Le Deal du moment : -20%
-20% sur le Lot de 2 écrans PC GIGABYTE ...
Voir le deal
429 €

Sara Gran

3 participants

Aller en bas

Sara Gran Empty Sara Gran

Message par Queenie Lun 23 Mar 2020 - 10:12

Sara Gran Gransa10


née en 1971 à New York dans le quartier de Brooklyn, est une romancière américaine, auteur de roman policier.
Elle travaille comme libraire et bouquiniste à Manhattan avant de devenir romancière.
Après la parution de Saturn's Return to New York en 2001, elle publie le thriller psychologique Viens plus près (Come Closer) en 2003, et le roman noir Dope (Dope) en 2006. En 2012, elle commence une série consacrée à l’enquêtrice Claire DeWitt avec le roman La Ville des morts (Claire DeWitt and the City of the Dead) qui est lauréat du prix Macavity du meilleur roman.

Sara Gran est également scénariste, participant à l’écriture des épisodes des saisons quatre et cinq de la série télévisée policière Southland pour la TNT.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Sara Gran Empty La ville des morts

Message par Queenie Lun 23 Mar 2020 - 10:45

Sara Gran 97827513
(Les éditions Points vont devoir retravailler leurs couvertures, celle-ci est franchement dégueulasse. On dirait un gamin "haut-potentiel" qui s'est amusé à faire des collages avec les photos qu'il a prises autour de lui.)

La ville des morts
(2012 - ed. points 2016)
Trad. Claire Breton

Nouvelle-Orléans, post tempête et cataclysme de Katrina. Claire De Witt, La Meilleure Détective du Monde, accepte une enquête. Elle retourne dans une ville qu'elle a essayé d'oublier. Une ville où Constance l'a formée au boulot, où elle s'est imprégné du livre du Grand Détective Silette, où elle fait ses premiers pas et où elle a laissé beaucoup de doux souvenirs, et de grande tristesse.

Mission: retrouver la trace d'un procureur hyper cool, hyper sympa, apparemment pas trop corrompu (dans cette ville c'est compliqué), qui aurait disparu pendant les dernières inondations (mort?). Il laisse derrière lui un empire, une fortune, et un neveu tout... désemparé.

Claire De Witt est intelligente, sensorielle, mystique, instinctive. Elle laisse les indices venir à elle, elle questionne, mais laisse les témoins mijoter, elle sillonne la ville, hume l'air ambiant, évite les balles comme une chatte, et a un sang froid ahurissant.
Elle n'hésite pas à prendre quelques substances illicites, à suivre la voix de ses rêves, à s'aider de l'interprétation de les Héxagrammes (clique ici si tu es ignare comme moi). Sourire décalé en coin, forte hyper-sensibilité enveloppée d'ironie, elle attire rapidement l'antipathie. Trop intelligente, trop secrète, trop prudente, aux méthodes étranges, elle inquiète et perturbe.

Un personnage superbe, donc !
Sara Gran sème plein de choses sur Claire De Witt, d'où elle vient, comment, pourquoi, et laisse beaucoup de zones d'ombre qu'on aimerait voir se dévoiler (peut-être dans les prochains tomes).
Ce n'est pas une détective borderline comme on en voit beaucoup : violente, bourrée du matin au soir, agressive, ou se mettant hors la loi. Non. Claire De Witt est borderlline, mais en douceur (même si elle sait user de ses poings et de ses pieds), elle louvoie, manipule doucement les gens et les indices, observe, ressent, s'imprègne de ce qui se passe autour d'elle.

La Nouvelle Orléans est aussi un personnage à part entière dans ce livre : le quotidien de ces gens pauvres, qui n'ont plus rien du jour au lendemain, pour qui les aides arrivent tard, ou jamais. Beaucoup de jeunes qui traînent, se droguent, portent des vêtements trop amples pour y planquer une artillerie. Des jeunes qui se cherchent des repères, une famille, un équilibre, dans un monde en ruine.

L'enquête, par la façon dont elle est mené, est intrigante (okay, j'avais compris un truc dès le début, mais pas l'entièreté de la chose). La part de Hasard ponctue très judicieusement l'histoire, la permettant d'avancer, de reculer, de bondir, de patienter. Une enquête qui dévoile beaucoup plus sur l'humain et ses parts d'ombre que sur une théorie facile et manichéenne de méchant/gentil.

Un très très très bon roman policier, comme ça faisait vraiment longtemps que je n'en avais lu !


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Sara Gran Empty Re: Sara Gran

Message par Queenie Mar 2 Juin 2020 - 9:07

Sara Gran 412tvb10
La ville des brumes (2013)
Ed. Points.
Trad. Claire Breton


Je n'ai pas pu attendre longtemps avant de retrouver Claire Dewitt.
Nous voici à San Francisco. Elle est entre plusieurs petites enquêtes, avec son assistant-stagiaire Claude, et à se tenir au courant de comment s'en sorte les jeunes qu'elle a laissé à la Nouvelle-Orléans (autant dire qu'elle culpabilise pas mal d'avoir fait mettre sous les verrous un ado, d'avoir séparé deux grands amis de toujours, mais elle gère.)

Et là, un de ses amis est retrouvé assassiné.
Pas n'importe lequel : Paul Casablancas. Un musicien à succès, riche, avec qui elle a eu une brève mais authentique histoire d'amour.
Paul, assassiné, chez lui, par un.e cambrioleur.se.
Sa femme est dévastée.

Claire Dewitt, ça la remue sévèrement toute cette histoire, déjà qu'elle était bancale, elle ne peut plus se passer de cocaïne, accumule les enquêtes, sillonne la ville, n'arrive plus à se regarder en face... mais elle avance, toujours, à l'instinct. Elle parcourt les kilomètres, sème les graines du doute, du questionnement, et attend que poussent les réponses.

L'enquête dure, approximativement, deux mois.
Dans un laps de temps où Claire avance dans la brumeuse San Francisco, retrouvant les sensations d'une vieille enquête menée adolescente, trouvant peut-être des réponses sur elle-même.

Ambiance étrange, sèche, éprouvante. On a envie de tenir la main de Claire Dewitt que l'on voit s'enfoncer loin en elle, trop loin.
Entre mysticisme et violence du monde réel.
Avec des enquêtes qui dévoilent surtout les failles en l'humain, le mal être et les blessures qui mènent aux crimes, à la chute.

C'est sombre, c'est triste, c'est beau comme il y a toujours de l'espoir - mais il ne viendra jamais de la résolution d'une enquête. Car la Vérité est un lourd fardeau.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Sara Gran Empty Re: Sara Gran

Message par domreader Mer 3 Juin 2020 - 8:41

Oh...j'etais passée à côté de ce fil, je suis toujours à la recherche de bons polars et du coup je note !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3409
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Sara Gran Empty Re: Sara Gran

Message par Aeriale Jeu 4 Juin 2020 - 8:24

Celui ci est un peu la suite de La ville des morts? 

De toutes façons, le premier parait plus prenant. Je note aussi, on ne sait jamais..
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Sara Gran Empty Re: Sara Gran

Message par Queenie Jeu 4 Juin 2020 - 8:52

Le premier est plus prenant, je pense.
Le deuxième est sa suite direct, et se détache du roman, et plaira vraiment si on a fondu pour Claire DeWitt - je crois.

Sinon, elle a écrit des livres qui ne suivent pas les pas de cette détective privée, je pense que j'essaierai

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Sara Gran Empty Re: Sara Gran

Message par Aeriale Ven 5 Juin 2020 - 9:30

Ok! Commencer par découvrir Claire DeWitt, donc.

Merci ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Sara Gran Empty Re: Sara Gran

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum