Le Deal du moment : -18%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
659 €

Andrea Camilleri

3 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Andrea Camilleri

Message par kenavo Sam 20 Juil - 6:49

Andrea Camilleri A572

Andrea Camilleri, né le 6 septembre 1925 à Porto Empedocle (la Vigàta de ses romans) et mort à Rome le 17 juillet 2019, est un metteur en scène et un écrivain italien.


source et suite



Série Commissaire Montalbano

1994 La Forme de l'eau
1996 Chien de faïence
1996 Le Voleur de goûter
1997 La Voix du violon
2000 L'Excursion à Tindari
2001 L'Odeur de la nuit
2003 Le Tour de bouée
2004 La Patience de l'araignée
2005 La Lune de papier
2006 Un été ardent
2006 Les Ailes du sphinx
2007 La Piste de sable
2008 Le Champ du potier
2008 L'Âge du doute
2009 La Danse de la mouette
2010 La Chasse au trésor
2010 Meurtre aux poissons rouge, Coécrit avec Carlo Lucarelli
2010 Le Sourire d'Angelica
2011 Jeu de miroirs
2012 Une lame de lumière
2012 Une voix dans l'ombre
2013 Nid de vipères
2014 La Pyramide de boue
2015 Le Manège des erreurs
2016 L'Autre Bout du fil
2019 Le Cuisinier de l'Alcyon
2017 Le Filet de protection


Dernière édition par kenavo le Dim 7 Avr - 0:52, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Sam 20 Juil - 6:50

Andrea Camilleri A56
La couleur du soleil
Présentation de l'éditeur
Et si le Caravage, grand peintre italien à l'existence tumultueuse, avait laissé un journal? Et si Camilleri, écrivain brillant et érudit, avait été mystérieusement guidé vers la découverte de ce précieux manuscrit? Et si ces pages, qui nous replongent dans un seizième siècle finissant, nous donnaient de nouvelles clés pour comprendre les foucades de l'homme et les prouesses de l'artiste? Andrea Camilleri nous offre ici de vivre de l'intérieur le dernier voyage aventureux du Caravage fuyant la justice des Chevaliers de Malte. Avec le brio de l'écrivain rompu au genre historique comme au policier, il sait imaginer pour ce génie du clair-obscur une voix d'une authenticité confondante.
Le Caravage étant un de mes peintres favoris, ce livre ne pouvait pas m’échapper.

J’adore Andrea Camilleri pour son humour et ses romans hors-policiers se jouant dans le village –fictif- de Vigàta. Ces livres sont pleins de chair, d’intrigues, dignitaires de l’église qui ne se comportent pas comme il le faut, des faiblesses et de petits gens essayant de réussir dans la vie – un auteur prédestiné à écrire sur le Caravage dont on ne sait pas trop sur sa vie – mais certainement des détails qui semblent s’associer avec la vie d’un des héros d’Andrea Camilleri.

Et c’est ainsi que l’auteur se concentre sur cet aspect douteux de la vie du peintre.
Il nous présente des pages d’un journal fictif qui – quand on connaît un peu la vie du Caravage – pourraient être bien réel.
Il a trouvé la voix pour faire parler ce héros que le destin a fait naître au mauvais moment au mauvais endroit.

Avec l’intérêt que j’apporte pour le Caravage et la sympathie que j’éprouve pour Andrea Camilleri j’ai passé un bon moment avec ce livre.
Mais je ne le recommanderais pas à un lecteur qui veut faire connaissance avec ses livres.

Andrea Camilleri A573

Le Caravage, Saint Jérôme écrivant

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Sam 20 Juil - 6:50

Andrea Camilleri Aa393
Le diable, certainement
Présentation de l’éditeur
Dans ce recueil de courtes nouvelles sur l’âme humaine, Camilleri s’amuse des petits détails diaboliques qui font basculer le cours d’une vie.
Un partisan trahi par une souris, un voleur qui se révèle gentilhomme, un magistrat induit en erreur par un roman policier, un éminent homme d’Église victime d’un terrible lapsus, un enfant pris pour cible d'un tueur à gages...

Découvrez 33 histoires délicieusement amorales, qui font la part belle aux tricheurs, menteurs, épouses et maris adultères et autres usurpateurs. Sans oublier bien sûr les arroseurs arrosés ! Il n’y a pas de victime parfaite ni prédéfinie, les bons, les méchants, tout le monde y passe. Et le lecteur, lui, passe par tout le spectre des émotions.
En apprenant la mort d’Andrea Camilleri, je voulais parler de lui. Mais je ne voulais pas seulement utiliser des anciens commentaires (dont je n’ai pris en fin de compte qu’un seul pour ce fil). Je lui devais bien aussi une nouvelle lecture.

Ce livre porte comme sous-titre 33 histoires délicieusement amorales et c’est tout à fait cela. Délicieux et amorales à souhait. Je pense que je ne connais aucun autre auteur qui arrive à créer de tels petits « bonbons » sucrés-acides…

Si on ne connait pas la plume de cet auteur, en voici une belle entrée.

On ne s’ennuie pas une seconde. Chaque histoire se différencie bien des autres. Même si on pense savoir comment chaque épisode va finir, Camilleri trouve une autre solution, en mieux.

Délicieux. J’ai passé un très bon moment en sa compagnie. Cela me rend triste de savoir qu’il ne va pas y avoir d’autres « diableries » de sa part… mais je n’ai toujours pas découvert son monde policier… ce serait peut-être le moment de franchir le pas.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Mer 24 Juil - 5:42

Andrea Camilleri A575
La forme de l'eau
Présentation de l’éditeur
Sur les rivages siciliens de Vigàta, la vérité, comme l'eau, prend la forme qu'on lui donne...
La mort d'un politicien estimé semble parfaitement naturelle bien que déshonorante : arrêt cardiaque en galante compagnie dans sa voiture au bord d'un terrain vague.
Montalbano n'a que 48 heures pour éclaircir certains détails. Comment la grosse BMW a-t-elle pu emprunter un chemin impraticable ? Que fait un bijou inestimable parmi les détritus de la décharge ? Quels étaient les goûts sexuels de la victime ?
Le commissaire enquête à sa manière d'anarchiste rêveur et bon vivant. Derrière la beauté de son île natale, l'imbécillité, la férocité et, bientôt, l'horreur...
Andrea Camilleri Aaa134

Le plus souvent quand je rencontre un auteur que je ne peux pas lire en version originale, je choisi la langue qui m’est la plus facile ou dont les livres sont le plus facilement accessibles.

Pour Andrea Camilleri j’ai trouvé toute la collection des Montalbano en allemand avec de jolies images d’Anne Belov en couverture.

Je ne saurais même plus dire depuis combien d’années ma meilleure amie essaie de me convaincre de faire connaissance avec ce commissaire. Maintenant c’était le bon moment et je me suis régalée.

Tout comme ses romans non-policiers qui se déroulent à Vigàta, il y a beaucoup de dialogues qui lui réussissent très bien.

En plus il y a un bon rythme tout au long de l’histoire, il y a assez de suspens pour vouloir continuer.

Une bonne première rencontre qui me donne assez envie de continuer avec un deuxième épisode.

Andrea Camilleri Aa394

Anne Belov, Sottovoce Lombardia

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par domreader Mer 24 Juil - 9:31

Oui @kenavo, je trouve aussi que les romans de Camilieri sont très souvent sympathiques à lire. On y passe d'agréables moments.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3474
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Jeu 25 Juil - 6:13

parfait pour ces jours d'été Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par Aeriale Jeu 25 Juil - 19:11

Il faudra que je m'y mette aussi :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11563
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Ven 26 Juil - 5:42

mais oui, un petit séjour en Sicile fait toujours du bien Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Lun 26 Aoû - 6:36

Andrea Camilleri Aaaa86
Chien de faïence
Présentation de l’éditeur
Coup dur pour Montalbano, le voilà bon pour une promotion. La faute à sa spectaculaire arrestation de Tano u grecu, le mafieux qui contrôle la prostitution dans toute la Sicile. Le commissaire peut toutefois se consoler avec les confidences du criminel. Elles lui permettent de démanteler un important trafic d'armes et, surtout, lui donnent le plaisir de résoudre une affaire criminelle vieille de cinquante ans.
Voilà une enquête que j’ai vraiment beaucoup aimée…
 
Mais j’ai surtout découvert un commissaire qui aime lire et qui cite de belles pistes de lecture.
 
En plus Camilleri fait parler Montalbano sur un sujet qui me donne l’espoir que je ne vais pas le retrouver trop dans ses romans : Je n’aime pas les histoires autour de la Mafia dans les policiers…
 
Je suis du même avis que Montalbano. Pour ce sujet il en faut des livres plus « sérieux ».
 
L’enquête ‘actuelle’ de ce volet est assez intéressante, mais ce sont en effet les événements qui datent de cinquante ans qui m’ont passionné le plus. Extra.
 
Entretemps le cher Salvo est devenu un bon copain... 
 
Andrea Camilleri A591
 
Anne Belov

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Lun 9 Sep - 6:34

Andrea Camilleri A593
Le voleur de goûter
Présentation de l’éditeur
Quand Montalbano se met dans le pétrin, il ne fait pas les choses à moitié. Une enquête sur un retraité poignardé dans un immeuble de Vigàta fait remonter une piste brûlante qui aboutit à deux résultats bien embarrassants : un quasi-incident diplomatique entre l'Italie et la Tunisie, et des envies de mariage de la part de sa compagne Livia. Entre ces deux contrariétés, difficile de dire ce qui cause le plus de soucis au commissaire...
Oui… plus moyen de le nier, j’ai adopté Montalbano. NON ! Pas encore au degré de vouloir l’épouser (d’ailleurs il aime trop sa Livia), mais je le trouve quand même trèèès sympa Cool
 
Mais bien plus que cette petite sympathie pour le héros de cette série, j’aime vraiment la plume de Camilleri.
 
Entre dialogues, questionnement, recherches et enquête, il y a un bon équilibre et ainsi j’éprouve que ces policiers soient de bonnes qualités pour passer quelques heures en agréable compagnie.
 
On s’approche aussi à chaque fois un peu plus du commissaire et ainsi cela devient vraiment attachant.
 
Petit avertissement : il ne faut pas avoir faim avant d’entamer un de ces livres. On y manqe beaucoup et bien Wink
 
Andrea Camilleri Aaa150
 
Renato Guttuso, Balcone, 1942

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Jeu 26 Sep - 5:24

Andrea Camilleri A595
La Voix du violon
Présentation de l’éditeur
Vigàta, Sicile... Alors qu'ils se rendent à un enterrement, le commissaire Montalbano et l'un de ses hommes emboutissent une Twingo garée près d'une villa. Sous un essuie-glace de la voiture, Montalbano laisse le numéro de téléphone du commissariat. Le soir, le papier étant toujours là, il décide d'aller voir si la villa est habitée. Montalbano y découvre le cadavre d'une jeune femme qui avait beaucoup d'amis, trop de bijoux, et possédait à son insu un violon inestimable.
L'humour et la rage ne seront peut-être pas suffisants pour découvrir un meurtrier retors. Mais le commissaire a d'autres ressources...
Andrea Camilleri Aaa151
 
Et ben, vous voyez, cela semble bien partie pour toute la série.
 
A partir du moment qu’on connaît un peu l’atmosphère à Vigàta, soit on aime, soit on déteste. Mais si on aime, c’est vraiment attachant.
 
En ce qui me concerne, la formule marche – commissaire souvent ronchonneur (mais de façon si sympa, faut l’adorer), des subalternes qui lui sont dévoués mais pour la plupart d’entre eux on doit se demander comment ils ont réussi le premier test pour devenir policier Cool
 
Une fiancée qui habite bien loin et avec laquelle il n’a le plus souvent que du contact via téléphone, des restaurants pleins de tentations ou des bons plats qui l’attendent dans son frigo à la maison (on passe presque autant de temps à manger qu’à enquêter).
 
Bref, tout cela pour dire que le cadre est un des plus stimulant.
 
Viennent ensuite les meurtres/enquêtes qui sont vraiment très variés, bien construits, on ne s’ennuie pas une minute.
 
Je vais continuer avec le cher Salvo…

Andrea Camilleri Aa415

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Mar 29 Oct - 5:42

Andrea Camilleri A607
L'Excursion à Tindari
Présentation de l‘éditeur
Chaque nouvelle enquête sur un crime attise un peu plus la mélancolie du commissaire Montalbano. Ici, le meurtre d'un couple de vieillards de Vigàta le trouble plus qu'il ne le voudrait. Existe-t-il un lien avec cette autre affaire, l'exécution d'un jeune don juan de village ?
Pour découvrir la vérité, rien de tel que de longues méditations sous son olivier centenaire, de savoureux déjeuners en compagnie d'un fort joli témoin, et le soutien inconditionnel de son équipe. Reste une question de taille : se rédoudra-t-il enfin à épouser Livia, sa fiancée génoise ?
Chaque nouvelle enquête attise peut-être commissaire Montalbano... mais il me fait de plus en plus plaisir.

Il y a quelque chose de très attrayant dans cette série.

Le personnage du comissaire est plein de facettes et on s‘y attache facilement.

Son équipe et d‘autres gens autour de lui sont récurrents et ainsi on s‘y habitue et cela s‘ajoute au charme.

N‘importe l‘enquête, je me sens toujours entre de bons mains chez Andrea Camilleri.

On mange bien, il y a pas mal de suspense et je me retrouve toujours avec une solution satisfaisante… quoi de mieux?! Very Happy

Après plusieurs épisodes, je suis aussi tentée de jeter un  oeil à l‘adaptation...
Andrea Camilleri Aa422

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par domreader Mar 29 Oct - 6:58

J'ai vu quelques épisodes, enfin en partie, j'ai tendance à m'endormir sur les épisodes le soir. L'adaptation n'est pas mal du tout, un peu lente mais cela correspond peut être au rythme des romans.
Ce que tu en dis me plait bien. Il faut que je les essaie.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3474
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Mer 30 Oct - 5:27

Un petit Montalbano ne se refuse pas Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par kenavo Jeu 14 Nov - 7:16

Andrea Camilleri A634
L‘odeur de la nuit
Présentation de l‘éditeur
Un homme d'affaires marron disparaît de Vigàta, et avec lui, les économies de bon nombre d'habitants du bourg sicilien. Est-il vivant, en train de profiter de l'argent escroqué ou bien mort, exécuté par la mafia ? Contre l'avis de tous, Mlle Cosentino, éperdument amoureuse de son patron, attend son retour.
C'est le début d'une nouvelle enquête pour Montalbano, menée d'abord avec nonchalance, entre deux ventrées de rougets à la trattoria San Calogero, puis avec beaucoup plus d'acharnement, quand le petit François, le voleur de goûter qu'il faillit adopter, entre en jeu. Contre les soupçons ineptes de son supérieur, contre les pièges libidineux d'une garce, contre l'imbécillité moderniste qui a détruit son olivier centenaire, mais avec l'aide de la fine équipe du commissariat, Montalbano va chercher la clé de l'énigme jusque dans les profondeurs de la mer où il manquera s'engloutir.
Hilarante, savoureuse et captivante comme les précédentes, cette nouvelle histoire d'un Montalbano qui sent dans ses os la nostalgie du temps qui passe, prend à l'heure du dénouement une tournure tout à fait inattendue.
Vous l‘avez compris – le commissaire Montalbano est en train de devenir mon nouveau péché mignon Wink

Et ce n‘est pas difficile de comprendre. Personnages attachants, enquêtes intéressantes, paysages jolis…

Cet épisode ne fait pas exception, au contraire, j‘en ai eu même des frissons vers la fin… huhu… heureusement tout se passe bien pour le cher Salvo et il va s‘en sortir indemne.

Mais l‘atmosphère m‘a rappelé des moments de lecture d‘histoires fantastiques.

Un autre bon épisode… et en plus Andrea Camilleri cite à la fin la source d‘inspiration pour un moment propice de ce roman: William Faulkner, Une Rose pour Emily.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Andrea Camilleri Empty Re: Andrea Camilleri

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum