Le Deal du moment : -16%
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
Voir le deal
56.99 €

Eric Plamondon

4 participants

Aller en bas

Eric Plamondon Empty Eric Plamondon

Message par Aeriale Dim 18 Aoû - 19:30

Eric Plamondon Ericpl10

Né au Québec en 1969, Eric Plamondon est diplômé de l'Université Laval en 1992 en communication (journalisme) et en économie.

Il fréquente l'Université du Québec à Montréal de 1993 à 1996 où il complète un mémoire de maîtrise qui traite du rapport entre science et littérature dans Moby Dick2. Il vit en France depuis 1996, d'abord à Bordeaux puis aujourd'hui à Cenon.

Il fait paraître son premier roman en 2011, Hongrie-Hollywood Express, autour de la vie de Johnny Weissmuller, et amorce ainsi la trilogie 1984. La notoriété lui vient avec Mayonnaise (2012), sorte d'hommage à Richard Brautigan, deuxième volet de cette trilogie qui se termine avec Pomme S (2013) qui s'attache à la figure de Steve Jobs et au lancement du premier Macintosh en 1984.

Taqawan, son quatrième roman, est paru au Québec en avril 2017 et en France en janvier 2018.



-Oyana-


Eric Plamondon 410u6d10


Sous forme de missive, la narratrice raconte son parcours à l'homme qui partage sa vie au Québec depuis plus de 20 ans. Née le jour d'un attentat en 1973 au Pays Basque, où son père perd la vie, Oyona vit éloignée des revendications indépendantistes jusqu'au jour où un hasard de circonstances la contraint à s'impliquer malgré elle. Une bavure, deux morts innocentes, et le destin la rattrape, l'obligeant à quitter la France à 20 ans, s'inventer une nouvelle identité avant de refaire sa vie au Québec avec Xavier à qui elle cache son lourd passé. A L'annonce de la dissolution de l' ETA, rattrapée par la culpabilité, elle décide de partir en lui laissant cette confession.

Je ne m'attendais pas à cette forme de roman, épistolaire donc, mais l'écriture de Plamondon est fluide, elle coule d'elle même par des chapitres courts et aérés. Je n'ai donc pas eu cette sensation d'enfermement que je ressens souvent dans ce genre de recueil. L'ensemble est précis, documenté sans être pesant, on y apprend pas mal de choses (Notamment que beaucoup de basques ont quitté la France à cette époque, pour s'installer au Canada) et l'ensemble se lit facilement.

Ceci dit, je n'ai pas non plus été transportée plus que ça mais je garde l'idée de lire son fameux Taqawan qui a reçu un tas d' éloges et le prix France Québec 2018. En outre, c'est un auteur fort sympathique que j'ai eu l'occasion de rencontrer et qui mérite d'être davantage découvert!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Eric Plamondon Empty Re: Eric Plamondon

Message par Queenie Lun 19 Aoû - 7:41

Je croyais lire (enfin !) un avis sur ce Taqawan !
Aller @Aeriale, lis-le !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Eric Plamondon Empty Re: Eric Plamondon

Message par Aeriale Lun 19 Aoû - 8:19

Queenie a écrit:Aller @Aeriale, lis-le !

Ben tiens donc... Eric Plamondon 177985974 

Je suis comme tu t'en doutes, à court de livres! Surtout avec tous tes nouveaux commentaires de la rentrée :p
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Eric Plamondon Empty Re: Eric Plamondon

Message par kenavo Ven 23 Avr - 6:23

Eric Plamondon A3658
Aller aux Fraises
Présentation de l’éditeur
Aller aux fraises, c'est une langue qui sillonne les bois, les champs, les usines, les routes sans fin, les bords de rivière. C'est le sort de ceux qui deviennent extraordinaires à force d'être ordinaires. On s'y laisse porter par les souvenirs d'un père qui s'agrègent pour devenir les légendes du fils. Ce fils qui veut construire son propre récit et qui retrouve sa mère le temps d'un nouveau cycle.
Eric Plamondon raconte la démesure de l'ordinaire. Sur le vif. C'est aussi drôle qu'émouvant.
Eric Plamondon Aa335

Sur 88 pages on y retrouve trois nouvelles.
Ainsi petit avertissement pour ceux qui n’aiment pas la courte forme – éviter.
Pour tous les autres – foncer, c’est le pur bonheur !

Dans la première nouvelle, Aller aux fraises, Éric Plamondon raconte ses dix-sept ans. Il y a beaucoup de sorties avec les copains, beaucoup d’alcool, une petite amie et un petit accident qui va l’amener aux urgences.
Et il va y avoir aussi son départ pour l’université, en quelque sorte c’est la ‘fin’ de sa jeunesse.
Eric Plamondon Aaa233

Dans Cendres on va retourner au village de son père, un moment de sa jeunesse à lui. Un endroit plein de caractères hauts en couleur. Réjouissant. Et le titre « Cendres » est si bien trouvé… je dois encore en rire.
Eric Plamondon Aaaa127

Et puis il y a Thetford Mines, village dans lequel sa mère s’est installée après le divorce de son père. Il y va pour faire ses études et ainsi changer de domicile. Après avoir vécu auprès de son père et visité tous les quelques week-end sa mère, ce sera maintenant vice-versa.

On peut voir plus d’extraits de critiques sur le site de l’éditeur

J’ai adoré et suis totalement sous le charme de sa plume.

Queenie a écrit:Je croyais lire (enfin !) un avis sur ce Taqawan !
Il se trouve tout en haut de ma PAL, ce sera une de mes prochaines lectures.

Eric Plamondon A565

photo de couverture : Cristofer Jeschke

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Eric Plamondon Empty Re: Eric Plamondon

Message par Liseron Ven 23 Avr - 17:42

J'ai lu il y a quelques années Oyana et Taquawan, avec une préférence pour le dernier.
J'ai souvenir de romans courts à l'écriture fluide, bien documentés, mais qui m'ont laissée en dehors du récit. Les personnages ne m'ont pas vraiment marquée, je les ai un peu oubliés. Par contre je me souviens encore très bien de la rencontre avec Eric Plamondon, un homme chaleureux, drôle et très agréable à écouter !!

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4138
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Eric Plamondon Empty Re: Eric Plamondon

Message par Aeriale Sam 24 Avr - 8:26

Liseron a écrit:J'ai souvenir de romans courts à l'écriture fluide, bien documentés, mais qui m'ont laissée en dehors du récit. Les personnages ne m'ont pas vraiment marquée, je les ai un peu oubliés. Par contre je me souviens encore très bien de la rencontre avec Eric Plamondon, un homme chaleureux, drôle et très agréable à écouter !!

Tout pareil que toi, @Liseron. Le souvenir d'Oyana me reste flou, l'histoire m'a peu marquée même si on apprend des trucs, mais l'auteur est si sympathique que s'il nous représente un roman, je pourrais bien retenter   Very Happy
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Eric Plamondon Empty Re: Eric Plamondon

Message par kenavo Mar 27 Avr - 2:44

Eric Plamondon A3660
Taqawan
Présentation de l’éditeur
« Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains. »

Le 11 juin 1981, trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s'emparer des filets des Indiens mig'maq. Émeutes, répression et crise d'ampleur : le pays découvre son angle mort.

Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l'immensité d'un territoire et toutes ses contradictions.
Comme le saumon devenu taqawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source…

Histoire de luttes et de pêche, d’amour tout autant que de meurtres et de rêves brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du présent, celui notamment d'un peuple millénaire bafoué dans ses droits.
Je ne vais pas pouvoir le dire mieux
Eric Plamondon A566

d’autres avis

Waouh ! Quelle claque !

Je dois avouer, je ne savais pas ce qui m’attendait dans ce livre.

Après mon enthousiasme pour Aller aux fraises, je savais que je voulais continuer avec cet auteur et sans trop vérifier la présentation de l’éditeur, j’ai commencé ma lecture.

Et même si on pourrait croire qu’il est impossible de parler dans un livre (et surtout sur si peu de pages) de la guerre du saumon au Québec, donner des détails aussi bien sur la vie des Amérindiens que sur ces poissons, mettre en plus une histoire digne d’un thriller parmi tout cela… chapeau bas, il y réussit à merveille.

J’étais tellement happée, dès la première page on y est à fond. Il arrive vraiment à capter son lecteur (ce n’est pas pour rien qu’il parle de pêche, de hameçons… ).

J’en ressors en tout cas les yeux plein d’étincelles drunken

Eric Plamondon Aa2406

Dans la Note de l’auteur à la fin de l’ouvrage il y a entre autre :

Je souhaite saluer l’œuvre d’Alanis Obomsawin, dont le documentaire Les Événements de Restigouche a joué un rôle déterminant dans l’élaboration de Taqawan.

On peut le voir ici

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Eric Plamondon Empty Re: Eric Plamondon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum