-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

Marie-Catherine d'Aulnoy

Aller en bas

Marie-Catherine d'Aulnoy Empty Marie-Catherine d'Aulnoy

Message par kenavo Lun 31 Juil - 5:52

Marie-Catherine d'Aulnoy A140

Marie-Catherine Le Jumel de Barneville, baronne d’Aulnoy, née à Barneville-la-Bertran (aujourd'hui dans le Calvados) en 1650 ou 1651 et morte à Paris le 14 janvier 1705, est une femme de lettres française.

Femme « d'esprit » et scandaleuse, elle est l'un des auteurs à l'origine du genre écrit du conte merveilleux au sein duquel, à la différence d'auteurs comme Charles Perrault, qui travaillaient dans le sens d'un polissage, elle a insufflé un esprit subversif en usant d'allégories et de satires.

Son travail littéraire est souvent rapproché de celui de Jean de La Fontaine pour sa critique masquée de la cour et de la société française du XVIIe siècle.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Marie-Catherine d'Aulnoy Empty Re: Marie-Catherine d'Aulnoy

Message par kenavo Lun 31 Juil - 5:53

Marie-Catherine d'Aulnoy Aa56
Contes de fées
Présentation de l’éditeur
Un oiseau bleu, un nain jaune, une fée écrevisse, une princesse changée en biche, un verger de fruits confits, un attelage de souris, un pâté d'oiseaux chantant... Mme d'Aulnoy transporte ici son lecteur de merveille en merveille. Ces contes de fées, composés en manière de jeu à la fin du XVIIe siècle, visaient avant tout à divertir, amuser, étonner la Cour : cette légèreté séduit encore aujourd'hui, et c'est avec plaisir qu'on suit la conteuse dans les palais enchantés, parmi les créatures féeriques et les animaux fabuleux. Il faut redécouvrir aussi la modernité de ces contes : leur vocation revendiquée à n'être que jeux, leur absence de morale, leur ambiguïté constante en font une œuvre non dénuée d'ironie, et dont l'audace étonne.
Lors d’un challenge @Liseron avait mentionné une version illustrée par Frédéric Clément de quelques contes de Madame Aulnoy. J’ai tout d’abord découvert l’album, mais voulant lire plus que seulement ces trois contes, j’ai poursuivi avec le recueil.

Il faut bien mettre ces comptes dans leur temps, on y retrouve d’un côté les bons, souvent reines ou princesses qui sont la réincarnation de bonté et beauté, tandis que de l’autre côté il y a les méchants, naturellement le plus souvent des fées ou sorcières qui représentent toute la malveillance et laideur que la terre ait jamais vu.

Mais puisque ces contes se retrouvent aussi dans un esprit de divertir agréablement, on peut s’attendre à un « happy end ».

La lecture est dépaysante et tout à fait jouissive… de tels contes ne vont jamais démoder…

Marie-Catherine d'Aulnoy Aaa46

La version illustrée par Frédéric Clément

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum