Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Alex W. Inker

2 participants

Aller en bas

Alex W. Inker Empty Alex W. Inker

Message par kenavo Mer 13 Sep - 6:32

Alex W. Inker Aaaaaa39

Diplômé en 2006 de l’Institut Saint-Luc de Bruxelles en Bande dessinée, titulaire d’un Master 2 de cinéma, Alex W. Inker a une double casquette, idéale pour la Série B chez Sarbacane : il dessine et encre au pinceau, tout en enseignant les liens entre cinéma et BD à l’université de Lille 3.
Il organise aussi des ateliers découverte de la BD dans les écoles, collèges et bibliothèques de sa région, l’Avesnois.


Source : Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Alex W. Inker Empty Re: Alex W. Inker

Message par kenavo Mer 13 Sep - 6:32

Scénario : Jacques Goldstein et Alex W. Inker

Alex W. Inker Aaaaaa38
Panama Al Brown
Présentation de l’éditeur
Prenez un gamin des rues de Colòn,
Prenez un dandy jazz de Harlem,
Prenez le roi des nuits parisiennes,
Prenez la muse d’un poète,
Prenez un boxeur prodige, champion du monde,
Noyez le tout dans un magnum de Mumm Cordon rouge,
Vous obtiendrez le cocktail le plus énigmatique des années 30, Panama Al Brown,
Un cocktail noir comme l’encre,
Aux saveurs trop amères pour un monde où noir et blanc se diluent mal…
En suivant de près les publications de la maison d’édition Sarbacane, le nom de Alex W. Inker m’était connu. Leur présentation de cet album m’a donné envie de franchir finalement le pas pour découvrir.

La boxe n'est pas mon sport de prédilection, mais la façon d’approcher cette vie de Panama Al Brown est tout à fait extraordinaire.

L’histoire est dense et plein de détails autour du destin de cet « ange noir ». Le scénario de Jacques Goldstein et Alex W. Inker est le résultat d’une bonne collaboration. Il ne laisse rien à désirer.

Les planches sont expressives et vraiment extraordinaires.
Le choix du noir et blanc donne souvent plus de « panache » et de force… c’est le cas pour cet album.

Une aventure à vivre si on aime le genre.

Alex W. Inker Aaaaaa40

Alex W. Inker Aaaaaa41

Alex W. Inker Aaaaaa42

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Alex W. Inker Empty Re: Alex W. Inker

Message par Queenie Mer 13 Sep - 7:57

J'aime beaucoup le dessin.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7008
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Alex W. Inker Empty Re: Alex W. Inker

Message par kenavo Jeu 14 Sep - 5:34

Sarbacane a fait un travail de tonnerre lors de la parution de sa première BD, Apache, l'histoire pourrait peut-être te parler plus
je viens de la commander, conquise je suis par son travail Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Alex W. Inker Empty Re: Alex W. Inker

Message par kenavo Ven 13 Oct - 5:43

Alex W. Inker Aa248
Apache
Présentation de l’éditeur
Paris, début des années 30. Un vieux bouclard du quartier de la Bastille. Un serveur derrière le comptoir nettoie ses verres en rêvant, manches relevées, tatouages apparents sur des bras musclés et blancs. La nuit est tombée, la porte s'ouvre. Entre une très jeune et très jolie métisse, cheveux courts, garçonne, la silhouette fine. La femme est accompagnée d'un homme d'un certain âge, gros, riche, transpirant et essoufflé. Son micheton sans doute. Bientôt viendra les rejoindre le chauffeur de l'homme riche, aussi louche que patibulaire... Dans un huis clos étouffant leurs histoires vont se mêler, histoires de tranchées, de vols, de courses, de frangins, d'amour et de trahison. Au bout, il y aura la mort pour deux des quatre protagonistes. Oui, mais pour qui la faucheuse ?
Comme promis, j’ai continué avec cet artiste.

Son premier album est aussi impressionnant que celui que j’ai découvert récemment.

Le choix du bicolore est intéressant et donne une force à part aux images.

Aussi bien côté images que scénario Alex W. Inker assure. Je vais garder un œil à ses prochaines parutions…

Alex W. Inker Aaaa104

Alex W. Inker Aaa158

Alex W. Inker Aaaaa71

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31168
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Alex W. Inker Empty Re: Alex W. Inker

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum