Le Deal du moment :
Pokémon EV06 : où acheter le Bundle Lot ...
Voir le deal

Giorgio Bassani

4 participants

Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Giorgio Bassani

Message par kenavo Jeu 14 Juil - 3:32

Giorgio Bassani A1007

Giorgio Bassani est un romancier et poète italien né le 4 mars 1916 à Bologne, et mort le 13 avril 2000 à Rome.

Il est notamment connu pour son roman Le Jardin des Finzi-Contini, adapté au cinéma par Vittorio De Sica.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par kenavo Jeu 14 Juil - 3:32

Giorgio Bassani A1008

À la recherche du jardin des Finzi-Contini

Au fil des pages du roman "Le jardin des Finzi-Contini", que Vittorio De Sica a adapté au cinéma, un voyage empreint de nostalgie à Ferrare, entre réalité et fiction, sur les traces de son auteur, l’écrivain italien Giorgio Bassani.

Source et suite

disponible jusqu’au 01/10/2022

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par kenavo Jeu 14 Juil - 3:33

Giorgio Bassani Aa658
Le jardin des Finzi-Contini
Présentation de l’éditeur
Combien d'années s'est-il écoulé depuis ce lointain après-midi de juin ? Plus de trente. Pourtant, si je ferme les yeux, Micol Finzi-Contini est toujours là, accoudée au mur d'enceinte de son jardin, me regardant et me parlant. En 1929, elle n'était guère plus qu'une enfant, une fillette de treize ans maigre et blonde avec de grands yeux clairs, magnétiques. Et moi j'étais un jeune garçon en culotte courte, très bourgeois et très vaniteux, qu'un petit ennui scolaire suffisait à jeter dans le désespoir le plus puéril. Nous nous regardions fixement l'un l'autre. Au-dessus d'elle, le ciel était bleu et compact un ciel chaud et déjà estival, sans le moindre nuage ; Rien ne pourrait le changer, ce ciel, et rien, effectivement, ne l'a changé, du moins dans le souvenir.
À cause de ce reportage sur ARTE, j’ai réalisé qu’on n’avait pas de fil pour Giorgio Bassani. Je pense qu’il faut lui faire une petite place.

J’ai lu plusieurs de ses romans mais le plus marquant est certainement celui-ci.

Ce roman fait partie de mes lectures que je n’ai faites après avoir vu le film. Cela a naturellement un peu changé mes impressions, les images se trouvaient déjà devant mes yeux. C’est toujours difficile, voire impossible, d’y mettre d’autres images en lisant le texte.

La lecture date depuis un bon bout de temps, mais je m’en rappelle très bien.

Un livre marquant et extra. Je l’ai même sortie de mes étagères pour une relecture… sinon peut-être aussi découvrir du nouveau de cet auteur.

À suivre…

Giorgio Bassani Aaaa3473

Baccio Maria Bacci, Afternoon in Fiesole (Self portrait)

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par domreader Jeu 14 Juil - 15:41

Oui tu as bien fait de lui ouvrir un fil. Je n'ai encore rien lu de cet auteur mais le jardin est un livre qui me tente depuis longtemps.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3411
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par domreader Mar 9 Mai - 18:13

Le Jardin Des Finzi-Contini
Giorgio Bassani
 
Un beau livre d’atmosphère qui nous immerge dans une époque, à un moment donné très particulier. Un livre chargé de réminiscences qui m’a fait vraiment penser à l’excellent Retour à Brideshead d’Evelyn Waugh.
 
L’époque est celle qui suit l’accession de Mussolini au pouvoir jusqu’à la guerre. Le récit se déroule à Ferrare, non loin de Bologne dans la communauté juive de la ville. Le narrateur encore enfant est fasciné par une fille de son âge,  Micol Finzi-Contini, qu’il n’aperçoit qu’à la synagogue puisque la petite fille ne va pas à l’école comme lui, mais suit des cours particuliers à la maison donnés par différents professeurs. Micol Finzi-Contini appartient à l’aristocratie de Ferrare et les Finzi-Contini restent sur leur quant-à-soi, ils ne fréquentent que peu de monde à Ferrare, même dans la communauté juive. Les deux enfants attirés l’un par l’autre se perdent alors de vue, pour se retrouver une dizaine d’années plus tard, alors qu’ils sont étudiants et que les lois raciales promulguées par Mussolini restreignent petit à petit les libertés des juifs italiens.
 
Un groupe de jeunes gens, dont le narrateur, se retrouvent alors dans la propriété des Finzi-Contini pour y jouer au tennis car ils ont été exclus du club de tennis de Ferrare parce qu’ils sont juifs. Le narrateur retrouve alors sa complicité avec Micol et en tombe amoureux.
 
Ce sont ces après-midis passés dans le jardin des Finzi-Contini pendant des mois et cette idylle naissante que relate le narrateur. Ce seront des mois d'amitié, d’éveil amoureux timide dans une sorte d’oasis que les événements extérieurs semblent un peu épargner pour un temps. L’auteur parvient avec élégance à traduire cette forme de lourdeur, d’engourdissement que la menace raciale fait peser sur les journées ensoleillées de ces jeunes gens. Tous pressentent sans l’exprimer, et en particulier Micol, que soudain le temps va s’arrêter. Cette atmosphère est d’autant plus prégnante que le roman s’ouvre sur une description du monument funéraire des Finzi-Contini dans le cimetière de Ferrare et que l’on apprend d’emblée ce qu’il est advenu de la famille.
 
Un roman magnifique, tout en finesse, pour parler d’une parenthèse presque enchantée dans un moment tragique de l’histoire.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3411
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par Nightingale Mar 9 Mai - 18:59

Ça donne très envie. Et j'ai un tellement beau souvenir du film. biglov

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2678
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par domreader Mar 9 Mai - 22:51

Nightingale a écrit:Ça donne très envie. Et j'ai un tellement beau souvenir du film. biglov

Je n'ai pas vu le film, mais j'ai maintenant très envie de le voir. Je le trouverai peut-être à la médiathèque.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3411
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par kenavo Mer 10 Mai - 6:12

contente de lire ton commentaire... j'ai beaucoup aimé ce roman...
domreader a écrit:Je n'ai pas vu le film, mais j'ai maintenant très envie de le voir. Je le trouverai peut-être à la médiathèque.
ah oui, je rejoins Nightingale, un très beau film... j'espère que tu vas le trouver...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30682
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par Aeriale Mer 10 Mai - 9:03

Je n’ai jamais eu l’occasion de voir le film…

Ce que vous en dites donne très envie, c’est vrai! Merci Very Happy
Aeriale
Aeriale

Messages : 11382
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Giorgio Bassani Empty Re: Giorgio Bassani

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum