Andrea Camilleri

3 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Jeu 23 Jan - 6:20

Andrea Camilleri - Page 2 A652
Le tour de la bouée
Présentation de l’éditeur
Le commissaire Montalbano est à deux doigts de tirer sa révérence : trop de gens corrompus dans cette police à laquelle il a tout donné. Mais comment déserter quand un cadavre flottant vient le narguer au cours d'une baignade ? Encore un de ces immigrés clandestins victime d'un naufrage dans le canal de Sicile ?
Le dottore n'ignore rien de ces tragédies où périssent également des enfants, ni de la férocité des passeurs. Ces criminels vont apprendre qu'en Sicile aussi, les lois existent.
Retrouver Montalbano dans une nouvelle enquête est entre-temps une belle habitude.

Il est devenu un „copain“ et dans ses livres, Camilleri mélange merveilleusement enquête, suspense et les préférences culinaires du commissaire (très important pour le cher Salvo…).

Cette fois-ci le sujet de l’enquête est beaucoup plus sérieux que dans les autres épisodes. Et malheureusement, Camilleri le mentionne à la fin du livre, son histoire est basée sur des faits réels dont il a lu dans la presse.

Dès qu’on s’attache à ce commissaire, je pense qu’il n’y a plus moyen de quitter la Sicile Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Mer 22 Avr - 6:33

Andrea Camilleri - Page 2 A666
La patience de l'araignée
Présentation de l‘éditeur
La Sicile peut parfois se révéler être une immense toile d'araignée. Une toile de on-dit, de calomnies, de vraies fausses vérités et de faux vrais mensonges. Une toile de liens familiaux, d'amitiés, d'intérêts croisés et de dettes à payer. Une toile qui semble avoir pris au piège la jeune Susanna Mistretta, portée disparue.
À Montalbano, une fois de plus, de démêler les fils, d'une marchande d'œufs à la cuisse légère à un journaliste assoiffé de ragots, en passant par un juge, un avocat et des liasses de billets...
Et au bout du fil, l'araignée qui, tapie dans l'ombre, attend sa proie...
À la fin du dernier épisode, le commissaire a été blessé assez sérieusement. Ainsi on le retrouve au début de ce volet d‘abord à l‘hôpital et ensuite en réconvalescence à la maison.

Un enlèvement n‘entre pas tout à fait dans son domaine et ainsi on ne lui demande que d‘assister au moment que Susanna Mistretta est portée disparue.

Mais le lecteur sait naturellement dès le début que ce sera lui qui trouvera la bonne solution.

Un épisode qui m‘a fascinée plus que bon nombre de ses autres enquêtes.

C‘est vraiment passionant, captivant et la fin est certainement délicieuse.

Andrea Camilleri - Page 2 A76

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Ven 12 Avr - 1:46

Andrea Camilleri - Page 2 A668
La Lune de papier
Présentation de l‘éditeur
Qui voulait la tête d'Angelo Pardo ? Défiguré au gros calibre, ce visage qui plut tant aux femmes ne vaut plus grand-chose. Et cette posture, très équivoque, du cadavre... Plus d'un policier de Vigàta en ricane. Pas Montalbano : les crimes passionnels ne sont pas sa tasse de thé. Entre la sœur du mort, exclusive et sensuelle, et sa maîtresse, féline et envoûtante, le commissaire balance : l'une et l'autre ont suffisamment aimé Pardo pour le détester, ont assez de nerfs pour l'avoir froidement abattu et ne laissent pas Montalbano indifférent. Entre les mains de ces deux femmes, le plus fin limier de Sicile se fait bel et bien balader...
Cela fait un bout de temps que je n‘avais pas assisté mon cher Montalbano pour résoudre une enquête.

C‘était un plaisir de renouer avec lui et je me suis retrouvée dès les premières pages dans l‘atmosphère de cette série.

Il a un caractère bien a lui et Andrea Camilleri le met toujours bien en scène, surtout dans des situations avec des femmes.

Le sang sicilien n‘est jamais froid ou calme Cool

J‘étais ravi de cette nouvelle rencontre et en plus l‘enquête était bien prenante. Je vais faire un autre séjour à Vigàta.

Andrea Camilleri - Page 2 A8086

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Mer 17 Avr - 0:40

Je l‘ai déjà mentionné, mais cela reste un fait – je lis le cher Andrea Camilleri en version allemande.

Jusqu’en 2010 toutes les couvertures étaient signées Anne Belov, par après il y a eu d’autres artistes.

Dommage, je trouve que ses images ajoutaient un certain flair à cette série…

Andrea Camilleri - Page 2 A8093_Andrea Camilleri - Page 2 Aa4934_Andrea Camilleri - Page 2 Aaa3449_Andrea Camilleri - Page 2 Aaaa4736_Andrea Camilleri - Page 2 Aaaa4737_Andrea Camilleri - Page 2 Aaaa4735

Andrea Camilleri - Page 2 A8094_Andrea Camilleri - Page 2 Aa4935_Andrea Camilleri - Page 2 Aaa3450_Andrea Camilleri - Page 2 Aaaa4739_Andrea Camilleri - Page 2 Aaaa4740_Andrea Camilleri - Page 2 Aaaa4738

Andrea Camilleri - Page 2 A8095_Andrea Camilleri - Page 2 Aa4936_Andrea Camilleri - Page 2 Aaa3451_Andrea Camilleri - Page 2 A8096_Andrea Camilleri - Page 2 Aa4937

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Jeu 25 Avr - 3:07

Andrea Camilleri - Page 2 A8085
Un été ardent
Présentation de l’éditeur
Cette année, le mois d'août va être particulièrement chaud pour le commissaire Montalbano !

D'abord une invasion de cafards, puis de souris, et enfin de rats : la villa que le commissaire Montalbano a trouvée Vigàta pour des amis de sa fiancée Livia semble vraiment maudite. La série de catastrophes atteint son paroxysme lorsque le petit garçon du couple disparaît...pour être finalement retrouvé saint et sauf dans un sous-sol dont les locataires mêmes ignoraient l'existence.
Mais une autre découverte y attend le commissaire : le cadavre d'une jeune fille du village disparue plusieurs années auparavant.
Dans la chaleur étouffante du mois d'août en Sicile, Montalbano se lance dans une nouvelle enquête dont la progression est perturbée par la sœur jumelle de la défunte, la ravissante Adriana.
La « magie Montalbano » est de nouveau active.

Après les retrouvailles, j’avais envie de rester encore un peu auprès de ce commissaire.

Tandis que mes autres lectures policiers sont plutôt vieux jeu, chez Camilleri il y a beaucoup de chair, des pensées très chaudes et un Montalbano qui a des phantasmes autour de sa petite amie, qui est malheureusement pas toujours près de lui.

Ainsi on se retrouve avec des univers tout à fait différents.

En plus que l’Angleterre, où je me retrouve le plus souvent lors de mes enquêtes, est certainement côté passion bien loin de la Sicile qui a le sang chaud Cool

Ahlala… ces Italiens…

Mais c’est amusant et les enquêtes sont distrayantes, j’aime bien passer du temps à Vigàta.

Andrea Camilleri - Page 2 Cover_12

Anne Belov

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Mer 5 Juin - 0:53

Andrea Camilleri - Page 2 A8089
Les Ailes du sphinx
Présentation de l’éditeur
Le corps d'une femme vient d'être découvert dans une décharge. Rien ne permet de l'identifier. Seul un petit tatouage sur l'épaule gauche pourrait aider les enquêteurs. Un papillon, un sphinx, étrange point commun avec plusieurs immigrées de l'Est, accueillies par une association catholique.
Alors qu'il s'occupe d'un mystérieux enlèvement survenu au même moment, le commissaire Montalbano se heurte à l'évêque et aux hautes sphères de l'Église et de l'État, mobilisées jusqu'à Rome pour entraver la découverte d'une vérité glaçante...
Le commissaire Montalbano n’est pas commode, surtout quand il s’agit de ses supérieurs. Mais il ne peut pas réagir autrement, il suit sa conscience. Bon nombre de gens qu’il rencontre ne sont pas de cet avis.

Moi, je l’adore d’autant plus. Même si on sait bien qu’il ne va pas arriver à ses fins dans tous les cas, mais parfois il arrive à faire tomber un de ces « inaccessibles » et c’est tellement satisfaisant.

À part la bonne enquête, il y a cette fois-ci aussi beaucoup de va et viens entre lui et sa copine Livia. Ils pourraient s’arranger pour plus longtemps qu’un épisode, cela fatigue un peu de voir des gens de 50+ se quereller autour de leur relation Cool

Sinon, envie de continuer encore un peu avec lui…

Andrea Camilleri - Page 2 A8090

Anne Belov

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par Aeriale Mer 5 Juin - 7:44

Très chouette ce que fait Anne Belov, ses couvertures en général!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11548
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Jeu 6 Juin - 5:49

oui, j'aime bien ce qu'elle fait, malheureusement seulement dispo sur les couvertures des versions allemandes Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par domreader Jeu 6 Juin - 6:49

Ça fait trop longtemps que je n'ai pas lu un roman de Camilieri, il faut que j'y pense.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri - Page 2 Empty Re: Andrea Camilleri

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum