Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

Richard Ford

5 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Richard Ford Empty Richard Ford

Message par kenavo Lun 26 Juin - 5:50

Richard Ford A520

Richard Ford, né le 16 février 1944 à Jackson dans le Mississippi, est un écrivain américain.

Il est lauréat du prix Pulitzer et du PEN/Faulkner Award en 1996 pour son roman Indépendance qui s'inscrit dans le cycle littéraire dit de « Frank Bascombe » pour lequel le romancier est principalement connu, ainsi que le prix Femina étranger 2013 pour Canada.

En 2016, il reçoit le prix Princesse des Asturies pour l'ensemble de son œuvre.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Lun 26 Juin - 5:50

Richard Ford Aa314 / Richard Ford Aaaa119
Between them / Entre eux
Présentation de l’édteur
En deux textes qui se répondent, Richard Ford retrace la vie de ses parents : celle de son père, représentant de commerce sur les routes une bonne partie du temps jusqu'à sa mort prématurée ; et celle de sa mère, qui, après une enfance sans histoires en Arkansas, son mariage et la naissance de son enfant, souffre des années de solitude, puis d'un cancer.

L'auteur, qui se trouve " entre eux " décrit ces deux existences dans ce qu'elles ont de plus quotidien et de moins extraordinaire, et pose la question : que reste-t-il d'une vie vécue ?


En marge de ses grands romans, ce livre sensible est l'hommage bouleversant d'un grand écrivain à ses parents, mais aussi une clé pour la compréhension de son œuvre.
Depuis que j’ai découvert Richard Ford, je suis une inconditionnelle de ses livres. Né dix ans plus tard que les deux « géants » de la littérature américaine, John Updike et Philip Roth, il a assuré en quelque sorte la relève de leurs mondes.

John Updike était un des premiers auteurs américains dont j’ai fait connaissance et je suis instantanément tombée amoureuse. Il n’a fallu qu’un petit pas pour me retrouver avec Philip Roth, que j’aime bien aussi mais pas aussi impérative qu’Updike.

Chez Richard Ford j’ai finalement retrouvé une voix avec laquelle je pouvais continuer de faire connaissance de l’Amérique, vue par un personnage lucide.

C’est peut-être aussi ce dévouement à son œuvre qui m’a donné envie de lire ce ‘mémorandum’ pour ses parents.
Divisé en deux parties, il y a d’abord le récit autour de son père, belle tranche d’histoire des années 30 avec le temps de la dépression aux Etats-Unis. Il va mourir assez jeune, Richard Ford n’a que seize ans lors de son décès, en plus son travail de représentant, ne venant à la maison que les week-ends, n’a jamais donné l’occasion de bien percer la personnalité de ce père ‘absent’. Mais il lui rend un très bel hommage dans ce texte et c’est le plus touchant des deux.

Je ne saurais pas juger si ce livre a un intérêt pour tout lecteur qui ne s’intéresse pas plus à Richard Ford, mais en ce qui me concerne, j’ai adoré ma lecture… une fois de plus, je suis conquise par cet auteur qui me fait passer des bons moments depuis trente ans…

un très bon commentaire trouvé en ligne

Richard Ford Aaa174

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par domreader Lun 26 Juin - 9:57

Ca me fait penser que j'ai un livre de lui sur mes étagères. Un de ceux dont tu avais parlé il y a longtemps !! Il faudra que son jour arrive.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3417
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Lun 26 Juin - 13:51

domreader a écrit:Il faudra que son jour arrive.
Richard Ford Zen10 mais oui, tu vas trouver le bon moment... je te souhaite une bonne rencontre avec lui

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par Epi Lun 26 Juin - 21:30

C'est bizarre, ça fait très longtemps que je veux le lire et pourtant je ne crois pas l'avoir jamais fait. Il faut que je répare ça. Merci pour le fil Kena !

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Mar 27 Juin - 6:08

quelle bonne idée Wink

si tu veux tenter avec ses nouvelles, le recueil A Multitude of Sins (Péchés innombrables) est à mon avis un des meilleurs de ce genre

côté roman, je peux recommander tout... à part peut-être Canada s'il s'agit d'une entrée dans son oeuvre, je l'aime bien, mais je ne choisirais pas pour commencer avec lui

tout comme John Updike et son Rabbit et Philip Roth avec son Zuckerman, Richard Ford a aussi écrit une série autour de son alter ego, Frank Bascombe drunken
ce n'est pas impératif de les lire tous, mais ce serait quand même bien de faire attention à la chronologie: on le rencontre pour la première fois dans The Sportswriter (Un week-end dans le Michigan), les suites: Independence Day (Indépendance), The Lay of the Land (L'État des lieux) et Let Me Be Frank with (En toute franchise)

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par Epi Mar 27 Juin - 8:23

Ah ben voilà, j'ai lu Canada ! Je me souviens plus trop de ce que j'en avais pensé ni de quoi ça parle. Mais j'avais noté la série des Frank Bascombe (parce que j'aime bien  les séries)

_________________
Let It Be
Epi
Epi

Messages : 1943
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Mar 27 Juin - 21:06

tu va rencontrer l'Américain le plus adorable Wink

Spoiler:

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Jeu 2 Sep - 3:14

Richard Ford Aa2687 / Richard Ford A4123
Sorry for Your Trouble / Rien à déclarer
Présentation de l’éditeur
« Le deuxième été après la mort de sa femme, Peter Boyce décida de louer la petite maison au bout de Cod Cove Road. » Boyle pensait pouvoir se réinventer. Il lui faudra d’abord tenter de faire la paix avec sa fille. Mais pourquoi propose-t-il à une jeune femme rencontrée par hasard de l’héberger chez lui ?

La nuit de l’élection de Bill Clinton, Jimmy Green sort d’un bar parisien et prend une sérieuse raclée. Il a « la sensation d’être ivre plutôt que blessé ».

À Dublin, Paris, New York ou dans le Michigan, des Américains et des Irlandais sur le second versant de leur vie se penchent sur leur passé. Comme Jonathan Bell, Ricky Grace et les autres, tous sont confrontés à une forme de solitude, de dépaysement ou simplement de rupture. Richard Ford les observe. Non sans une certaine ironie, il décrit leurs doutes et leur inconfort, met en scène leurs désarrois et recueille leurs confidences.
Cela fait des années que je n’ai pas lu de nouvelles de Richard Ford.

Et c’était un vrai confort de retrouver sa voix.

Il fait partie de ces auteurs nord-américains qui sont tellement doués pour cette courte forme de littérature.

En quelques pages il sait créer des personnages qui deviennent réels et on les suit pendant quelques heures, une journée, plusieurs mois, voire plusieurs années.

Pour chacun il sait créer un destin, un événement phare, un moment décisif, on fait connaissance, on s’intéresse à leur « moment de gloire ». Certain vont rester en mémoire, d’autres vont s’éclipser après la lecture.

Pour moi en voilà tout l’attrait de ce genre, avis aux amateurs !


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par domreader Jeu 2 Sep - 8:45

C'est une très bonne idée de faire remonter ce fil. Ça fait des lustres que j'ai l'intention de lire cet auteur.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3417
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Ven 3 Sep - 3:52

je ne peux que t'encourager de faire connaissance

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par Aeriale Ven 3 Sep - 10:47

Je crois bien que je ne l'ai jamais lu non plus, à vérifier. Mais je ne sais pourquoi, j'ai l'impression qu'il n'est pas pour moi, trop descriptif, trop de diversion...?

Il faudra bien que je me lance, avec ce dernier ou un autre!

Aeriale
Aeriale

Messages : 11393
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Ven 3 Sep - 16:42

en effet, il appartient à ceux qui sont un peu bavards... je ne saurais pas dire si tu adhères, peut-être à ses nouvelles

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par Aeriale Mer 15 Déc - 15:18

-Rien à déclarer-

Richard Ford Images26

Je n'avais jamais vraiment lu Richard Ford avant, il faut dire qu'il a un univers bien à lui dans lequel on rentre ou pas. Un univers un peu flou, ébauché dans ses contours mais à l'écriture ciselée faisant ressortir toute la complexité de l'être. Il nous dépeint des personnages, plutôt masculins, à priori dénués de problèmes matériels, au parcours sans embûches, des enfants casés parfois divorcés avec lesquels ils espèrent un rapprochement. Ils sont à mi parcours, ou plutôt ont amorcé le virage, celui des remises en question et des tentatives pour aborder au mieux la solitude précédant la vieillesse.

Souvent séparés ou veufs, inconsolables de l'absence ou imaginant une autre vie, ils n'en restent pas moins viscéralement liés et profondément seuls. Ils se retournent alors sur un passé consolateur, tombent sur un ancienne liaison et se demandent si des possibles existent encore. Ils ont l'âge des regrets non avoués, des pertes qu'on ne comblera plus, une lucidité tapie qu'ils se masquent en se donnant des airs d'y croire encore, lors de rencontres sur un ferry ou de soirées parisiennes trop arrosées.

Ford les capte au moment de ces doutes, de ces fulgurances où s'immisce encore l'espoir d'autre chose, une porte de salut, un avenir auquel accrocher leurs rêves déjà lointains. Cela pourrait être triste mais ca ne l'est pas. Il y a une forme de douce nostalgie autour de ces vies, un regard doux amer, de l'ironie aussi. L'homme pris au piège d'un déterminisme et les sursauts qui l'accompagnent. Désenchanté sûrement mais ô combien lumineux. J'ai adoré!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11393
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par kenavo Jeu 16 Déc - 2:38

trop contente de te lire... merci pour lui Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30698
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Richard Ford Empty Re: Richard Ford

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum