António Lobo Antunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

António Lobo Antunes

Message par kenavo le Dim 4 Déc - 7:30



António Lobo Antunes, né le 1er septembre 1942 à Benfica, Lisbonne, est un écrivain et psychiatre portugais.

Biographie
Issu de la grande bourgeoisie portugaise, il est élevé dans un milieu aimant. Il doit suivre les traces d'une éducation tout à fait classique de famille portugaise. Il fait des études de médecine et se spécialise en psychiatrie. Il exerce un temps cette discipline à l'hôpital Miguel Bombarda à Lisbonne. Depuis 1985, il se consacre exclusivement à l'écriture.

Son expérience pendant la guerre d'Angola de 1971 à 1973, en tant que médecin, lui inspire directement ses trois premiers romans : Mémoire d'éléphant, Le Cul de Judas et Connaissance de l'enfer qui le rendent immédiatement célèbre dans son pays.

Il poursuit son œuvre avec une tétralogie composée par Explication des oiseaux, Fado Alexandrino, La Farce des damnés et Le Retour des caravelles, romans dans lesquels il fait une relecture du passé du Portugal, depuis l'époque des grandes découvertes jusqu'au processus révolutionnaire d'avril 1974, mettant en avant les tics, les tares et les défauts du peuple qui, au cours des siècles, furent occultés au nom d'une vision héroïque de son histoire.

On pourrait réunir les trois romans suivants (Traité des passions de l'âme, L'Ordre naturel des choses et La Mort de Carlos Gardel) sous le titre Cycle de Benfica, car il y revisite les lieux de son enfance et de son adolescence dans ce quartier de Lisbonne : des lieux qui sont loin d'être paisibles, des lieux marqués par la perte des illusions, la fin des mythes, des lieux où les chemins se séparent.
Avec La Nébuleuse de l'insomnie, il revisite avec opacité l'histoire d'une famille d'un domaine agricole sur plusieurs générations, épousant à priori le point de vue de l'un des petits-fils, autiste, surnommé « l'idiot »


source: Wikipédia


Dernière édition par Kenavo le Lun 23 Jan - 8:03, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6386
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: António Lobo Antunes

Message par kenavo le Dim 4 Déc - 7:31

Bon, il faudrait aussi faire une place pour lui…

Si on va dire qu’il existe des « monstres » en littérature, dans le sens de ‘grand, extraordinaire, inéluctable, unique, …' - il en fait partie (à mes yeux il est le premier de cette liste, et de loin)

Je n’ai jamais fait de commentaires pour ses livres, mais j’ai retrouvé mon reportage de la rencontre en 2011 :

- samedi 29 janvier 2011 à 15h: Antonio Lobo Antunes sera l'invité de la librairie Kléber (1, rue des Francs-Bourgeois - 67000 Strasbourg) où il présentera son dernier roman paru en France, "Mon nom est légion" (traduit du portugais par Dominique Nédellec)

On a fait le chemin pour y aller. Strasbourg est une bien jolie ville et la librairie Kléber certainement un endroit où tout lecteur devrait se réjouir.

Mais on avait rendez-vous avec un homme que j'admire depuis des années pour ses livres, ses idées, sa façon d'être.. et sans vouloir donner l'air d'une adolescente qui court après ses stars, il y a pour moi vraiment des personnes qui appartiennent à une catégorie 'hors norme', qu'on voudrait voir de plus près pour croire qu'ils existent vraiment, pour simplement être près d'eux pendant quelques instants et mettre une image sur des centaines et centaines de pages de mots qu'on a lu, voir cette tête où ils ont prit l'origine, entendre cette voix que je ne connais qu'en allemand (j'ai deux livres de lui en français, tous les autres en allemand, sa traductrice est depuis les premiers livres la même, elle lui donne une sublime voix!!), et il y a tout simplement des personnes dont on aimerait dire: je l'ai vu. Après des années de visites à Saint Malo lors du festival, j'ai eu la chance de voir beaucoup d'auteurs, beaucoup de gens intéressants et j'ai certainement fait plusieures rencontres dont je suis contente.. mais aucune ne m'a émouvée et n'était si importante que ces 90 minutes que j'ai passé cet après-midi.

Il parle un peu comme dans ses livres, part d'un endroit pour en arriver à un autre, raconte du tout et du rien et surtout: il ne répondait jamais à la question de la jeune femme qui était là pour faire "l'animation". Irène Cazalas, jeune femme habitant à Lyon et qui est en train d'écrire une maîtrise sur l'oeuvre d'Antonio Lobo Antunes. Elle avait bien préparé ses questions, elle connaît vraiment à coeur (et surtout en portugais, comme je l'envie...) les livres de lui.. mais Monsieur Lobo Antunes a tout simplement pas trop envie de parler de ses livres  Wink
Un mot me vient pour décrire de ce qu'il a fait de cette rencontre: généreux! Il nous parlait d'autres auteurs.. ceux qu'il aime.. ceux qui lui font plaisir et qu'il veut aussi fair découvrir à d'autres lecteurs.

Mais quand il parlait de ses livres, de son travail d'écrivain, c'était quelque chose pour noter: Leonardo Da Vinci disait qu'une ligne est un point en mouvement, mes livres, je les éprouves comme mots en mouvement  I love you

La jeune femme était si lucide de ne pas l'interrompre et laissait le divaguer sur tout ce qu'il avait envie de nous raconter.. et c'était intéressant, amusant et j'avais par moment le sentiment qu'on était pas dans une grande salle en train de l'écouter, mais plus près, plus personnel.. on était à table avec lui, dans un petit café à Lisbonne et il se faisait un plaisir de raconter..

Et le mot final, qui faisait rire toute la salle, était son anecdote d'un de ses amis qui répondait à la question: est-ce que tu es marié? "Parfois"

Merci Monsieur Lobo Antunes d'avoir fait le chemin à Strasbourg, après des années que j'admire et adore vos romans, je suis tombée amoureuse de vous.. éperdument!

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6386
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum