Le Deal du moment : -25%
ECLIPSE Lit adulte 140×190 cm avec coffre de ...
Voir le deal
178.99 €

Norman Douglas

Aller en bas

Norman Douglas Empty Norman Douglas

Message par kenavo Mar 1 Sep - 3:04

Norman Douglas Aa1572

George Norman Douglas (né le 8 décembre 1868 et mort le 7 février 1952) est un écrivain britannique dont on se souvient aujourd'hui grâce à son livre de 1917, Vent du Sud et de ses nombreux scandales et aventures de mœurs. 


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 29070
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Norman Douglas Empty Re: Norman Douglas

Message par kenavo Mar 1 Sep - 3:04

Norman Douglas A2261 / Norman Douglas Aaa1055
South Wind / Vent du sud
Présentation de l’éditeur
Un évêque anglican, de retour vers l'Angleterre après avoir quitté son diocèse d'Afrique, vient faire halte sur l'île de Népenthe, à la pointe de l'Italie, aussi célèbre pour la beauté de ses filles ou la splendeur de ses homards que pour son vent du sud. Sous l'action conjuguée du soleil, de la serviabilité des insulaires et de la beauté de la flore méditerranéenne, Thomas Heard, évêque de Bampopo, peut enfin trouver quelque plaisir à l'existence. Mais en l'espace de quelques semaines, les effets pernicieux du tempérament méridional et d'une canicule libératrice auront raison du quant-à-soit tout britannique de l'ecclésiastique et se traduiront par une cascade d'événements imprévisibles et d'actions bien éloignées des lois de la morale. Écrit dans une prose limpide, mêlant l'érudition à la malice, l'appréhension sensuelle d'un paysage où l'on reconnaîtra l'île de Capri à une sauvage critique du can't anglo-saxon, Vent du sud est l'ouvrage le plus célèbre de Norman Douglas : un classique de la littérature anglaise de ce siècle dont le paganisme serein et l'ironie lumineuse gardent, à plus d'un demi-siècle de distance, toute leur virulence.
J’ai découvert ce roman il y a bien, bien longtemps. Je ne connaissais pas l’auteur et je me suis laissée guider par le mot magique « Capri » (Norman Douglas cache l’île sous un autre nom, mais on sait dès le début qu’il s’agit de Capri).
J’avais visité l’île lors d’un séjour à Naples et je voulais retrouver les souvenirs agréables de cette escapade.

Avec l’idée de refaire une nouvelle visite des lieux, cette fois-ci en lecture, fallait aussi ressortir ce fameux premier livre de Douglas.

Entre-temps j’ai naturellement appris plus de détails autour de sa vie… souvent on peut lire que sa réputation est sulfureuse et je me suis demandée si une nouvelle lecture était nécessaire.

Mais je voulais laisser parler l’œuvre lui-même et non pas les opinions de certains concernant son auteur.

Faut s’attendre à un livre sans réelle trame d’histoire. On y retrouve l’évêque anglican Thomas Heard qui va passer lors de son retour d’Afrique vers l’Angleterre quelques jours sur l’île. À partir du moment qu’il arrive, il y a des rencontres avec tout plein de personnages haut en couleur (dans le temps, Capri attirait bon nombre de drôle d’oiseaux).

On va partager des visites, des discussions, des repas, des idées, des théories… une joyeuse mixture qui s’occupe plus du style que du contenu.

Si on est partante de se laisser emporter par ce ‘vent du sud’… on va passer de bien bons moments de lecture.
Norman Douglas A2293

Capri, ± 1917

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 29070
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum