Le deal à ne pas rater :
Vinland Saga Tome 27 édition Collector : où acheter ce manga ?
Voir le deal

François Maspero

Aller en bas

François Maspero Empty François Maspero

Message par kenavo Sam 27 Aoû - 6:31

François Maspero Aaaaa322

François Maspero est un écrivain et traducteur français né le 19 janvier 1932 dans le 16e arrondissement de Paris et mort le 11 avril 2015 dans le 11e arrondissement de Paris. 


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 27980
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

François Maspero Empty Re: François Maspero

Message par kenavo Sam 27 Aoû - 6:31

commentaire de 2016

François Maspero Aaa536
L’ombre d’une photographe, Gerda Taro
Présentation de l’éditeur
Le 25 juin 1937, à la veille de ses vingt-sept ans, Gerda Taro, reporter photographe, est tuée à Brunete, sur la route de Madrid, en pleine guerre d'Espagne.
Pendant des années, son souvenir n'a survécu que dans l'ombre de celui de Robert Capa, dont elle avait été la compagne.
A travers le portrait d'une artiste qui affrontait tous les dangers armée de son seul appareil photo, convaincue de participer à la construction d'un monde meilleur, se dessinent les origines du photo-reportage tel que Gerda et ses amis (David Seymour, André Kertész et bien d'autres) le concevaient.
François Maspero Aa3856

Ombre parmi les ombres, Gerda Taro a subi le plus cruel destin que puissent connaître les ombres : celui de ne même pas être sa propre ombre, mais celle d’un autre.


J’avais parlé pour la première fois de Gerda Taro sur le fil photos, mais j’en avais aussi laissé un mot pour cette sublime biographie qu’Irme Schaber a écrit sur sa courte vie.

Ce n’est pas le premier livre de François Maspero que j’ai lu, mais jusqu’à présent je ne lui ai jamais ouvert de fil… pour ce livre, je vais faire le pas.

Il s’agit d’un texte assez court et il prend souvent recours chez Irme Schaber pour parler de Gerda Taro. Mais pour une première approche je pense que ce livre vaut la lecture.

C’est très bien écrit, les 130 pages se lisent d’une traite, tellement c’est fascinant.

On retrouve une femme tout à fait extraordinaire qui a révolutionné son temps… malheureusement il ne reste plus beaucoup de traces d’elle.

D’autant plus important que livre trouve beaucoup de lecteurs.



Et si on a envie de continuer avec cette femme hors norme :
François Maspero Aaa2737

Irme Schaber, Gerda Taro: Une photographe révolutionnaire dans la guerre d'Espagne

Présentation de l’éditeur
Gerda Taro est morte à l'âge de vingt-sept ans en 1937, écrasée par un char art cours d'un combat pendant la guerre civile espagnole. L'année précédente, reporter photographe sur les lignes du Front les plus exposées, elle avait fourni le monde en clichés " sensationnels " souvent pris avec le photographe hongrois Robert Capa, son compagnon. Elle fut saluée par la presse comme la première photographe de guerre morte sur les lieux mêmes où elle opérait. Ses photos entre 1936 et 1937 avaient notamment paru dans les magazines Regards, Vu, Life et Ce. soir. Par la suite, le souvenir de son oeuvre s'effaça derrière celle de son partenaire, devenu entre-temps mondialement célèbre. Ce livre d'Irme Schaber retrace pour la première fois le parcours tumultueux et tragique de cette jeune femme au charme magnétique. L'enterrement de Gerda Taro au cimetière du Père-Lachaise donna lieu à une grande manifestation contre le fascisme. Son aura demeura pourtant ambiguë : célébrée comme héroïne et martyre par les communistes français, elle passait plutôt pour incarner la " femme : fatale " aux yeux de certains comme Hemingway, qui lui reprochait ses infidélités envers Robert Capa, dont il était l'ami. L'Allemagne a peu gardé jusqu'ici le souvenir de cette jeune femme juive qui, dès 1933, avait fui le régime nazi et trouvé à Paris les premières conditions de son double engagement politique et artistique. A l'instar de Tina Modotti, Gerda Taro est aujourd'hui redécouverte dans sa dimension mythique quelque soixante-dix ans après sa mort. Une exposition itinérante la mettra à l'honneur au printemps 2007 à New York, Londres et Paris.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 27980
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum