-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

Javier de Isusi

Aller en bas

Javier de Isusi Empty Javier de Isusi

Message par kenavo Mer 2 Mai - 5:53

Javier de Isusi A765

Isusi Javier Garcia est un dessinateur et illustrateur espagnol, né à Bilbao (Vizcaya) en 1972.

Javier de Isusi étudie l'architecture à San Sebastian et à Lisbonne. Il part ensuite en voyage en Amérique du Sud; au Mexique, au Brésil, où il collabore avec une ONG qui travaille pour les enfants de la rue.

Il décide de se consacrer à la bande dessinée et entame une série de 4 récits d'aventures inspirés de son périple: "Les voyages de Jean Sans Terre" et parus dans le petit monde de la BD en Espagne, son pays. Il collabore aujourd'hui à plusieurs revues.


Source: Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31374
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Javier de Isusi Empty Re: Javier de Isusi

Message par kenavo Mer 2 Mai - 5:54

Javier de Isusi Aa489
Voir des Baleines
Présentation de l’éditeur
La guerre est finie mais restent les décombres et les blessures qui ne se renferment pas. Dans une prison du Midi de la France, Josu – ex-militant de l’ETA – rencontre Emmanuel, ex-membre du GAL. À presque mille kilomètres de distance, Antón – ami d’enfance de Josu – vit dans le deuil de son père, tué par l’ETA vingt-cinq ans plus tôt. Marqués au fer rouge par le conflit qui a ébranlé le Pays Basque, ces trois-là sont rongés par la rancœur et la culpabilité ; ils entament un dialogue hésitant, sans cesse troublé par les fantômes du passé, afin de tenter de se retrouver, de tourner la page…
Tout en s’inspirant d’une histoire vraie, après un long et minutieux travail de documentation, c’est pourtant par une fiction que Javier de Isusi a choisi d’évoquer l’histoire récente de son pays ; ces trois personnages, qui en incarnent chacun une facette, sont le point de départ d’un questionnement sur la violence et ses conséquences, et en premier lieu les moins visibles : celles qui déchirent l’esprit humain jusqu’au plus profond de lui-même. Avec une extrême délicatesse et sans jamais tomber dans la stigmatisation manichéenne, Javier de Isusi entame dans Voir des baleines une profonde réflexion sur le conflit fratricide qui a ensanglanté sa terre natale tout en montrant le chemin qui mène à la réconciliation.
Javier de Isusi Aaaaa326

Sujets d’actualité passent souvent très bien en BD. En tout cas moi j’adore si l’auteur arrive à dépasser le cadre des petites images. C’est le cas ici.
Epoustouflant !

Ce conflit de l’ETA qui a fait pendant de longues années la une de tous les journaux est traité de façon personnel. L’auteur donne des visages aux uns et aux autres pour voir de plus près comment on pourrait surmonter les rancunes du passé.

Il ne pointe pas l’index pour montrer des coupables et des innocents, mais il donne la parole aux deux partis et c’est un fort beau travail. Je ne vois pas comment un lecteur pourrait rester de marbre devant ces images.

Il y a un petit bémol : il a choisi de faire ce livre en bicolore, et le jaune qu’il a choisi pour associer le noir/gris est par moments tellement vif, ça pique aux yeux…

Mais sinon, très belle découverte !

Javier de Isusi Aaa325

Javier de Isusi Aaaa247

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31374
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Javier de Isusi Empty Re: Javier de Isusi

Message par kenavo Mer 2 Mai - 5:55

Texte: Luciano Saracino

Javier de Isusi Aaaaa328
Ometepe
Présentation de l’éditeur
Ometepe est la plus grande île lacustre au monde et se trouve sur le lac Cocibolca, au Nicaragua. Ometepe est un de ces endroits dont la beauté a inspiré poètes et écrivains, et où la frontière entre le réel et l’imaginaire ne semble plus exister. Ses deux volcans rappellent les seins fermes d’une jeune fille. De ses eaux surgissent des femmes sublimes qui se transforment soudain en anguilles. Des lutins se promènent souvent dans ses rues, sans que personne ne soit effrayé…
Javier de Isusi réunit dans ce livre six contes inspirés de légendes indiennes et de vieilles histoires qui vivent encore dans la mémoire des habitants de l’île.

On retrouve les atmosphères et les personnages chers à Javier de Isusi qui a troqué, cette fois, l’encre de chine pour une boîte d’aquarelles, nous livrant des pages à la poésie délicate et à la beauté sensuelle. À lire absolument quand la réalité devient trop envahissante et ne laisse plus de place à l’imagination.
Javier de Isusi A766

Après ma première rencontre avec Javier de Isusi, j’avais envie de poursuivre dans son œuvre. Ainsi Ometepe se trouvait sur mes étagères depuis un moment…


J’ai bien aimé l’avant-propos des deux auteurs de ce livre :

Il fut une époque où les histoires vivaient librement sur la face de la terre.


On sait bien que ce n’est plus le cas aujourd’hui… mais ces deux se sont fait une joie de nous rapporter leurs « cueillettes » lors de leur séjour sur l’île.

Faut assumer qu’on entre dans un monde onirique et par moment très fantastique… mais aussi bien le scénario que les images arrivent à faire passer le tout… magnifique.

« Il était une fois une histoire vraie… », faut s’accrocher à ce petit mot ‘vraie’ et on y est.

En tout cas j’ai passé un très bon moment sur cette île… extra…

Javier de Isusi Aaaaa327

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31374
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Javier de Isusi Empty Re: Javier de Isusi

Message par kenavo Mer 2 Mai - 5:55

Javier de Isusi A_smob13
Asylum
Présentation de l’éditeur
Au cours d'une visite de sa petite-fille Maialen, Marina évoque le périple qui - 80 ans plus tôt - l'a portée de l'Espagne ravagée par la Guerre civile jusqu'en France, puis au Venezuela. Ses souvenirs de l'exil se croisent et se fondent avec ceux de Sanza, Aina, Chris, Imelda et les autres qui de nos jours fuient la guerre et la violence, les mariages forcés, l'homophobie, l'esclavage sexuel.
Sous le pinceau de Javier de Isusi se déroulent les histoires de ceux qui, hier comme aujourd'hui, ont été forcés à quitter leur foyer pour sauver leur vie ou préserver leur intégrité. Des femmes et des hommes à la recherche d'un lieu où vivre dans la dignité et qui, pour franchir des frontières militarisées, subissent des traitements discriminatoires, survivent à la mer, au désert, aux barbelés ; leur détermination n'ayant d'égal que leur aspiration à une existence meilleure.
Javier de Isusi Aa492

Javier de Isusi donne parole à plusieurs personnes ayant fui leur patrie.

Les départs se font tous pour différentes raisons, mais c’est primordial de quitter leur pays de naissance.

Au centre il y a Marina qui a quitté l’Espagne dès le début de la guerre. Son récit est interrompu par les histoires de Sanza, Aina, Chris et Imelda qui montre la panoplie des raisons pour l’exil. Et on retrouve toujours Marina à laquelle on s’attache le plus.

J’aime beaucoup le travail de Javier de Isusi et dans cet album il m’a une fois de plus convaincu. Il sait bien combiner de belles planches avec un sujet important et qui est toujours d’actualité.

Javier de Isusi A779

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31374
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Javier de Isusi Empty Re: Javier de Isusi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum