Le Deal du moment :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus ...
Voir le deal
19.99 €

Stéphanie Hochet

2 participants

Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Stéphanie Hochet

Message par Queenie Jeu 5 Mar - 9:31

Stéphanie Hochet 55937410


Stéphanie Hochet est née en 1975 à Paris et a vécu son enfance et son adolescence en banlieue parisienne, à Antony.
Après une maîtrise sur le théâtre élisabéthain consacrée à la satire misogyne chez Ben Jonson, elle a enseigné en Grande-Bretagne. Elle a tenu une chronique au Magazine des livres et sur BSC News (un journal culturel internet), puis a collaboré de façon intermittente au magazine Muze édité par Bayard Jeunesse, ainsi qu'à Libération.
De septembre 2010 à juin 2019, elle est critique culturelle pour Le Jeudi du Luxembourg, elle dirige un atelier d'écriture à Sciences Po Paris depuis janvier 2018.

Le personnage principal du roman Pétronille d'Amélie Nothomb (août 2014) est un portrait de Stéphanie Hochet

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Pacifique

Message par Queenie Jeu 5 Mar - 9:46

Stéphanie Hochet 97827415
Pacifique (ed. Rivages, 2020)

Guerre 39-45. Un jeune pilote japonais est sur le point d'effectuer une mission suicide : faire écraser sur avion sur la flotte américaine. Encore gorgé de patriotisme, la peur et le doute s'installent quand même en lui. Son sacrifice servira-t-il à quelque chose ? Il commence alors une introspection, se rappelant son enfance, son éducation, ses idéaux... qui l'ont menés jusque là.

Un livre doux et tendre envers ce jeune japonais, Isao, terrorisé à l'idée de sacrifier sa vie pour son pays, tout en en mesurant l'honneur et le devoir. On découvre comment il a été endoctriné par sa grand-mère, dès son plus jeune âge, son esprit modelé à un patriotisme aveugle. Isao a vécu longtemps isolé - cours particuliers - puis a rejoint l'école de pilote. La réussite et la primauté de l'honneur avant tout.
Stéphanie Hochet déroule son récit avec finesse, et intelligence. On s'attache immédiatement aux personnages, on les comprend, et on aimerait voir Isao échapper à son destin, trouver l'amitié, rencontrer l'amour, avoir des passions...

Un roman court et intéressant sur cette jeunesse prompte à tout donner pour soutenir son pays dans la guerre, sur la force (ou la chance) qu'il faut pour se déconstruire quand on a été formaté.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Eloge du lapin

Message par Queenie Dim 7 Nov - 10:05

Stéphanie Hochet Aaa_9510
Eloge du lapin
Ed. Rivages (oct. 2021)

Le lapin, ce petit animal qui fait partie de notre quotidien depuis… toujours ? Stéphanie Hochet en trace l’historique à travers les arts, les représentations, les symboles.

Un animal ambivalent, tantôt petite boule de poil mignonne, douce, et réconfortante. Mammifère de compagnie pour les enfants.
D’autres fois, associé à la sexualité débridée et décomplexée. Il peut aussi être assimilé à la peur et la fragilité ou la ruse et l’espièglerie.

Incroyable palette de représentations pour une si petite bestiole !
Stéphanie Hochet s’empare donc de ce sujet : avec admiration, tendresse et humour elle signe un essai étonnant, où l’on découvre les facettes cachées du lapin.
Un régal de lecture qui nous distrait tout en nous apprenant.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Re: Stéphanie Hochet

Message par kenavo Jeu 24 Aoû - 0:39

Stéphanie Hochet Aa_we103
William
Présentation de l’éditeur
Que s’est-il passé dans la vie de William Shakespeare entre 1585 et 1592, de ses vingt et un à vingt-huit ans ? Personne ne le sait. Ce sont ces « années perdues » que Stéphanie Hochet se plaît ici à imaginer.
William, marié prématurément et père de trois enfants, étouffe dans le carcan familial. Il ne rêve que d’une chose : devenir acteur. Il se joint alors aux Comédiens de la Reine qui cherchent un remplaçant. Dans une Angleterre où sévit la peste, son sort bascule et sa vocation de dramaturge s’affirme. Ses rencontres avec le ténébreux Richard Burbage, qui lui inspirera le personnage de Richard III, et le fascinant Marlowe seront décisives. Elles dicteront son destin.

Avec un art subtil du portrait, l’autrice évoque aussi en écho les thématiques et les passages de sa propre vie qui justifient son attachement à la figure de Shakespeare : l’androgynie, l’emprise des aînés, le désir de fuite, l’idée du suicide… À travers cette forme inédite et moderne du roman d’apprentissage, Stéphanie Hochet confirme tout son talent de conteuse.
Ohlala… j’aurais tellement voulu aimer ce livre… mais vraiment tellement.

Et cela a bien commencé. J’étais tout près de William.

Stéphanie Hochet a bien inventé des faits pour ces années dont on ne sait rien de la vie de William Shakespeare. Extra.

Et puis on change de personnage, on revient de 1585 et on se retrouve de nos temps. J’ai dû consulter le résumé de la maison d’édition pour savoir qui parlait.

Je dois dire, cela ne m’attirait pas. Mais pas du tout. Surtout que je ne voyais pas trop l’intérêt pour réunir ces deux personnages, ces deux histoires.

Au début j’ai zappé les pages « modernes » et je ne retenais que celles qui parlaient de William, mais finalement cela ne me donnait plus aucun plaisir de lecture.

Cela arrive très, très, mais vraiment très rarement, ici, je l’ai fait : abandon.

Tellement navrée, j’espère que d’autres vont trouver leur bonheur avec ce livre, il n’était tout simplement pas pour moi.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31424
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Re: Stéphanie Hochet

Message par Queenie Jeu 24 Aoû - 9:00

Oh.
Je l'ai dans ma PAL, cela me faisait envie de retrouver Shakespeare, mais alors là, c'est la douche froide...

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Re: Stéphanie Hochet

Message par kenavo Ven 25 Aoû - 1:30

oh non, je ne voulais pas te décourager, tu sais bien qu'on peut y avoir deux avis très différent pour un livre, vas-y, tente l'aventure avec Shakespeare Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31424
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Re: Stéphanie Hochet

Message par Queenie Ven 25 Aoû - 8:32

Je verrais, il est là de toutes façons.

Mais tu sais très bien, je ne lis pas vite, j'ai mille millions de trucs à lire, alors tous les moyens sont bons pour prioriser, voir éliminer.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Stéphanie Hochet Empty Re: Stéphanie Hochet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum