Pascal Quignard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pascal Quignard

Message par kenavo le Jeu 23 Mar - 5:48



Pascal Quignard, né le 23 avril 1948 à Verneuil-sur-Avre dans l'Eure, est un écrivain français.

Il a été lauréat du prix Goncourt 2002 pour Les Ombres errantes, publié chez Grasset.

Violoncelliste, il a fondé le Festival d'opéra et de théâtre baroques de Versailles.

L'un de ses livres les plus connus est certainement le court roman Tous les matins du monde, dont le succès est lié à la version cinématographique réalisée par Alain Corneau.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Quignard

Message par kenavo le Jeu 23 Mar - 5:49

Dessins : Gabriel Schemoul


Le Chant du Marais
Présentation de l’éditeur
Paris, XVIe siècle. Au mois de mars, a lieu dans le quartier du Marais un prestigieux concours de chant. Bernon l'Enfant, à la voix cristalline, suscite admiration et jalousie, surtout de son concurrent le plus mortel...
Ecrit en 2002, remanié, aiguisé, affûté vingt fois, adapté au théâtre en 2005, ce conte à la beauté cruelle révèle au fil d'un voyage en eaux noires et profondes toute la précision de la plume de l'un des auteurs contemporains les plus talentueux et savants du XXIe siècle.
Le Chant du Marais nous plonge dans les noirceurs des désirs et de la vanité humaine. Une malédiction aux échos doux-amers transcendée par les obscurs et fascinants dessins de Gabriel Schemoul – dédicataire de cette vingtième version – qui s'empare avec maestria de cet univers baroque où charrient natures mortes et apparitions flottantes.

J’ai lu d’autres livres de Pascal Quignard, mais je voulais lui ouvrir son fil avec celui-ci.

Bien qu’il y ait autant d’images que de texte, les deux ensembles sont d’une beauté exquise.

Le Chant du Marais est un conte qu’on peut trouver dans d’autres livres de Pascal Quignard, mais la combinaison avec les images de Gabriel Schemoul m’a donné envie d’opter pour cet album.

Mélangeant les modes de vie anciennes et le fantastique, j’ai beaucoup aimé ce texte.

Pour les amateurs de beaux livres d’art.









ne trouvant pas d'images en ligne, j'ai pris quelques photos qui ne redonnent pas la beauté des images

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Quignard

Message par Aeriale le Jeu 23 Mar - 10:04

Il a l'air superbe!

Je ne savais pas qu'il écrivait aussi des récits fantastiques.

Quignard est vraiment surprenant, je l'avais découvert avec Terrasse à Rome, un texte délicat très épuré qui m'avait laissé un peu à côté. L'écriture peut paraitre hermétique au premier abord, mais elle interpelle et  incite à y revenir.

De belles phrases qui claquent bien quand même
Les hommes désespérés vivent dans des angles. Tous les hommes amoureux vivent dans des angles. Tous les lecteurs de livres vivent dans des angles. Les hommes désespérés vivent accrochés dans l'espace à la manière des figures qui sont peintes sur les murs, ne respirant pas, sans parler, n'écoutant personne.

Puis je suis tombée complètement sous le charme de Tous les matins du monde



(Mon commentaire de 2007)

Quignard est un magicien, il appuie juste sur une corde, et cette corde se tend, nous touchant direct. Une pureté envoûtante, un langage feutré qui nous délivre un secret: Comment atteindre le sublime et le divin au travers de la musique. Voilà un peu que je pourrais retenir principalement de cette oeuvre.

Mais bien d'autres choses encore. Comment les communiquer. Que peut devenir un homme une fois que l'amour l'a quitté. Comment revivre des émotions partagées sans l'être aimé. Que devient-on lorsque l'autre vous abandonne. Comment le temps peut-il se transmettre. "Tous les matins du monde sont sans retour"

La parole ne suffit pas
 Ma tristesse est indéfinissable. La parole ne peut jamais dire ce dont je veux parler et je ne sais comment le dire[...] Je ne sais comment dire, madame: Douze ans ont passé mais les draps de notre lit ne sont pas encore froids.
Mais subsiste la musique
La musique aussi est une langue humaine.[...]Un petit abreuvoir pour ceux que le langage a désertés. Pour l'ombre des enfants. Pour les coups de marteaux des cordonniers. Pour les états qui précèdent l'enfance. Quand on était sans souffle. Quand on était sans lumière.
Et elle peut nous délivrer des messages
Que recherchez vous monsieur dans la musique? Je cherche les regrets et les pleurs.
La musique est simplement là pour parler de ce dont la parole ne peut parler. En ce sens elle n'est pas tout à fait humaine.
Toucher à l'éternel.
Quand je tire mon archet, c'est un petit morceau de mon coeur vivant que je déchire. Ce que je fais, ce n'est que la discipline d'une vie où aucun jour n'est férié. J'accomplis mon destin.
Mais la peinture peut nous parler aussi.
"Tout ce que la mort ôtera est dans sa nuit" souffla Sainte Colombe dans l'oreille de son élève. "Ce sont tous les plaisirs du monde qui se retirent en nous disant adieu"
...et même s'entendre

"Ecoutez le son que rend le pinceau de Monsier Baugin" ils fermèrent les yeux et ils l'écoutèrent peindre

Tous les matins du monde est un magnifique hymne à la vie, à l'amour, à la mort aussi, lorsqu'ils se rejoignent au travers de la musique, qui elle reste immortelle.
    Vient un jeune homme: Monsieur Marin Marais. "Vous faites de la musique mais, vous n'êtes pas musicien. Vous connaissez la position du corps. Votre jeu ne manque pas de sentiment; Votre archet est léger et bondit; Votre main gauche saute comme un écureuil et se faufile comme une souris sur les cordes; Vos ornements sont ingénieux et parfois charmants, mais je n'ai pas entendu de musique[...]vous pourrez aider à danser les gens qui dansent; vous pourrez accompagner les acteurs qui chantent sur la scène;vous gagnerez votre vie;vous vivrez entouré de musique mais vous ne serez pas musicien;[...] Avez vous un coeur pour sentir? Avez vous un cerveau pour penser? Avez vous idée de ce à quoi peuvent servir les sons quand il ne s'agit plus de penser ni de servir les oreilles du roi?
    Cependant votre voix m'a ému: je vous garde pour votre douleur, non pour votre art

Ce livre m'a profondément touchée. Avec peu de mots, beaucoup de sentiments sont suscités. Une découverte qui résonnera longtemps une fois la dernière page tournée. Magnifique!
avatar
Aeriale

Messages : 2259
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Quignard

Message par Aeriale le Jeu 23 Mar - 10:13

-Villa Amalia-




Ce roman m'a laissée perplexe. Sur ma faim en tout cas! Déçue je dois dire car, après un gros coup de coeur sur Tous les matins du monde, j'ai espéré retrouver la même émotion dans ce roman. Mais ici, point: Il m'a surtout déconcertée!

Tout commence bien pourtant. Fortement intriguée par l'histoire de cette femme, Ann, en rupture totale de sa vie et de son passé, décrite par petites touches comme sait si bien le faire Quignard, je suis captée d'emblée. Non-dits, mystères, l'histoire s'installe.

On suit cette Ann si lisse et impénétrable, tachant de rentrer dans ce personnage atypique, obstinée à en devenir intransigeante et comme anesthésiée de douleur. Surprise mais persévérante, j'ai brûlé de savoir ce qui se cachait derrière.

Vient l' Italie, et là on a droit à une belle évocation sensuelle et colorée. Tout comme l'héroïne on finit par faire corps avec le paysage. On rêve de cette villa Amalia, de ses soleils et ses parfums, du vent ou de sa quiétude. Mais de l'âme profonde de Ann, de ses douleurs et émotions, rien.

On connaitra un peu de son vécu, elle aura des amours, plusieurs, mais on ne sentira pas la passion ou le moindre sentiment amoureux, la moindre chaleur. Détruite par la disparition de la petite fille de son amant Léo, elle s'enfuira de nouveau et finira là, esseulée et vieillissante. Bien cruel tout çà!

Etrange cet homme qui sait si bien nous décrire le monde et sa nature, nous faire ressentir des émotions à partir de ce qui vit extérieurement, mais nous laisse devant des portes closes lorsqu'il s'agit de sentiments profonds. On ne saura jamais qui est vraiment Ann. Elle restera insaisissable. Quignard a une belle écriture, épurée à l'extrême, mais ici hermétique à force de dépouillement. L'essentiel est effleuré, et les douleurs non retranscrites. Tout ceci m'a paru bien froid et pessimiste.

Comment expliquer qu'il m'ait complètement emportée dans son précédent roman? Peut-être justement la forme (plus narrative ici) m'a décontenancée, dans un univers fait de quotidien synonyme de proximité(et même intimité) mais jamais vraiment révélée?
avatar
Aeriale

Messages : 2259
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Quignard

Message par kenavo le Jeu 23 Mar - 11:10

Merci pour tes commentaires, deux livres que j'ai lu et que j'ai aimé, pour des raisons bien différentes, mais je comprends ta réticence pour Villa Amalia

Aeriale a écrit:Je ne savais pas qu'il écrivait aussi des récits fantastiques.
disons, il s'agit d'un conte et du coup, il utilise aussi un élément plutôt 'fantastique'... mais sinon, on se retrouve dans un vrai conte 'à l'ancienne' Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
avatar
kenavo

Messages : 6206
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Quignard

Message par Ruth May le Jeu 23 Mar - 13:13

J'avais aimé La leçon de musique mais je garde comme souvenir de cet écrivain que ses livres nous "apprennent" plus qu'ils ne nous divertissent. Ce n'est pas une critique au contraire, mais de ce fait, c'est , pour moi en tout cas, une forme de lecture différente....- je ne sais pas si c'est très clair, mon histoire ...  scratch - il faut avoir le temps pour cela et j'aimerais l'avoir ! 
avatar
Ruth May

Messages : 573
Date d'inscription : 07/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pascal Quignard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum