Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

James Joyce

2 participants

Aller en bas

James Joyce Empty James Joyce

Message par kenavo Ven 25 Déc - 7:29

James Joyce A3011

sculpture de Joyce par Milton Hebald sur sa tombe au cimetière de Zurich

James Joyce, de son nom de naissance James Augustine Aloysius Joyce (2 février 1882 à Dublin – 13 janvier 1941 à Zurich), est un romancier et poète irlandais, considéré comme l'un des écrivains les plus influents du xxe siècle. 

source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par kenavo Ven 25 Déc - 7:30

James Joyce Aa2014 / James Joyce Aaa1404
The Dead / Les morts
Présentation de l’éditeur
L'histoire se passe à Dublin, chez les trois demoiselles Morhan, en 1904. C'est le réveillon, toute la famille se réunit autour d'une dinde et de whiskeys. Le repas ne commence qu'après des danses familiales, un morceau de piano, une vieille chanson et une étrange histoire bien racontée. Au dîner, sous l'effet de la bonne nourriture et des alcools, les langues vont se délier et chacun pourra exprimer ses idées ou ses souvenirs. Un discours de Gabriel très émouvant aidera chacun à se révéler. Lors du départ, un air lointain fredonné provoquera une grande nostalgie chez Gretta qui évoquera à son mari, de retour chez eux, son amour de jeunesse.
Je n’ai pas de problèmes d’avouer que je n’ai jamais réussi à dépasser la page 50 de son roman le plus connu. Ulysse était pour moi d’un tel ennui que j’ai abandonné l’idée de percer le secret de ce chef-d’œuvre après trois essais .

Mais j’ai  a-d-o-r-é  son recueil Dubliners (Les gens de Dublin). Un délice. Et je pense qu'il s'agit d'un de mes recueils de nouvelles préférés.

Quand j’ai trouvé tout plein de courts textes autour de Noël, je me suis souvenue de celui de James Joyce.

Avec ce titre, on a du mal d'imaginer de participer à un joyeux festin… mais on y passe un vrai bon moment de Noël.

Cette lecture m’a donnée envie de relire tout le livre…

Et après cette nouvelle j’ai jeté un œil à son adaptation on peut trouver la version anglaise sur YouTube et j’étais scotchée dès le début.

Ce n’est pas coutume de voir de si bonnes et fidèles adaptations, mais celle-ci est vraiment très réussie. Un bon moment de cinéma !

James Joyce A3012

Gens de Dublin (The Dead) est un film américano-britannique.
C'est le dernier film tourné par John Huston en 1987, avant sa mort, dans lequel joue sa fille Anjelica Huston.


source

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par domreader Sam 30 Oct - 17:45

James Joyce Dublin10

Gens de Dublin
Dubliners
James Joyce
 
Voici un recueil de 15 nouvelles de James Joyce qui voulut faire le portrait de la petite bourgeoisie et de la toute petite bourgeoise dublinoise. Il nous livre là une galerie de portraits très variés, marqués par la religion, le qu’en dira-t-on, les restrictions économiques et les errements politiques de l’époque.
Les nouvelles sont dans un ordre bien précis et sont de plus en plus longues. Elles traitent au début du recueil, de l’enfance, puis des jeunes adultes pour finir sur l’âge mûr et la vieillesse. Elles sont de plus en plus complexes aussi et incluent de plus en plus de personnages, il y a une vraie progression dans leur ordonnancement.
 
De toutes les nouvelles, il ressort une forme de frustration, une répétition de mauvaises décisions, un événement attendu mais qui n’arrive pas, une résolution qui ne se concrétisera pas, une notion qu’un personnage persiste à croire alors qu’il se trompe, un recommencement des mêmes erreurs, un renoncement. Au final cela donne une impression d’immobilisme consenti, d’une société engourdie encombrée d’un grand conformisme. Les portraits sont subtils, complexes et parfois très touchants, comme dans ‘Eveline’ et dans la dernière nouvelle ‘Les Morts’ ou  le personnage de Gabriel est particulièrement fouillé et transcende l’histoire sinon le recueil.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3411
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

James Joyce Empty Re: James Joyce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum