour, ici, ne supportait pas une nouvelle saison. Le printemps n’existait pas dans les îles, la montée de la sève ne régulait pas les sentiments. Il n’y avait que la saison des pluies où l’on pleurait beaucoup et la saison sèche qui tarissait les larmes. »
Livre découvert grâce à la belle présentation de @Céline à laquelle j'emprunte aussi trois de ses images du livre Wink

Quel émerveillement! J’ai vraiment beaucoup aimé, une lecture qui se fait presque ‘toute seule’.
Et les images en ‘communication’ avec le texte font de ce livre bien plus qu’un simple roman.

Très belle découverte et un moment de lecture qui donne la pêche drunken

Joe G. Pinelli  Sousle11

Joe G. Pinelli  Sousle12

Joe G. Pinelli  01310

Joe G. Pinelli  A1353

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 5:56

Texte: Jean-Bernard Pouy

Joe G. Pinelli  Aa144
Fratelli
Présentation de l’éditeur
New York, 1946. Les rescapés de la vieille Europe affluent aux portes du Nouveau Monde avec leurs rêves de fortune et de paix. Mais Emilio ne fait pas partie de ceux-là. Il cherche simplement son frère.
Les rues de Little Italy défilent, les hommes se croisent. D’anciennes images écrasées de lumière surgissent. Des histoires de famille, d’amour et de vengeance.

Le roman de J.B. Pouy, illustré par Joe G. Pinelli, nous plonge dans la tragédie de ces deux frères, des plages de Sicile aux gratte-ciels de New York, cette nouvelle Babylone, enfer ou paradis, c’est selon.
Un roman noir, genre dans lequel j’embarque pratiquement jamais.

Il m’a convaincu aussi bien du côté de l’histoire, racontée avec une certaine fluidité et pleine de jolies comparaisons, que du côté images de Pinelli.

New York en noir et blanc (rares sont les petits points de couleurs ternes ici et là) pour une histoire sombre qui se déroule en 1946… sublime !

Joe G. Pinelli  Dscn4637

Joe G. Pinelli  Dscn4638

Joe G. Pinelli  Dscn4639

Joe G. Pinelli  Dscn4640

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par Aeriale Mer 29 Mar - 10:24

kenavo a écrit:C'est la seule image qu’on peut trouver en ligne et c’est marrant parce qu’elle montre une faute !
Le billard dont on parle dans le livre est le billard français, appelé aussi billard carambole, ou billard à 3 billes, et là il n’y a pas deux boules en rouge mais deux blanches et une rouge. Un petit détail qui ne va pas nuire au plaisir de profiter de toutes les autres images.
Tiens on apprend de tout par ici :-)

J'aime bien ses thèmes, l'atmosphère de New York, Chicago, le jazz...et ses clins d'oeil à Hopper, bien sûr!

Moins le graphisme, même si je reconnais qu'il correspond parfaitement à l'ambiance (Mystérieuse, un peu oppressante)

Merci pour cette présentation Kena. Ce type a un style, c'est indéniable :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par Merlette Mer 29 Mar - 12:21

C'est vrai que Sous le vent et Fratelli sont de très bons souvenirs et de beaux livres. Je recopierai mes commentaires dans un fil JB Pouy, car même si les images font partie intégrante de l'histoire, l'histoire et l'écriture m'ont bien marquée.

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Mer 29 Mar - 18:29

Aeriale a écrit:Ce type a un style, c'est indéniable :-)
Joe G. Pinelli  Yes16

Céline a écrit:Je recopierai mes commentaires dans un fil JB Pouy, car même si les images font partie intégrante de l'histoire, l'histoire et l'écriture m'ont bien marquée.
je comptais un peu sur ce fil Pouy de ta part  angelnot

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par Merlette Mer 29 Mar - 19:50

Kenavo a écrit:je comptais un peu sur ce fil Pouy de ta part  angelnot

Voilà, c'est fait!

_________________
With freedom, books, flowers, and the moon, who could not be happy?” Oscar Wilde
Merlette
Merlette

Messages : 2334
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par kenavo Jeu 30 Mar - 5:39

merci

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Joe G. Pinelli  Empty Re: Joe G. Pinelli

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum