Le deal à ne pas rater :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz – i7-12650H – ...
999.99 €
Voir le deal

Pierre Cendors

2 participants

Aller en bas

Pierre Cendors Empty Pierre Cendors

Message par Arabella Lun 16 Juil - 11:45

Pierre Cendors (1968 -     )




Pierre Cendors Pierre10



Né en 1968 à Ambilly (Haute Savoie) Pierre Cendors (pseudonyme de Pierre Prrotton) est l'auteur de plusieurs romans, de recueils de nouvelles, de poèmes, et d'un récit de voyage en Islande. Il a suivi des études d'Art à Lyon. Il a obtenu le prix Alain-Fournier en 2011 pour son roman Engeland (Finitude).







Les archives du vent




Pierre Cendors 5163jv10



J'avais repéré ce livre à sa sortie : j'apprécie le travail des éditions le Tripode, qui dénichent souvent des auteurs rares et passionnants. Et une couverture avec le visage de Louise Brooks dans Loulou était une incitation très forte pour découvrir un auteur qui m'était inconnu : Pierre Cendors.


Le roman mêle le cinéma, le mystère, la recherche d'un monde différent … le personnage principal, Egon Storm, est un cinéaste islandais, qui invente un nouveau procédé de cinéma, lui permettant « d'utiliser » les acteurs du passé pour tourner de nouveaux films. Il est censé avoir réalisé trois films selon ce procédé, qui ont révolutionné l'histoire du cinéma. Après avoir fini sa trilogie, il s'est réfugié dans la solitude du fin fond de l'Islande. Mais son ami Oska, qui a eu droit à la primeur des films de Storm dans son cinéma, commence à penser que ce dernier serait en train de tourner un nouveau film, en lien avec un certain Erland Solness, un personnage insaisissable, jusqu'à ce que son fil n'entre en contact avec Oska….


Révélations progressives mais qui gardent toujours quelque chose d'inexpliqué au final, récit dans le récit, qui pose la question où est la réalité et où le scénario en train de s'écrire, chamanisme, voyage dans d'autres univers, la façon dont se construit une identité, en particulier grâce à l'art, la solitude comme destin de tout homme, et encore plus de l'artiste… les lectures de ce roman peuvent être multiples. La poursuite de Solness, l'impossible rencontre avec Storm, le secret de leurs identités complémentaires, sont une sorte de trame. Les films de Storm, et au-delà un certain nombre de films, sont aussi un fil rouge.


L'écriture est belle, des citations diverses, en particulier de poèmes s'y mêlent, là encore, comme dans le cinéma de Storm, les mots des autres se mêlent à ceux de Pierre Cendors pour en constituer un élément essentiel, comme les visages d'acteurs apparus dans d'autres films forment les oeuvres supposées du personnage du roman. C'est parfaitement maîtrisé, et ne semble à aucun moment artificiel, ni gratuit. Cela reflète indéniablement la création d'aujourd'hui, dans laquelle les références, les citations, l'utilisation d'éléments venus d'ici ou là semblent incontournables.


C'est incontestablement prenant, par moments fascinant. Toutefois j'avoue ne pas être très sensible à l'inexplicable, au chamanisme, au contact avec un autre monde qui existerait à côté du nôtre. Cet aspect du livre m'a un peu fait décroché par saccades. J'ai plus été sensible à la poésie douce amère des personnages, à l'amour fou du cinéma, de l'art en général, au besoin inexpliqué de créer, à l'ambiance crépusculaire, aux paysages désolés mais habités.


Un auteur qu'en tous les cas j'ai envie de découvrir un peu plus maintenant.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Cendors Empty Re: Pierre Cendors

Message par kenavo Mar 17 Juil - 7:41

tout comme toi je garde un oeil sur les sorties de cette maison d'édition, ainsi ces archives du vent m'étaient connus, mais je n'avais pas franchi le pas
j'ai Minuit en mon silence sur ma Pal

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Cendors Empty Re: Pierre Cendors

Message par Arabella Mar 17 Juil - 11:14

kenavo a écrit:tout comme toi je garde un oeil sur les sorties de cette maison d'édition, ainsi ces archives du vent m'étaient connus, mais je n'avais pas franchi le pas
j'ai Minuit en mon silence sur ma Pal

J'espère que pourras le lire un jour pour avoir tes impressions...Pas mal de commentaires positifs sur cet auteur.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Cendors Empty Re: Pierre Cendors

Message par Arabella Dim 27 Oct - 21:24

Minuit en mon silence (Lettera amorosa)

Un texte court, il s'agit d'une lettre, une lettre qu'un homme qui pense mourir (nous sommes pendant la période la plus meurtrière de la guerre de 14-18) adresse à la femme qu'il pense aimer, Else, bien qu'il ne l'ait croisée que très rapidement, et que pas grand-chose ne semble s'être passé entre eux. Il l'appelle d'ailleurs Madame. Mais la lettre est très elliptique sur les faits tangibles, le scripteur s'attache plus à dépeindre ses états d'âme, ses ressentis, ses émotions, ses aspirations. On peut même se demander si cette femme à qui la lettre est destinée existe vraiment, où si elle n'est qu'un rêve, un mirage, un appel, au moment où le personnage qui l'écrit pense mourir. Où si cette femme entrevue n'est qu'un prétexte, pour dire, pour se dire, se révéler à soi-même au moment où tout doit s'arrêter.

Le projet du livre est ambitieux et séduisant, Pierre Cendors a, à priori, une belle écriture poétique et fine. Je ne suis pourtant pas vraiment entrée dans cette entreprise qui avait pourtant tous les atouts pour me séduire. J'ai trouvé au final l'écriture, comment dire, sur-écrite, un peu artificielle souvent, sauf quelque passages, enfin pour moi. Et les aspirations, les questionnements et les quêtes du personnages ne m'ont pas touchés, un peu artificiels aussi à mon goût, où tout simplement ne correspondant pas aux miens.

Je crois tout simplement que l'univers et la sensibilité de Pierre Cendors ne se superposent pas eux miens et que je resterai toujours un peu sur le bord du chemin, en me demandant bien pourquoi, parce que, par instants, il y a un projet, des fulgurances, qui me font penser qu'il y a là quelque chose.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Cendors Empty Re: Pierre Cendors

Message par kenavo Lun 28 Oct - 6:58

kenavo a écrit:j'ai Minuit en mon silence sur ma Pal

Arabella a écrit:Minuit en mon silence (Lettera amorosa)
et ben voilà, tu l'as lu avant moi… je dois avouer, je l'ai même un peu oublié et pour l'instant il ne se trouve pas dans mes priorités…

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Cendors Empty Re: Pierre Cendors

Message par Arabella Lun 28 Oct - 7:26

Il fait dire que tu as tant de priorités... Wink


Dernière édition par Arabella le Lun 28 Oct - 20:01, édité 1 fois

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Cendors Empty Re: Pierre Cendors

Message par kenavo Lun 28 Oct - 7:40

Cool

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31178
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Cendors Empty Re: Pierre Cendors

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum