Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Denis Lapière

2 participants

Aller en bas

Denis Lapière Empty Denis Lapière

Message par kenavo Mer 7 Juin - 18:07

Denis Lapière A486

Denis Lapière, né le 8 août 1958 à Namur, est un scénariste de bande dessinée belge.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Mer 7 Juin - 18:08

Illustrations : Ruben Pellejero

Denis Lapière A409
L’impertinence d’un été (première partie)
Présentation de l’éditeur
Mexico, août 1923. Le photographe américain Edward Weston vient d'abandonner femme et enfants pour rejoindre sa maîtresse Tina Modotti. Fille d'émigrés italiens, Tina a démarré une carrière d'actrice à Hollywood avant de se révéler photographe, dans le sillage d'Edward.
Au Mexique, les deux amants découvrent que révolution rime avec expression. Sur les murs des bâtiments publics explosent les peintures de Diego Rivera, de Xavier Guerrero et de tous ceux qui resteront dans l'histoire de l'art sous le nom de "muralistes".
En ces années 1920, charnières entre l'ancien monde, balayé par la première guerre mondiale, et le nouveau monde qu'il reste à construire, Tina et Edward s'engagent aux côtés des guérilleros de l'art. Dès lors, pour Tina, le sexe, la liberté, l'art et la politique s'avèrent indissociables de son mode de vie ; une quadrature du cercle difficile à résoudre pour Edward. Mais si la passion brûle les sens, la souffrance attise les feux de la création...

Denis Lapière A410
L’impertinence d’un été (seconde partie)
Présentation de l’éditeur
À l'effervescence politique, artistique et amoureuse du Mexico du début des années 1920 succèdent le tumulte et le doute, tandis que pointe, déjà, le désenchantement auquel Tina, pas plus que ses amis, n'échappera.
Edward reparti aux Etats-Unis, Tina se retrouve seule à un moment charnière de sa vie. Passionnée, brillante et libre, elle oscille à la recherche d'elle-même, entre engagement pour le Parti, recherche artistique personnelle et parcours amoureux qui s'entrecroisent. Incapable de se résoudre à choisir une voie qui lui en ferme d'autres, elle ne retrouve Edward que pour mieux le quitter. La situation politique mexicaine se tend, les avis et les destins divergent au sein du groupe d'artistes auquel appartiennent Edward et Tina... L'été s'achève en effet, et commence déjà à se muer en un long hiver.
Contrairement au livre d'Angel de la Calle (qui Pellajero salue en tant qu’ami au début du livre et le remercie de ses informations et inspirations) Lapière et Pellejero se concentrent seulement sur l’étape mexicaine d’Edward Weston et Tina Modotti.

C’est un choix tout à fait justifiable, voyant les changements que ce pays a vécu pendant les années 20 du XXème siècle.
Avec un scénario qui ne laisse rien à désirer, de l’art, des rencontres avec Diego Rivera et les discussions autour de la photographie et avec des planches qui sont tout à fait extra, voilà une bonne BD qui peut plaire aussi bien pour le côté biographie romancée que pour le côté « cours d’histoire » sans trop de peine sur le Mexique.

Malheureusement ma lecture du livre Tina Modotti d'Angel De La Calle est encore toute récente et ainsi ces deux volumes me paraissent un peu « pâle » (bien qu’ils sont en couleur tandis que celui d’Angel de la Calle est en noir et blanc) et manquent un peu de poids.

Mais néanmoins, pour une entrée dans la vie de Tina Modotti et/ou d’Edward Weston, c’est une agréable lecture.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Mer 7 Juin - 18:09

Illustrations : Ruben Pellejero

Denis Lapière A304
Un peu de fumée bleu…
Résumé
Quelque part en Europe de l'Est l'ancienne Tchécoslovaquie, peut-être, mais peu importe. Un homme et une femme se rencontrent. Lui est photographe, elle tenancière d'une auberge. Elle raconte son histoire avec un écrivain emprisonné et torturé par le pouvoir. S'il a tenu bon, dit-elle, c'est grâce à un poème de Tristan Corbière dont elle lui écrivait les vers sur des cigarettes... Lapière et Pellejero signent ici un récit d'espoir à la lumière éclatante. Un acte de foi en la poésie, en la littérature et en l'amour, comme autant de moyens de résister au totalitarisme et à la barbarie
Après des bonnes expériences aussi bien côté scènario que du côté images, je ne pouvais pas résister à une autre découverte de ces deux artistes.

Histoire qui se regroupe autour du sujet de l'amour et les différentes façon de le vivre... sans pour que cela vire au sucrée (marrant comme cela devient utile de se justifier quand il s'agit "d'amour", comme si ce sujet allait "rabaisser" le niveau)

Difficile de parler de dictactures et tortures sans tomber dans l'un ou l'autre piège de généralités. Réussite sur ce plan.

Pour moi définitivement un duo à suivre!

Denis Lapière A303

Une partie de ce poème de Tristan Corbière (1845-1875) se trouve sur les cigarettes de Laura:

Petit mort pour rire
Va vite, léger peigneur de comètes !
Les herbes au vent seront tes cheveux ;
De ton oeil béant jailliront les feux
Follets, prisonniers dans les pauvres têtes...

Les fleurs de tombeau qu'on nomme Amourettes
Foisonneront plein ton rire terreux...
Et les myosotis, ces fleurs d'oubliettes...

Ne fais pas le lourd : cercueils de poètes
Pour les croque-morts sont de simples jeux,
Boîtes à violon qui sonnent le creux...
Ils te croiront mort - Les bourgeois sont bêtes -
Va vite, léger peigneur de comètes !

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Mer 7 Juin - 18:20

Illustrations: Aude Samama

Denis Lapière A3946
Amato
Présentation de l'éditeur
En s'inspirant très librement d'une nouvelle de Stevenson, Denis Lapière signe un récit intimiste et sensuel, teinté de fantastique, dans la veine de grand classique de la littérature du XIXe tel Dracula.
Ce huis-clos aux accents pervers est magnifiquement mis en valeur par les couleurs presque fauves d'Aude Samama.
En 1924, Hélène, qui souffre d'une maladie chronique, est envoyée par son père à Aosta pour se faire soigner. Elle reste plus d'un mois en soins et doit alors partir en convalescence dans un sanatorium. Mais, la jeune femme refuse et choisit une résidence tenue par une femme et ses deux fils. Noble mais désargentée, la famille loue des chambres de sa vaste demeure.
L'un des fils, Mauro, bien qu'un peu simplet, est visiblement troublé par la présence de la jeune femme. Il s'occupe d'elle avec dévouement.
Quant à Hélène, elle semble peu à peu envoûtée par l'étrange atmosphère des lieux, en particulier par le portrait d'un inconnu qui orne sa chambre qu'elle surnomme «Monsieur Charmant».
Sensualité et mystère semblent être les maîtres mots de ce récit.
Les hôtes d'Hélène forment une bien curieuse famille. La mère, autoritaire et fuyante, Mauro, le fils un peu attardé et si attentionné, Amato, le beau jeune homme, mystérieux et fantomatique, sosie parfait de son lointain ancêtre, tous semblent lui cacher un terrible secret.

Denis Lapière A3948

J'adore les dessins d’Aude Samama et ce livre ne fait pas exception.

Comme c’est mentionné dans la présentation de l’éditeur, Denis Lapière s’est librement insprié d’une nouvelle de Robert Louis Stevenson.
Puisque j’ai le recueil de toutes ses nouvelles, j’ai recherché de quelle nouvelle il s’agit, Ollala, et je l’ai lu.. en effet.. "librement"... il commence par changer le sexe du héros et en fait une héroïne.. mais rien à dire, cela colle et j’ai passé un très bon moment avec cette BD.

La couverture donne aussi un indice sur la « couleur » de ce livre, cela va devenir chaud sur certaines pages… encore une fois très bien mis en image par Aude Samama… et elle a bien fait de s’inspirer au cinéma pour donner les traits d’un jeune Marlon Brando au jeune homme qu’Hélène va rencontrer…

Je vais continuer de découvrir son monde… fascinée et enthousiaste je suis !

Denis Lapière A3949

Denis Lapière A3950

Denis Lapière A3947

Denis Lapière A3951

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Mer 7 Juin - 18:21

Illustrations: Aude Samama

Denis Lapière A415
À l’ombre de la gloire
Présentation de l'éditeur
Portrait croisé de deux personnalités des années trente en France, Mireille Balin et Young Perez ont tout deux connu la gloire avant de connaître un destin tragique. Une histoire authentique subtilement racontée par Denis Lapière et magnifié par les peintures d’Aude Samama

Tombée sous le charme des images d’Aude Samama, j’étais contente de voir qu’elle figurait parmi les BD de la rentrée.
Et en plus ils savent comment me faire encore plus plaisir : une histoire dans le genre de biographie romancée !

Je ne connaissais ni Young Perez ni Mireille Balin. Deux destins assez tragiques qui sont bien rendus par la palette de couleur des images sensibles d’Aude Samama

Mais je dois avouer que le scénario est un peu trop « rigide » à mon avis.
Sinon, bon moment de lecture et les images valent vraiment le détour !

on peut voir plus de planches ici

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Mer 7 Juin - 18:21

Illustrations: Aude Samama d’après le roman de Jack London

Denis Lapière Aa142
Martin Eden
Présentation de l’éditeur
Début du XXe siècle. Martin Eden est un jeune marin d'Oakland né dans les bas-fonds. Un soir, il défend un jeune homme lors d'une rixe. Celui-ci, issu de la classe aisée, l'invite chez lui à dîner pour le remercier. À cette occasion, Martin rencontre sa sœur, Ruth Morse, jeune fille délicate, dont il tombe amoureux. Il décide de s'instruire pour la conquérir. Petit à petit, d'abord pour plaire à la jeune fille qu'il aime, puis par goût réel de l'étude, il se forge une culture encyclopédique et s'efforce de devenir célèbre en devenant écrivain. Mais malgré le talent qu'il pense avoir, il n'arrive pas à vivre de sa plume.

Aude Samama, talentueuse illustratrice, travaille sa peinture jusqu’à l’épure, avec pour inspiration l’expressionnisme allemand, en résonance avec le récit délicat de Denis Lapière sur la fragilité et la complexité des êtres.

Encore un grand coup de cœur !

Et c’est en grande partie dû au graphisme d’Aude Samama. Oh, comme j’adore son travail…

Depuis que j'ai lu plusieurs commentaires élogieux concernant ce roman de Jack London, je me suis toujours promis de le lire. Jusqu’aujourd’hui cela ne s’est toujours pas fait.

Mais voilà que le scénario de Denis Lapière m’a donné une bonne idée de la qualité de ce texte. Je pense que la lecture ne va pas tarder.

Mais jusque-là je savoure ce dessin sublime qui me donne dès à présent de belles images pour accompagner le roman.

Denis Lapière Aa145

Denis Lapière Aa143

Denis Lapière Aa144

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par Aeriale Mer 7 Juin - 20:04

Ca fait envie tout ça, Kena! J'aime bien ses thèmes, les voyages et l'histoire des pays avec des rencontres de gens tels que Diego Rivera!

Le Martin Eden et celui d'après la nouvelle de Stevenson ont l'air bien aussi! A suivre...
Aeriale
Aeriale

Messages : 11548
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Jeu 8 Juin - 5:21

oui, Denis Lapière écrit de bien beaux scénarios... mais surtout les albums qu'il a fait avec Aude Samama sont des pépites drunken

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Mer 17 Jan - 6:26

Illustrations : Ricard Efa

Denis Lapière A362
Seule
Présentation de l’éditeur
L’histoire de Seule est basée sur les souvenirs de Lola, 83 ans, la grand-mère de la femme de Ricard Efa, qui lui a raconté son incroyable périple à travers un pays en guerre.

Lola n’a pas encore sept ans. Elle est séparée de ses parents depuis trois ans, une éternité. Elle ne sait plus pourquoi. Elle vit dans le petit village d’Isona, au coeur de la Catalogne, avec ses grands-parents. Son grand-père lui a parlé de la guerre, qui sévit dans presque tout le pays et qui n’est pas encore arrivée jusqu’à eux. Mais qu’est-ce que c’est que la guerre pour une enfant de cet âge ?
Tous les soirs, allongée sur sa paillasse, elle cherche à ne pas oublier les visages de sa mère, de son père et de sa petite sœur, née quelques semaines avant son départ et qui a eu la chance de rester avec eux. Et puis un jour, les avions franquistes bombardent le village et détruisent leur maison.
Et Lola découvre la réalité de la guerre, cette chose qui l’a tenue séparée, pour la moitié de sa vie déjà, de ses parents.
Au début de l’album, il y a une photo d’une petite fille.

D’après les informations de l’éditeur, il s’agit ici des souvenirs de la grand-mère de la mère de Ricard Efa, on sait donc qu’il s’agit sur cette photo non seulement de Lola… mais que ce récit n’est pas une fiction.

La guerre d’Espagne est pour moi un aimant, aussi bien romans que BD. Ainsi cet album ne pouvait pas m’échapper.

J’aime beaucoup les scénarios de Denis Lapière et c’est le premier livre dans lequel je découvre les planches de Ricard Efa. J’adore ce graphisme et toutes ces images redonnent bien la réalité de cette petite fille.

Moment intense de lecture…

Denis Lapière Aa208

Denis Lapière Aaa137

Denis Lapière Aaaaa76

Denis Lapière Aaaaa127

Denis Lapière Aaaaa128

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par kenavo Sam 10 Fév - 6:29

Images: Aude Samama d'après le roman d'Alessandro Baricco

Denis Lapière A487
3 fois dès l’aube
Présentation de l’éditeur
Deux personnages se rencontrent à trois reprises.
Un homme commence à parler avec une femme dans le hall de son hôtel et, quand celle-ci a un malaise, il l’héberge dans sa chambre. Leur conversation se poursuit, l’homme s’ouvre à elle mais mal lui en prend.
Un portier d’hôtel aide une jeune cliente à s’enfuir afin d’échapper à son compagnon, un individu violent et dangereux. Plus âgé qu’elle, il lui révèle qu’il a passé treize ans en prison à la suite d’un meurtre.
Malcolm, le personnage de la première rencontre, est encore enfant quand ses parents meurent dans l’incendie de leur maison. Pour le soustraire aux suites de ce drame et l’emmener dans un endroit sûr, une inspectrice de police le conduit chez un de ses amis.
Trois histoires nocturnes qui se concluent à l’aube et qui marquent, chacune à sa façon, un nouveau départ. Trois facettes qu’Alessandro Baricco rassemble en un récit hypnotique et puissant, non dépourvu d’élégance et même de sensualité
La sortie d’un album d’Aude Samama est pour moi toujours un événement, Alessandro Baricco est un de mes auteurs préférés et Denis Lapière est un garant pour de bons scénarios… voilà que le chiffre trois n’est non seulement important dans le titre de ce livre.

L’annonce de la maison d’édition au début de l’année m’a fait languir la publication de ce bijou. Et toutes les attentes ont été satisfaites.

La lecture du livre d’Alessandro Baricco date d’un peu, j’avais encore les bases de l’histoire en tête et au fur et à mesure j’ai pu remplir les blancs avec les images d’Aude Samama. J’ai retrouvé toutes les sensations que j’ai eu lors de la découverte du roman.

Puisqu’il n’y a pas trop « d’action » dans les trois histoires, faut dire qu’ils ont fait forts, aussi bien côté scénario qu’images, c’est sublime !

Grand coup de cœur drunken

Denis Lapière Aa260

Denis Lapière Aaa177

Denis Lapière Aaaa133

Denis Lapière Aaaaa162

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Denis Lapière Empty Re: Denis Lapière

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum