Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

Alicia Dujovne Ortiz

Aller en bas

Alicia Dujovne Ortiz Empty Alicia Dujovne Ortiz

Message par domreader Lun 19 Déc - 12:36

Alicia Dujovne Ortiz Dujovn10





Alicia Dujovne Ortiz, née en 1939 à Buenos Aires est journaliste, poète, biographe, critique littéraire et critique d'art, et aussi romancière.



Après une licence en Lettres et philosophie obtenue à l’université de Buesnos Aires, elle a contribué à de nombreuses publications en Argentine. Exilée politique depuis 1978, elle s’est installée à Paris. Elle devient alors conseillère éditoriale chez Gallimard, publie des biographies comme celle sur Maria Elena Walsh (1979), Diego Maradona (1993), Eva Peron (1995), Dora Maar (2003). Elle vit maintenant à Toulouse, ses livres les plus récents sont L’Arbre de la Gitane, Mireille.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Alicia Dujovne Ortiz Empty Re: Alicia Dujovne Ortiz

Message par domreader Lun 19 Déc - 12:39

Dora Maar, Prisonnière du Regard

Alicia Dujovne Ortiz Dora_m10


Dans cette biographie, A. Dujovne Ortiz, très documentée, s’attache à rendre le plus précisément possible ce que fut la personnalité complexe de Dora Maar, une des compagnes les plus connues de Picasso.

Dora Maar, née Théodora Markovitch à Paris en 1907 est la fille d’un architecte croate installé en France, mais elle vivra de nombreuses années en Argentine où son père obtient de nombreuses commandes. De retour à Paris, elle fait des études d’arts et rencontre les photographes Brassaï et Kéfer. Elle se consacre alors à la photographie, et fréquente tout un milieu intellectuel et artistique de l’époque. Après avoir été la compagne de l’étrange George Bataille avec qui elle entretient une relation presque sado masochiste, elle deviendra celle du déjà très célèbre Picasso avec qui elle restera neuf ans. C’est une relation destructrice, car Picasso n’est pas un homme facile, il est clairement décrit comme un pervers narcissique, séducteur, manipulateur, qui soumet et humilie en ne cachant pas son plaisir. Dora Maar est si dépendante de son regard destructeur qu’elle sortira annihilée de cette liaison.


Toute la première partie de cette biographie est un peu indigeste, beaucoup de détails et de suppositions de la part de l’auteur qui veut être exhaustive. Cela devient intéressant lorsque Dora se lie avec George Bataille, puis avec Picasso. On savait que le bonhomme n’était pas un tendre, mais on ne l’imaginait pas aussi cruellement dévastateur et égocentrique. Une biographie intéressante,  sur cette dépendance, sur l’énergie créatrice inépuisable de Picasso mais qui m’a laissée vaguement écoeurée, l’image du grand homme en prend un coup. On regrette le manque de photos de Dora, ou par Dora, de  phtos de ses tableaux car elle se met elle aussi à peindre, je suppose que c’est une histoire de droits d’auteurs.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum