Le Deal du moment :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

P. D. James

5 participants

Aller en bas

P. D. James Empty P. D. James

Message par kenavo Ven 20 Déc - 6:25

P. D. James A1086
 
Phyllis Dorothy James dite, P. D. James, née le 3 août 1920 à Oxford et morte le 27 novembre 2014 dans la même ville, est une écrivaine britannique notoire, autrice de romans policiers.

 
source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par kenavo Ven 20 Déc - 6:25

P. D. James Aa698 / P. D. James Aaa363
The Mistletoe Murder and Other Stories / Les douze indices de Noël et autres récits
Présentation de l’éditeur
Une romancière à succès revient sur un crime commis dans la demeure de sa grand-mère pendant la guerre, un soir de réveillon.
Un employé qui s’est introduit de nuit dans le bureau de son patron devient le témoin d’une aventure amoureuse illicite, et bientôt d’un meurtre qui le place face à un dilemme atroce.
Le fringant inspecteur Adam Dalgliesh enquête sur la mort d’un patriarche qui s’est suicidé dans des circonstances suspectes, puis sur celle d’un très vieux et riche monsieur qui aurait été empoisonné par sa très jeune femme soixante-sept ans plus tôt...

Dans la lignée de ses illustres prédécesseurs – Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle, Agatha Christie ou G. K. Chesterton –, Phyllis Dorothy James s’est adonnée avec brio à l’écriture de nouvelles piquantes et raffinées. Les plus savoureuses d’entre elles sont rassemblées dans ce recueil posthume où l’on retrouve avec bonheur la plume acérée de la grande dame de la littérature policière.
Le nom de P. D. James est tellement connu… mais je ne peux pas me rappeler si je n’ai jamais lu un de ses policiers.

Noël et des nouvelles me semblaient une bonne idée de franchir finalement le pas.

Dans la courte forme, on peut se poser la question si l’auteur arrive à vraiment installer une atmosphère, commettre un meurtre, présenter quelques suspects et finalement montrer le coupable.

Et ben, je peux dire qu’elle a réussi à merveille.

C’est surtout la première des quatre histoires qui accroche. Il s’agit aussi de celle où on retrouve le plus d’atmosphère de Noël. En plus d’une bonne intrigue et une chouette solution.

Très bon moment dans mes lectures qui sentent Noël.
P. D. James A159

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par domreader Ven 20 Déc - 20:08

Pd James une de mes vieilles anglaises favorite ! J'ai presque tout lu, tu devrais aimer ses romans et son détective si classe Adam Dalgliesh, poète en plus.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3448
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par kenavo Sam 21 Déc - 2:27

oui, deux des nouvelles ont aussi le personage d'Adam Dalgliesh comme inspecteur…
je pense que je vais jeter un oeil sur sa série Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par Aeriale Sam 21 Déc - 9:27

Ah tiens... Vous titillez ma curiosité là, si vous vous y mettez à deux!

J'ai souvent croisé ce nom mais je ne n'imaginais pas une auteure de romans policiers!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par Liseron Sam 21 Déc - 11:35

Très tentant une fois de plus !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par kenavo Dim 5 Jan - 6:23

P. D. James A1116 / P. D. James Aa716
Cover Her Face / À visage couvert
Présentation de l’éditeur
Martingale, la belle propriété des Maxie dans la campagne anglaise, est une bien grande maison et, avec un mari paralysé sur les bras, Mrs. Maxie est soulagée lorsque son amie, la directrice du Refuge St. Mary, lui propose une de ses pensionnaires, Sally Jupp, pour servir à table.
Certes, la jeune femme est ce qu'il convient d'appeler une mère célibataire et elle a insisté pour ne pas être séparée de son enfant, mais par ailleurs, elle est si jolie, si reconnaissante, si docile...
Jusqu'au jour de la kermesse paroissiale de St. Cedd, qui se déroule à Martingale, et au cours de laquelle Sally, non contente de porter la même robe que Deborah, la fille de la maison, annonce brusquement ses fiançailles avec le " jeune maître ", Stephen Maxie.
Le soir même, un meurtre est commis et Adam Dalgliesh, mandé de Scotland Yard car les Maxie sont des gens en vue, va mener à Martingale une des enquêtes les plus troublantes de sa carrière, véritable huis-clos dont lui-même ne sortira – sentimentalement - pas tout à fait indemne.
Me revoilà avec cette première enquête de l’inspecteur Adam Dalgliesh.

En faisant des recherches après ma lecture, j’ai trouvé un commentaire qui disait que ce n’est pas la meilleure entrée dans cette série. Je ne l’ai pas éprouvé ainsi.

En effet, Dalgliesh n’est pas toujours au centre, mais cela ne dérange pas le flot de l’histoire.

J’ai lu aussi que chez P.D. James le lecteur sait à tout moment autant que son inspecteur… ainsi il devrait être à même de trouver la solution. Je dois avouer, je n’ai pas eu le doute concernant le coupable, mais j’ai adoré cette première « installation » de son héros.

Je sais déjà que je vais continuer avec ses livres.

P. D. James A1117

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par kenavo Mar 17 Mar - 4:06

P. D. James A1211 / P. D. James Aa807
Unnatural Causes / Sans les mains
Présentation de l‘éditeur
Le surintendant Adam Dalgliesh avait envie de passer des vacances tranquilles au chalet de sa tante à Monksmere Head, l'un des endroits les plus reculés de la côte isolée du Suffolk. N'ayant rien d'autre à faire que de profiter de longues promenades balayées par le vent, d'un thé devant le feu de bois crépitant et d'un toast chaud beurré, Dalgliesh savourait l'idée d'une pause bien méritée.
Cependant, tout espoir de paix est bientôt brisé par le meurtre. Le corps mutilé d'un écrivain local, Maurice Seaton, flotte à terre dans un canot dérivant pour entraîner Adam Dalgliesh dans une nouvelle et macabre enquête. Situé sur la côte isolée du Suffolk, il s'agit d'une œuvre passionnante de fiction policière possédant toutes les qualités qui distinguent P.D. James en tant que romancière.
Contrairement à mes habitudes, j’ai zappé le deuxième épisode avec Adam Dalgliesh et je suis passée tout de suite à cette enquête. La présentation de l’éditeur de l’autre histoire ne me disait rien Wink

Il semble que j’étais récompensée doublement parce que ce Sans les mains était un très bon moment de lecture. Non seulement du point de vue policier, mais aussi côté littéraire. Un vrai petit bonbon.

Dalgliesh devient inspecteur que j’aime bien suivre dans ses aventures.

P.D. James a le chic de combiner enquête policière avec l’art de la prose. En voilà tout pour me plaire.
P. D. James A254

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par Arabella Mar 17 Mar - 15:32

J'avais beaucoup aimé les premiers Adam Dalgliesh, tous très bons, puis cela a beaucoup baissé dans les derniers, je ne sais plus si je les ai tous lus au final.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par Arabella Mar 17 Mar - 15:35

Une mort esthétique

J'avais beaucoup aimé les premiers romans de P.D. James, dans lesquelles à chaque fois l'auteur faisait la description précise et intéressante d'un milieu, et des portraits fouillés et minutieux d'un ensemble de personnages. Tous, victimes, suspects ou enquêteurs, avec leurs fêlures, leurs doutes, leurs blessures secrètes que l'enquête mettait à nue. Et tous cela dans une mécanique impecable, qui faisait qu'il était impossible de démasquer le coupable, on oscillait entre l'un ou l'autre des personnages et on dévorait les pages pour savoir enfin. Et on était pas déçu par le dénouement, toujours cohérents avec ce qui précédait.

Mais depuis quelques romans déjà, P.D. James ne semble plus que l'ombre d'elle-même. Et ce n'est pas ce livre qui va me faire changer d'avis. L'écriture reste proche des livres plus anciens, efficace et qui arrive à capter l'attention au début. Mais la description d'un milieu est absente, la victime étant une journaliste d'investigation déterrant des secrets honteux, on aurait pu s'attendre à des description de ce monde mais non, elle doit subir une opération de chirurgie esthétique on pouvait aussi penser que nous aurions une chronique au vitriol, rien encore. Quand aux personnages, ils sont plus que bâclés et superficiels. A commencer par la victime encore une fois, elle décide de se faire enlever une cicatrice qui la défigure depuis l'enfance, parce qu' "elle n'en a plus besoin", pourquoi elle en avait eu besoin, et qu'est-ce qui a changé, et bien nous n'en saurons rien. Quand à l'intrigue policière, elle est indigente, aucun suspect réel pendant la quasi totalité du livre, et la première personne qui a quelques qualités pour l'être est le coupable.

Cela se lit sans peine, mais c'est très décevant au final.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par Arabella Mar 17 Mar - 15:36

La mort s'invite à Pemberley

P.D. James joue à imaginer une suite à Orgueil et préjugés, une suite qui prend la forme d'un roman policier. Wickham, le noir caractère est mêlé à cette histoire, et accusé d'un meurtre commis dans les environs de Pemberley. Nous suivons l'enquête, le procès, et le retournement final.

Curieux livre, deux en un pourrait-on dire. Parce que P.D. James résume au passage le célèbre roman qui l'a inspiré, quelqu'un qui ne l'a pas encore lu et voudrait le faire à la suite connaîtrait toute l'histoire. Mais en plus d'être un résumé, nous avons à faire à un commentaire, P.D. James nous explique à sa façon les personnages de Jane Austen, nous en donne son interprétation personnelle, qui est au combien moins riche et complexe que dans l'oeuvre de son illustre devancière. Toute cette partie est parfaitement redondante et décevante pour ceux qui ont lu et connaissent parfaitement Orgueil et préjugés. L'intrique policière quand à elle a quelques bons moments, en particulier le procès, avec un suspens par moments efficace. Mais la fin est bâclé et la solution finale parfaitement invraisemblable.

Au final, un curieux objet, pas réellement indispensable

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par Arabella Mar 17 Mar - 18:23

Je pense @Kenavo, que tu aimerais aussi les deux romans avec Cordelia Gray, tout particulièrement le deuxième, L'ïle des morts est excellent.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par kenavo Mer 18 Mar - 4:17

Arabella a écrit:J'avais beaucoup aimé les premiers Adam Dalgliesh, tous très bons, puis cela a beaucoup baissé dans les derniers, je ne sais plus si je les ai tous lus au final.
je vais probablement encore lire l'un ou l'autre, mais je ne suis pas prête de faire toute la série

Arabella a écrit:Je pense @Kenavo, que tu aimerais aussi les deux romans avec Cordelia Gray, tout particulièrement le deuxième, L'ïle des morts est excellent.
merci pour cette piste de lecture, je note

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

P. D. James Empty Re: P. D. James

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum