Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon 151 : où trouver le coffret Collection Alakazam-ex ?
Voir le deal

Pierre Léauté

3 participants

Aller en bas

Pierre Léauté Empty Pierre Léauté

Message par Queenie Sam 23 Avr - 8:33

Pierre Léauté Yuzobe10

Pierre Léauté est professeur d’histoire. Ce passionné de cinéma a été plusieurs fois remarqué pour ses nouvelles et son roman fantastique et historique : Les Temps Assassins. En modifiant l’histoire officielle, il nous permet de mieux comprendre les mécanismes de la folie des hommes.


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6976
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Retour à Malataverne

Message par Queenie Sam 23 Avr - 8:39

Pierre Léauté Ram_co10

Retour à Malataverne
Éditions Mu (janvier 2022)

Milieu des années 70, RogerRobert Paillot, après avoir purgé une peine de prison, revient dans son village natal. Il y retrouve un père isolé, affaibli, vivant chichement dans une maison poussiéreuse. RogerRobert essaye de retrouver ses marques, de reprendre sa vie où elle s'est arrêtée... C'est sans compter sur l'animosité des autres villageois...

Huis clos étouffant, où on sent derrière chaque fenêtre, au coin de chaque rue, le regard haineux des habitants de Sainte-Luce, petit village replié sur soi des monts lyonnais. Pierre Léauté donne vie à cette nature aride, à l'atmosphère sèche. Les descriptions réalistes qui imprègnent le livre, le langue d'avant qui claque sur les lèvres, l'intrigue d'apparence banale qui se transforme en thriller, nous immergent dans cette histoire où le quotidien trouve une puissance évocatrice.

Comment Roger Paillot va-t-il pouvoir faire sa rédemption alors que tout un village refuse de lui donner la moindre chance ? Son salut adviendra-t-il grâce à son acharnement à bien faire les choses, à reconstruire sur les ruines de sa culpabilité une nouvelle existence ? Ou de ses retrouvailles avec son amour passé Gilberte ?

Un livre écrit avec maestria, que vous ne pourrez lâcher, tant le suspens monte crescendo.

Ça faisait un moment que je n'avais pas lu un livre à la fois si simple à lire, si bien écrit, et si fort.


L'ambiance caniculaire, les ruines d'une vieille baraque où le sang a coulé, les regards méfiants et la malveillance des gens du village m'ont beaucoup fait penser au film La maison assassinée - tiré d'un roman de Pierre Magnan.


Dernière édition par Queenie le Lun 25 Avr - 8:40, édité 1 fois

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6976
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par Nightingale Sam 23 Avr - 10:23

Ah, voilà qui est très tentant de retrouver Robert (et non pas Roger) après le Malataverne de Bernard Clavel.
Merci pour cet avis. Wink

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2682
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par Queenie Lun 25 Avr - 8:37

Je ne connais pas la première histoire, et j'ai trouvé le livre de Léauté fabuleux, alors si tu as lu le bouquin de Clavel, ça ne peut qu'apporter un plus.


J'aurais du l'appeler Roro. Ça aurait été réglé !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6976
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par Nightingale Sam 9 Juil - 16:47

Retour à Malataverne

Pierre Léauté 97824911

Un grand merci à @Queenie, sans qui je n'aurais jamais déniché ce roman.

Ayant lu le Malataverne de Bernard Clavel (écrit en 1960), je n'imaginais pas qu'une suite puisse y être donnée.
Et c'est une totale réussite.
D'abord dans le style, sans pour autant "copier" Clavel, on est bien dans la continuité, avec les expressions et le parler de l'époque.
Et puis dans ces descriptions des sentiments, des ressentis, qui s'entremêlent aux descriptions de la nature, tellement forte et vivante, c'est particulièrement réussi également.
En cet été 76, le village n'est pas seulement accablé de chaleur. Le retour de Robert dans son village de Sainte-Luce - après une longue peine de prison - va exacerber les ressentiments de chacun, campés dans leurs certitudes, et aussi ébranler et raviver certains sentiments enfouis.

     Sainte-Luce confinait au minuscule, une motte de tuiles et de pierres cimentées au creux d'une vallée autrefois nourricière, une prison à ciel ouvert que des pans de montagne occultaient et enserraient dans leurs griffes démesurées. Tout y était petit, mesquin, car la fourmilière déteste que l'on dérange sa torpeur. Mais la motte était sèche, dure à tordre les piques d'une fourche. Elle se mourait d'ennui, renvoyait aux calendes météorologiques le souvenir d'un tel désastre. Les fourmis n'y étaient plus ouvrières, non. Elles avaient renoncé et s'enterraient à l'abri de leurs grottes aux persiennes tombées. Elles s'abreuvaient encore et encore, quitte à se noyer dans les alcools. Abandonnées à elles-mêmes et à leurs penchants, elles pestaient. Contre le gril de leurs terres, contre les alarmistes qui annonçaient l'apocalypse et le jugement final.

Bravo ! J'ai beaucoup aimé. Cette suite est une évidence. cheers

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2682
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par domreader Dim 10 Juil - 9:17

Encore un fil qui m'avait échappé. J'ai lu Malataverne il y a très longtemps et je n'en ai aucun souvenir. Mais d'après ce que vous dites il n'est peut-être pas nécessaire de l'avoir lu pour aimer ce livre. Alors je note bien sûr.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3420
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par Nightingale Dim 10 Juil - 9:25

domreader a écrit:J'ai lu Malataverne il y a très longtemps et je n'en ai aucun souvenir. Mais d'après ce que vous dites il n'est peut-être pas nécessaire de l'avoir lu pour aimer ce livre.
Apparemment c'est l'avis de @Queenie.
Pour ma part, je ne regrette pas d'avoir relu Malataverne l'an dernier. Je me dis que ça augmente l'impact de la lecture de Retour à Malataverne.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2682
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par domreader Dim 10 Juil - 9:27

Nightingale a écrit:
domreader a écrit:J'ai lu Malataverne il y a très longtemps et je n'en ai aucun souvenir. Mais d'après ce que vous dites il n'est peut-être pas nécessaire de l'avoir lu pour aimer ce livre.
Apparemment c'est l'avis de @Queenie.
Pour ma part, je ne regrette pas d'avoir relu Malataverne l'an dernier. Je me dis que ça augmente l'impact de la lecture de Retour à Malataverne.

Ah bon. Alors il faudrait que j'en retrouve un exemplaire. C'est un livre assez court si mes souvenirs sont exacts.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3420
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par Nightingale Dim 10 Juil - 9:32

domreader a écrit:
Nightingale a écrit:
domreader a écrit:J'ai lu Malataverne il y a très longtemps et je n'en ai aucun souvenir. Mais d'après ce que vous dites il n'est peut-être pas nécessaire de l'avoir lu pour aimer ce livre.
Apparemment c'est l'avis de @Queenie.
Pour ma part, je ne regrette pas d'avoir relu Malataverne l'an dernier. Je me dis que ça augmente l'impact de la lecture de Retour à Malataverne.

Ah bon. Alors il faudrait que j'en retrouve un exemplaire. C'est un livre assez court si mes souvenirs sont exacts.
Oui, il se lit vite (tout comme la suite d'ailleurs). Tu peux en trouver des quantités en occasion pour rien du tout.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2682
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par Queenie Ven 22 Juil - 8:31

Ravie de voir que ce livre t'a plu @Nightingale ! Je n'ai en effet pas eu besoin de lire le premier, même si je me doute qu'avoir le livre de Clavel en tête pour démarrer le Léauté doit apporter un plus.

Je vais suivre cet auteur en tout cas, mais il fera moins d'émules par ici, je pense, puisqu'il écrit des romans fantastiques il me semble

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6976
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par domreader Ven 22 Juil - 12:50

Queenie a écrit:Ravie de voir que ce livre t'a plu @Nightingale ! Je n'ai en effet pas eu besoin de lire le premier, même si je me doute qu'avoir le livre de Clavel en tête pour démarrer le Léauté doit apporter un plus.

Je vais suivre cet auteur en tout cas, mais il fera moins d'émules par ici, je pense, puisqu'il écrit des romans fantastiques il me semble.

Ça dépend du fantastique, si c'est bon, je prends.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3420
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par domreader Mar 24 Jan - 15:04

Retour A Malataverne
Pierre Léauté
 
Pierre Léauté a écrit ici une suite au roman Malataverne de Bernard Clavel paru en 1960. Il n’est pas nécessaire d’avoir lu le roman avant celui-ci, pour ma part, je l’ai relu avant cette suite, car nombre d’années me séparait de ma première lecture.
 
Un homme, Robert Paillot sort de prison au terme d’une longue peine pour meurtre et retourne dans son village. Il y retrouve son père, vieux et toujours alcoolique, mais qui l’accueille avec une gentillesse bourrue, contre toute attente. Pour ce qui est du reste du village, le moins que l’on puisse dire est qu’il n’y est pas le bienvenu et les rumeurs vont bon train sur son compte, comme cela a toujours été le cas d’ailleurs.
 
L’atmosphère s’alourdit de chapitre en chapitre alors que Robert s’efforce de se reconstruire et les relations se tendent entre un homme malmené par le destin et une communauté hostile qui le rejette et qui cherche quelque part à le faire payer pour sa propre culpabilité.
 
Un roman court, intense, la tension monte au fil de chapitres brefs. En peu de mots, Pierre Léauté réussit à traduire toute une ambiance, à recréer tout un cadre, dans un style direct et élégant. C’est une suite évidente, naturelle, au roman de Bernard Clavel. Voilà un exercice très réussi qui pourtant porte l’empreinte et le style personnels d’un auteur plus contemporain.
PS : Merci à @Liseron pour le prêt !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3420
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pierre Léauté Empty Re: Pierre Léauté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum