-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

LC Peter Stamm

+2
domreader
Merlette
6 participants

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par Aeriale Dim 7 Mai - 18:12

L'un , l'autre- 2eme tiers

Astrid a pris les choses en main et semble enfin réagir. Elle se remémore son quotidien avec son mari, le peu de sorties, leur manque d'amis. Même avec les enfants, elle a perdu  le contact,
"Elle avait l'impression de ne plus avoir accès à eux et de ne les suivre à travers la vie que comme une lointaine spectatrice".
Et continue d'enlever ses traces...

On apprend aussi que  le boulot de Thomas n'est pas des plus passionnants (comptable dans une entreprise, semble t-il?) Il a fonctionné jusque là "conformément aux attentes,  sans qu'elles aient été jamais formulées". Ca lui a demandé beaucoup d'énergie et il a maintenant l'impression d'être au bout de quelque chose, sans doute.
Il avait lu un jour qu'un bâtiment est terminé quand il commence à tomber en ruine. C'était peut être la même chose pour les humains.

Plus il continue son chemin, plus il se défait d'une angoisse, d'une douleur. Arrivé dans un village, il le traverse et ressent encore cette sensation de flottement.
Les gestes et les mots de tous ces gens paraissaient exagérés,  comme si le tout faisait partie d'un théâtre monté par des amateurs.

Il est vraiment dans un état de flou permanent. Seul le contact avec la nature lui redonne ses limites.

Du côté d'Astrid, il y a la présence de cet inspecteur, Ruf, qui va sans doute jouer un rôle plus important. Une proximité s'établit entre eux...A suivre . (J'en suis à la page 110)

...

Queenie a écrit:Grosses similarités entre le couple du livre que je lis 7 ans et le livre dont vous parlez l'un l'autre !
Tout à fait. Une femme froide, dans le calcul de tout. Un homme à la recherche d'autre chose.

Queenie a écrit:Et c'est terrible cette façon qu'a l'auteur de tout laisser en filigrane, on ne sait pas vraiment ce que pensent la femme, la maîtresse, le lecteur a des pistes, et au final s'accroche, s'identifie, imagine le pire.Addictif.
C'est ce que j'adore! Idéal pour une LC car chacun a son interprétation, ce qui avait été le cas pour celle de 7 ans

Kenavo a écrit:mais ce qui est marrant, je suis tombée sur cet article:
Drôle de coïncidence! Il a du s'inspirer de ce genre d' article,  on sait que ces personnages en rupture sont un sujet qui le questionne :-)

.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11554
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par kenavo Lun 8 Mai - 15:18

Poutouviers a écrit:Drôle de coïncidence! Il a du s'inspirer de ce genre d' article,  on sait que ces personnages en rupture sont un sujet qui le questionne :-)
oui, il doit avoir eu un tel personnage comme inspiration... et comme tu le dis, il aime bien ce sujet...

je viens de le terminer... et j'ai un petit doute si j'aime la fin ou pas Razz

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par Queenie Lun 8 Mai - 15:42

J'ai fini Sept ans. Stamm a réussi à m'accrocher avec des personnages que je trouvais plutôt antipathiques, mais au final, c'est vraiment cette façon qu'il a de dire si peu de choses qui fait qu'on s'y projette d'une façon et d'une autre. Qu'on reste. Qu'on tourne les pages. Qu'on a envie de savoir. Et il y a un système narratif avec des petits flash back, et des bonds dans le temps, qui installe un suspens prenant.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7010
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par Aeriale Mar 9 Mai - 19:56

L'un l'autre,  Fin

Je viens de le terminer, et s'il m'a bien embarquée, je suis restée un peu déroutée sur la fin, exactement comme Kena. Pourtant je crois qu'il m'en restera quelque chose d'assez particulier, justement pour les réponses qu'il ne donne pas, ce flou qui ici est encore plus manifeste. J'aime bien ces fausses pistes, cette latitude qu'a Stamm de nous perdre, puis de nous récupérer où on ne l'attend pas.

On se saura pas  vraiment la cause de sa fuite, on imagine que le poids d'un quotidien trop linéaire et orchestré l'auront poussé à ce total lâcher prise, et peut être aussi un besoin de mettre ses sentiments au défi, contrôler enfin son destin? Son absence aura en tout cas rendu Thomas plus proche d'Astrid qui rêve de lui et "sent sa présence". Elle prend conscience de son amour, l'interroge parfois dans des dialogues où le présent surgit, mêlant le temps et l'action.

De même Peter Stamm nous laisse le doute de sa disparition. On peut imaginer une chute mortelle, tout comme croire au récit qu'il nous fait de ces 20 années passées en marge d'une vie sociale. Penser que le retour n'est qu'une vue de l'esprit d'Astrid ou bien le contraire, un fait véridique. C'est à nous de traduire, en sachant que ces deux là auront plus appris sur l'autre à partir de  la séparation, et que s'ils ne vivaient pas les faits de la même façon, ce tout formait quelque chose d'indestructible, un lien plus fort que le réel.

Ce n'est pas son meilleur à mon goût, mais c'est celui où Stamm parle vraiment de l'amour avec un grand A. Et c'est bien, ça ne lui ressemble pas :-)

Quand Thomas parlait de leur relation, elle était toujours étonnée de voir comme tout était compliqué dans sa tête. Mais elle aimait bien ses histoires, ce sentiment que leur amour était un monde en soi, complexe, quelque chose qui avait une importance et qui était inéluctable.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11554
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par kenavo Mer 10 Mai - 6:19

Aeriale a écrit:Pourtant je crois qu'il m'en restera quelque chose d'assez particulier, justement pour les réponses qu'il ne donne pas, ce flou qui ici est encore plus manifeste. J'aime bien ces fausses pistes, cette latitude qu'a Stamm de nous perdre, puis de nous récupérer où on ne l'attend pas.
pareil... et surtout la deuxième partie, où on ne sait plus si c'est vérité ou imagination, était pour moi la plus forte

Aeriale a écrit:De même Peter Stamm nous laisse le doute de sa disparition.
pendant la première partie, c'était Thomas qui avait toujours le devant, on lisait ce qu'il faisait et puis c'était au tour d'Astrid pour vivre ce même laps de temps, dans la deuxième partie, les scènes de sa femme viennent en premier et puis ce que Thomas a vécu, ainsi Peter Stamm nous conduit vraiment en erreur et comme tu dis, c'est au lecteur de 'traduire' ce qu'il découvre...

Aeriale a écrit:Ce n'est pas son meilleur à mon goût, mais c'est celui où Stamm parle vraiment de l'amour avec un grand A. Et c'est bien, ça ne lui ressemble pas :-)
j'ai bien aimé, parce que c'est lui... mais tout comme pour toi, pas son meilleur...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par Invité Jeu 11 Mai - 13:06

Il y a toujours des retardataires et là, j'en suis !! 

J'ai commencé depuis quinze jours la lecture de Paysages aléatoires et comment dire ? Et bien ,j'ai du mal , je l'avoue : c'est la distance entre les personnages et les sentiments décrits et l'écriture qui me gène, je n'arrive pas à avoir de l'empathie ou de l'aversion pour eux.... - bon, ce n'est pas la seule raison à mon retard, j'ai beaucoup de travail et l'esprit occupé  !!  d'ailleurs, je n'avais pas trop le temps de venir depuis quinze jours et je suis désolée - je continue la lecture,cependant, peut-être va-t-il y avoir un changement de ma relation avec ce roman !!  clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par domreader Jeu 11 Mai - 19:39

LC Peter Stamm - L'Un l'Autre
Suite et fin

Au 2/3 du roman bien difficile de se faire une opinion sur ce qui est vraiment arrivé à Thomas, on se demande vraiment s'il est mort ou vivant, et si la suite de ses pérégrinations ne sont qu'un rêve alors qu'il est inconscient ou dans un autre monde.

Vous l'avez bien senti vous aussi, Stamm adore nous balader, semer des indices et nous laisser imaginer, nous débrouiller avec. C'est dans ce dernier tiers qu'on a l'impression d'une Astrid un peu amoureuse, ou du moins en manque de son compagnon. C'est là aussi qu'on en apprend plus sur ce couple, sur cet amour inégal, où l'un aime plus que l'autre. Cela donne un faux-vrai couple, une vie terne et très conventionnelle, sans élément saillant, avec une bonne santé de façade.

Lorsque Astrid doit parler aux enfants de leur père :
Astrid racontait tel ou tel épisode de sa vie, mais chaque fois elle se rendait compte à quel point elle en savait peu sur Thomas.
 - On voit le déséquilibre de ce couple, Thomas aime Astrid mais Astrid ...... ? Elle en sait peu sur lui parce que ça ne l'intéresse pas assez peut être.

Thomas et son boulot terne, Thomas et son couple terne bien décevant en regard de l'amour qu'il portait à Astrid. C'est probablement ce qu'il fuit et puis la nature l'embrasse, le porte, lui permet de se retrouver.

Thomas retrouvait la sensation du voyage, le plaisir d'un avenir qui n'était pas tout tracé, qui pouvait prendre un autre cours à chaque détour.

En ce qui concerne la fin :
Spoiler:

La fin m'a laissée un peu perplexe, un peu déroutée, je l'ai trouvée un peu banale. J'ai passé un bon moment avec ce roman même si ce n'est pas mon coup de cœur de l'année. L'écriture de Stamm est habile et il nous mène à peu près là où il veut, c'est une chose que j'apprécie chez un auteur. Toutefois les ressorts psychologiques des personnages m'ont laissée sur ma faim, et après m'être laissée balader pendant 200 pages je m'attendais à en découvrir davantage.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3469
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par kenavo Ven 12 Mai - 6:26

le chat jardinier a écrit:Et bien ,j'ai du mal , je l'avoue : c'est la distance entre les personnages et les sentiments décrits et l'écriture qui me gène, je n'arrive pas à avoir de l'empathie ou de l'aversion pour eux....
il n'y a pas de mal, cette écriture ne convient pas à tous... c'est tout à fait plausible de rester en dehors de ses histoires Wink

domreader a écrit:En ce qui concerne la fin :
Spoiler:
tout à fait...
et tu le dis: banal... il y avait tant d'autres possibilités de conclure...

je viens de revoir les commentaires de la presse germanophone, les grands titres étaient tous unanimes, conquise et personne n'en dit que la fin ne lui a pas plu... seulement ses compatriotes, la Neue Züricher Zeitung, étaient déçus

pour ceux qui lisent en allemand: Perlentaucher est une mine d'or pour les commentaires de la presse germanophone

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC Peter Stamm - Page 4 Empty Re: LC Peter Stamm

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum