Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

Larry Brown

Aller en bas

Larry Brown Empty Larry Brown

Message par Aeriale Lun 1 Mar - 11:44

Larry Brown 410

né le 19 juillet 1951 à Oxford dans le Mississippi aux États-Unis et décédé le 24 novembre 2004 à Oxford dans le Mississippi aux États-Unis d'une crise cardiaque, est un écrivain américain.

l fréquenta brièvement l'université du Mississipi sans en être diplômé. Après avoir servi dans l'US Marine et exercé de multiples petits boulots : bûcheron, charpentier, peintre, nettoyeur de moquette, tailleur de haies, il fut pompier pendant seize ans. Un éditeur remarque un jour une de ses nouvelles dans un magazine et, enthousiasmé par son écriture forte, décide de prendre contact avec lui : il lui demande s'il aurait d'autres nouvelles à publier. L'écrivain lui répond qu'il en a des centaines. En quelques années, Larry Brown est reconnu comme un grand romancier, par la critique qui lui décerne de nombreux prix tel le Southern Book Critics Circle Award for Fiction, comme par les lecteurs. Il décède d'une crise cardiaque en 2004 à l'âge de cinquante trois ans, laissant une œuvre forte et inachevée de six romans, deux recueils de nouvelles, une autobiographie et un essai. Deux nouvelles et le roman Joe ont été adaptés au cinéma. .

Ses romans mettent en scène des personnages désabusés, souvent marginaux, aux parcours accidentés et aux vies brisées. Comparé à William Faulkner à ses débuts, ses écrits sont assimilés au mouvement littéraire dit du réalisme sale et il fait partie de l'école du Montana
Aeriale
Aeriale

Messages : 11607
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Larry Brown Empty Re: Larry Brown

Message par Aeriale Lun 1 Mar - 11:49

Affronter l'orage

Larry Brown Tzolzo46
illustration de couverture de Sam Ward

Le recueil se présente sous forme de nouvelles. Neuf portraits captés dans l'instant, d'américains moyens piégés dans un quotidien triste où la solitude, l'alcoolisme, parfois la violence et la précarité qui en découlent, sont les catalyseurs d'un mal être qui leur colle aux basques.

Que ce soit dans la première qui donne le titre au roman, "Affronter l'orage", où un couple usé trompe son insatisfaction sexuelle en se jouant la  comédie, se faisant croire que tout peut continuer, "Koubouctou", dans laquelle un mari dépassé doit faire face à l'addiction de sa femme, ou encore Parker dans "Jésus et ce bon vieux Franck", tous sont aux abois et tentent de lutter, en fragile équilibre prêts à tout lâcher. En bout de course.

En peu de temps et quelques phrases, Larry Brown a le don de nous rendre très présents des personnages bousculés par la vie. Ils ont encore le choix de commencer autre chose, mais on sent bien qu'ils n'y croient plus beaucoup et que leurs forces s'épuisent. Des résignés aux rêves dilués dans les rencontres d'un soir dont la misère morale nous percute forcément.

Un auteur que je ne connaissais pas et qui m'a touchée. Son ton est juste, sans rajout, profondément humain. J'aime ce côté désenchanté, j'ai toujours eu un faible pour ce genre là. Et Larry Brown a l'air de connaître le sujet. Je vais donc me pencher davantage sur ses romans. Une belle découverte!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11607
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum