Le Deal du moment : -40%
-40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
Voir le deal
29.99 €

J.-H. Rosny ainé

4 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

J.-H. Rosny ainé - Page 2 Empty Re: J.-H. Rosny ainé

Message par Arabella Dim 19 Mai - 11:33

Elem d'Asie


Ce texte a été publié en 1896, et il reprend en grande partie, le roman paru précédemment, Vamireh (1892), sans grand succès. Nous retrouvons Vamireh, homme préhistorique d'il y a vingt mille ans, comme le précise l'auteur. Il est un peu chasseur, un peu artiste, et il part à l'aventure au gré de son imagination. Son chemin croise celui d'Elem, une jeune fille d'une autre tribu, qui le captive d'emblée, et qu'il capture. Il lui faudra combattre le clan de la jeune fille, pour pouvoir l'amener chez lui. Nous suivons donc ses aventures, ses combats, et son retour réussi.

L'auteur supprime un certain nombre de détails présents dans Vamireh, en particulier la dernière partie, qui raconte la bataille livrée par Vamireh avec l'appui d'autres tribus, dont les Mangeurs de Vers. C'est donc un récit plus simple, plus court, plus direct, qui va à l'essentiel, c'est à dire à l'histoire d'amour entre Vamireh et Elem. Si on en lit qu'un, Vamireh semble plus intéressant, car plus développé, plus complet.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

J.-H. Rosny ainé - Page 2 Empty Re: J.-H. Rosny ainé

Message par Arabella Dim 19 Mai - 11:37

Helgvor du Fleuve Bleu



Dernier grand roman du cycle préhistorique de Rosny aîné, Helgvor du Fleuve Bleu, ou le roman des âges farouches, paraît en 1930, alors que l'auteur a 74 ans. le moment précis où se déroule le récit n'est pas précisé dans le roman, mais les hommes y utilisent quelques armes en bronze et pratiquent l'agriculture, ce qui le situerait vraiment à fin de la préhistoire. Mais ces éléments ne sont qu'évoqués en arrière fond, et n'influent pas réellement sur le récit.

Ce dernier débute chez les Tzoh, une irruption volcanique s'annonce. Pour la conjurer, le sorcier s'apprête à sacrifier quelques membres du groupe. Glâva pressent que sa soeur Amhao sera une des victimes. Elle s'enfuit donc avec elle et son enfant pendant la nuit dans un canot. le volcan se déchaîne et décime les femmes et les enfants, les Tzoh partent donc pour capturer les femmes d'une tribu ennemie, les Ougmar, ce qu'ils arrivent à faire profitant de l'absence de la plupart des hommes partis en expédition de chasse. le chemin de Glâva croise celui de Helgvor, un Ougmar, qui la prend en charge avec sa soeur. Les Ougmar s'apprêtent à suivre des Tzoh pour libérer les captives et se venger. Helgvor va vite s'opposer à une brute féroce qui rêve de prendre la place du chef et s'approprier Glâva, Heïgoun. le roman va décrire la traque des Ougmar, les batailles contre leurs ennemis et la lutte entre Helgvor et Heïgoun.

Un roman réussi du cycle, pour une fois la place dévolue à une femme est plus importante et moins passive ; Glâva a une personnalité affirmée et se bat pour elle-même et sa soeur. Les enchaînements des scènes d'action sont parfaitement maîtrisés, le suspens sans cesse relancé, le roman entrelace deux parcours, celui de Glâva et celui de Helgvor, qui ne sont pas toujours ensemble, ce qui donne une structure moins linéaire au récit. Même à la fin de sa vie, Rosny aîné était à même de construire un récit efficace et prenant.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

J.-H. Rosny ainé - Page 2 Empty Re: J.-H. Rosny ainé

Message par Arabella Dim 26 Mai - 13:03

Nomaï

Un des premiers textes préhistoriques de J.-H. Rosny aîné, publié en 1897. Il s'agit d'une courte nouvelle dont l'action se situe à une date indéterminée « Aux temps où les hommes vivaient sur les lacs, dans les cavernes, et les habitations souterraines. La jeune Egypte ne bégayait pas encore ses hiéroglyphes. ».

Nous sommes dans une tribu dans laquelle les filles ne sont que des possessions des hommes, achetées et vendues. Une de ces filles, Nomaï, se révolte, elle ne veut pas appartenir à l'homme à qui sont père veut la vendre. Elle pousse un jeune homme, Amreh à se débarrasser de la brute épaisse par tous les moyens pour pouvoir former un couple avec lui.

Une histoire d'amour et de meurtre dans la préhistoire, c'est assez inédit, d'autant plus que la jeune fille est l'élément moteur dans l'histoire. C'est sympathique et plaisant, même si la faible longueur de texte ne lui permet pas d'être autre chose qu'une curiosité.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

J.-H. Rosny ainé - Page 2 Empty Re: J.-H. Rosny ainé

Message par Arabella Dim 26 Mai - 13:04

Les Xipéhuz


Nous sortons quelque peu de la préhistoire dans ce texte, qui relève de la science-fiction, même si le nom n'existait pas au moment où il a été écrit. Mais comme l'époque pendant laquelle est censé se dérouler le récit se situe à un moment indéterminé, « mille ans avant le massement civilisateur d'où surgirent plus tard Ninive, Babylone, Ecbatane », donc dans le Moyen-Orient d'avant la fondation des villes-états, à l'extrême limite de la préhistoire et l'histoire, la nouvelle a été incluse dans le volume rassemblant des textes préhistoriques de Rosny aîné. Il faut se rappeler que les récits d'anticipation sont un grand pan de la production de l'auteur, scientifique de formation.

Des mystérieuses formes lumineuses envahissent la clairière d'un bois. Une tribu nomade qui les approche se voit décimée par ces étranges cônes. Ils semblent invincibles, mais leurs déplacements ont une limite qu'ils ne paraissent pas pouvoir franchir. Les survivants fuient. Une tentative de se concilier les puissances étrangères est tentée par des prêtres, mais malgré les sacrifices, elles sont toujours aussi meurtrière à tous ceux qui les approchent. Et la zone qu'ils maîtrisent s'élargit progressivement au fur et à mesure qu'ils absorbent les créatures vivantes et qu'ils se multiplient. Une tribu se tourne alors vers un homme qui semble avoir accumulé plus de savoir et sagesse que ses congénères, pour qu'il trouve une solution au problème qui devient de plus en plus inquiétant. Bakhoûn va observer les créatures étrangères, essayer de les comprendre, et trouver une façon de les combattre, pour éviter l'anéantissement des hommes. Il regrettera qu'une communication n'ait pas pu s'établir et qu'une cohabitation n'ait pas été possible, mais sa stratégie permettra aux hommes d'éradiquer la menace venue d'ailleurs.

Un texte très bien construit, rédigé dans une langue soignée, et qui pose la problématique de la communication et du rapport à l'autre, d'une façon qui n'a rien de manichéen. Cela donne envie d'aller voir de plus près les écrits de Rosny aîné relevant de la science-fiction.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

J.-H. Rosny ainé - Page 2 Empty Re: J.-H. Rosny ainé

Message par Arabella Ven 31 Mai - 21:37

Les hommes sangliers


Rosny aîné publia ce court texte en 1929. Il s'agit plutôt d'un récit d'aventures ; le lien avec la préhistoire étant uniquement assuré par la présence d'une mystérieuse tribu, dont les moeurs et la physiologie ne semblent pas être de l'époque où se déroule l'histoire.

Nous sommes dans une île, quelque part en Indonésie ou Malaisie, sous domination hollandaise. Un petit groupe est en voyage, mais ils rencontrent une troupe de d'indigènes rebelles. Ils se fortifient pour résister. Pendant les hostilités, Suzanne, la nièce du planteur chef du groupe, tout juste arrivée d'Europe, est enlevée par de mystérieuses créatures, les hommes sangliers du titre. Elle finira par s'échapper, mais ce ne sera pas la fin de l'histoire.

Une histoire brève mais dense, entre scènes de combats, descriptions de la nature, et des parties plus intimistes. Une femme est au centre du récit, avec un aspect plus moderne, la question de culture, de modèles sociaux et de leurs influences sur les individus, des liens entre les différentes cultures aussi.

Très réussi.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

J.-H. Rosny ainé - Page 2 Empty Re: J.-H. Rosny ainé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum