-28%
Le deal à ne pas rater :
Précommande : Smartphone Google Pixel 8a 5G Double Sim 128Go ...
389 € 539 €
Voir le deal

Célia Houdart

4 participants

Aller en bas

Célia Houdart Empty Célia Houdart

Message par kenavo Jeu 30 Sep - 2:36

Célia Houdart A4590

Célia Houdart, née le 17 mars 1970 à Boulogne-Billancourt, est une auteure française.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30960
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par kenavo Jeu 30 Sep - 2:37

Célia Houdart Aa2973
Tout un monde lointain
Présentation de l’éditeur
Un été à Roquebrune-Cap-Martin, deux jeunes gens, Louison et Tessa, entrent clandestinement dans la villa E.1027, la villa blanche conçue par l’architecte et designer irlandaise Eileen Gray.
Gréco, une femme âgée, décoratrice, veille avec un soin amoureux sur cet endroit. Un jour, elle y surprend les deux jeunes squatteurs, danseurs au style néo-hippie. Gréco est aussi sobre et pudique qu’eux sont sensuels, dénudés et volcaniques. Ils s’opposent, s’apprivoisent. Ce roman est l’histoire de leur rencontre...
Une fois de plus je rencontre un auteur qui va publier un nouveau roman en octobre et que je voulais découvrir à travers un autre livre.

Quelle belle rencontre, je suis sous le charme de la plume de Célia Houdart.

Ou peut-être je suis fascinée par cette villa E-1027, quelle beauté !

Gréco est un personnage énigmatique, bien qu’on est pendant la plupart du roman près d’elle. Elle garde un côté secret. Mais cela ajoute à la fascination du récit.

Tout comme ce jeune couple dont on ne sait pas s’il y a du danger dans leur sillage. Ils sont en tout cas entouré de plein de mystère.

C’est une lecture fascinante, on est happé par ce beau monde et on a envie de partager quelques jours près de la mer, dans cette maison…

J’en ressors émerveillée et partante de découvrir d’autres livres de Célia Houdart.

Célia Houdart Aaa2119

la villa E-1027


Dernière édition par kenavo le Ven 1 Oct - 5:19, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30960
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par domreader Jeu 30 Sep - 8:39

Je suis bien curieuse de ce livre aussi ! On a visité cette villa avec @Aeriale il y a 3 ans. Un endroit assez incroyable. Alors j'aimerais lire un roman qui s'y passe. Je le note pour bientôt.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3446
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par kenavo Ven 1 Oct - 5:18

ah oui, si tu connais le lieu, la lecture s'impose Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30960
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par Aeriale Ven 1 Oct - 10:44

domreader a écrit:Je suis bien curieuse de ce livre aussi ! On a visité cette villa avec @Aeriale il y a 3 ans. Un endroit assez incroyable. Alors j'aimerais lire un roman qui s'y passe. Je le note pour bientôt.
Mais oui... un très bon souvenir! J’aimerais bien aussi me le procurer, un lieu magique..

Noté aussi :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11485
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par kenavo Dim 3 Oct - 5:34

Célia Houdart A_webp66

J’ai refait une visite de la villa aux côtés de Charlotte Malterre-Barthes et  Zosia Dzierzawska

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30960
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par kenavo Ven 8 Oct - 4:54

Célia Houdart A716
Villa Crimée
Présentation de l’éditeur
Les 212 fragments qui composent ce livre répondent aux 212 fenêtres des bâtiments du 168, rue de Crimée, dans le dix-neuvième arrondissement de Paris qui, d’un geste un peu miraculeux, réunit 31 logements sociaux dont 7 ateliers d’artistes, autour d’une cour pavée.
Points de vue sur une architecture contemporaine (Agence Metek-Sarah Bitter avec Christophe Demantké) et sur la vie rêvée de ses futurs habitants, en même temps que coups de sonde dans le passé d’un quartier parisien.
Série de visions, de fictions : un labyrinthe de traits sur un plan d’architecte, un toit-manteau de cuivre gold. Un couple qui dort à la belle étoile sur une loggia, le piano d’Anton Tchekhov dans sa Datcha Blanche.
Célia Houdart Aa468

Après la villa E-1027, on retrouve Célia Houdart une fois de plus avec un sujet autour de l’architecture.

Ce bâtiments du 168, rue de Crimée est très différent de la villa et surtout sa façon de s’en approcher en est une autre. Mais j’ai eu autant de plaisir de visiter ces logements à Paris que vivre dans la villa près de la Méditerranée.

J’ai vu dans une interview que Célia Houdart parle ici pour la première fois dans un de ses romans en « je ». Elle habite en plus le quartier. Ainsi, bon nombre de ses ‘fragments’ sont assez personnels. Et cela lui réussi très bien.

J’ai en tout cas adoré chacun de ses 212 « instantanés » qui forment ce livre.

Plus que jamais conquise, je continue avec elle…

168 rue Crimée, à Paris 19e
Célia Houdart Aaaa193

Célia Houdart Aa469

Célia Houdart Aaaaa178

Célia Houdart A717

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30960
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par kenavo Mar 12 Oct - 6:38

Célia Houdart A737
Journée particulière
Présentation de l’éditeur
C’est le récit d’une étrange demande que formule un jour un ami photographe, Alain Fonteray, à Célia Houdart : qu’elle écrive le récit d’une rencontre unique, qui le hante.

Plusieurs années auparavant, celui-ci croise par hasard dans Paris le grand photographe américain Richard Avedon : dans un café, un homme, assis un peu plus loin, se lève, s’approche d’Alain Fonteray et d’une amie et leur demande s’il peut faire leur portrait. L’inconnu les remercie et s’en va avec une femme rousse. Quelques minutes plus tard, la femme rousse revient dire à Alain Fonteray que l’homme qui les a pris en photo est Richard Avedon. Alain Fonteray, qui admire énormément l’artiste américain, ne l’a pas reconnu. Il le rejoint à un passage piéton. À l’issue d’un bref échange, Richard Avedon accepte à son tour d’être photographié par Alain Fonteray, dans le même café.

Près de trente ans plus tard, Alain Fonteray est toujours hanté par cette rencontre. Célia Houdart fait le récit de sa « journée particulière », sans savoir exactement pourquoi, mais avec le pressentiment d’un mystère. Elle revient sur les lieux de ce double portrait, consulte des catalogues pour mieux connaître l’œuvre de Richard Avedon. Se met en quête de témoignages de proches du photographe américain. Elle tente de saisir la raison pour laquelle cette journée comptait à ce point pour Alain Fonteray. « Faire le récit de cette rencontre fugitive avec Richard Avedon me l’a rendue encore plus profonde et mystérieuse, écrit-elle. C’était tenter à ma manière de la sauver de l’oubli, et cela m’a offert l’occasion, par un jeu de reflets et de surimpressions, profitant du trouble dans lequel cette enquête me plongeait, d’explorer des épisodes de ma propre vie et de mon enfance dans les coulisses des théâtres, auprès de mes parents comédiens. Je croyais regarder un autre. Je ne voyais pas, dans cette glace à plusieurs faces, mon propre reflet. »
Célia Houdart Aa482

photo Richard Avedon

J’ai a-d-o-r-é ma première rencontre avec Célia Houdart, oui, je l’avoue, probablement la villa E.1027 avait un impact, mais reste que son roman autour de cette maison est fabuleux.

J’ai beaucoup aimé ma deuxième lecture autour de cette Villa Crimée.

En voyant la présentation de l’éditeur pour ce nouveau roman, j’étais certaine d’un autre coup de cœur. Une sorte d’un biopic en plus la photographie, j’étais tout de suite partante pour découvrir.

Et ben, les attentes étaient probablement un peu trop hautes.

Le pire, je ne peux même pas dire exactement ce qui ne collait pas, mais cette fois-ci la magie n’a en effet pas opéré.

Peut-être c’est le moment de faire une petite pause avec cette auteure et la retrouver de plus belle dans un autre livre.

Célia Houdart Aaa357

photo Alain Fonteray

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30960
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par Aeriale Mar 12 Oct - 8:28

Bon, on retient surtout ses incursions dans les lieux mythiques alors!

Merci pour ton post ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11485
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par Arabella Sam 13 Avr - 21:46

Gil

Nous suivons Gil, d'abord jeune homme de 18 ans en train de préparer le concours pour entrer au conservatoire nationale en tant que pianiste. Mais il se découvre un talent et une passion pour le chant, et devient chanteur lyrique. Nous suivons les différentes étapes de sa carrière, en même temps que les événements de sa vie d'homme, même si cette dernière s'efface derrière la carrière artistique.

Je ne sais trop quoi penser de ce livre, que j'ai lu avec un certain intérêt, voire plaisir, mais en me demandant de plus en plus ce que l'auteure voulait nous transmettre. C'est très descriptif, factuel, peu de ressentis, d'analyse d'émotions. C'est par moment comme un manuel d'apprenti chanteur, le déroulé de la manière dont les choses se passent dans ce type de milieu. Comme j'aime beaucoup la musique et en particulier l'opéra, j'y ai trouvé mon compte. Même si tout cela a un côté un peu irréel, en partie parce que tous les noms des compositeurs, des musiciens, de chanteurs qu'admire ou croise Gil sont inventés. Et le personnage en lui-même devient quelque peu fantomatique, ce qui rend compliqué de s'y attacher vraiment. Comme si interpréter, jouer des personnages, donner de la voix à des compositeurs ou poètes demandait d'effacer un peu sa personnalité.

De même je ne sais pas trop quoi dire de l'écriture, assez minimaliste, même si par moments habitée par une forme de poésie, avec un charme certain, même si assez fragile. Je crois qu'il faut être dans de bonnes dispositions pour apprécier ce roman, assez disponible pour accepter cette proposition narrative, que j'aurais du mal à conseiller à quelqu'un. Même si j'ai lu ce livre presque d'une traite.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Célia Houdart Empty Re: Célia Houdart

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum