Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Sarah Perry

4 participants

Aller en bas

Sarah Perry Empty Sarah Perry

Message par domreader Sam 9 Nov - 18:36

Sarah Perry Perry10
Sarah Perry est née en 1979 dans l’Essex et vit actuellement à Norwich. Le Serpent de l’Essex, son premier roman traduit en français, a été élu Waterstones Book of the Year et a remporté le British Book Awards Fiction Book of the Year, ainsi que l’Overall Book of the Year. Il s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires en Angleterre.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3470
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par domreader Sam 9 Nov - 18:41

Sarah Perry Serpen10
The Essex Serpent
Le Serpent de l'Essex
Sarah Perry

Comment se fait-il que la plupart des romans récents que je lis me déçoivent ? Il est rare que je m’enthousiasme, je ferai un décompte à la fin de l’année, mais je suis certaine que les romans récents de qualité seront rares.

Le Serpent de l’Essex avait bien sûr eu de bonnes critiques, on en encensait l’écriture, l’histoire et l’atmosphère si victorienne avec un soupçon de fantastique (gothique ?). En voici le sujet :

Après la mort de son mari, Cora Seaborne se retrouve libérée d’un mariage aliénant et d’un mari à la cruauté feutrée. Elle décide d’aller vivre du côté de Colchester en compagnie de son fils Francis, un garçon étrange, que l’on qualifierait presque d’autiste aujourd’hui,  et de sa gouvernante Martha. C’est là qu’elle va s’adonner à sa dernière marotte celle des pierres fossiles qui parait-il abondent dans cette région. Une fois sur place, dans un milieu rural elle peut laisser de côté son personnage de femme du monde, s’habiller presque comme un  homme et faire de longues randonnées dans la campagne. C’est là qu’elle apprend qu’une espèce de serpent rôde dans les marais de l’embouchure du fleuve, une créature un peu monstrueuse à laquelle on attribue toutes sortes de malheurs et même parfois de morts ou de disparitions. Dans un village de la côte elle rencontre le pasteur du village d’Aldwinter, Will et tous deux se lient d’une amitié qui devient petit à petit un sentiment plus profond. Will lutte avec opiniâtreté contre les superstitions locales et doit faire face à la maladie de sa femme et à sa culpabilité.

Donc c’est un sujet qui aurait pu, en effet, faire un très bon roman, mais qui s’étale sur presque 500 pages, qui est dilué par des allusions à la fois discrètes et maladroites aux vrais malaises qui sous-tendent le récit. Les relations troubles de Cora avec son mari sont intéressantes mais peu explorées, de même que ses relations avec Martha, la gouvernante. Le personnage étrange du fils est lui aussi survolé, on reste sur sa faim. Par contre, on s’étend beaucoup sur cette histoire d’amour prévisible avec le pasteur et la grande magnanimité de l’épouse en train de mourir de tuberculose. On a en permanence l’impression que l’auteur passe à côté des thèmes et des personnages essentiels du livre, c’est à la fois agaçant et ennuyeux. Même l’aspect surnaturel est loupé et on s’aperçoit (oh mais quelle surprise !)  en fin de livre, que la créature monstrueuse n’est en fait qu’un très grand poisson et que sa silhouette dans la brume n’est qu’une carcasse de bateau……c’est amené avec beaucoup de banalité et on se dit : ‘tout ça pour ça’. Quant à l’atmosphère victorienne, on n’y croit pas un instant, le pasteur et Cora pourraient sortir leur portable pour converser d’un moment à l’autre qu’on ne serait pas étonné. Cela ne fonctionne pas, le style n’y contribue pas du tout, le langage des personnages non plus. Comment ce roman a pu avoir le British Book Award reste le vrai mystère du Serpent de l’Essex pour moi.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3470
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par kenavo Dim 10 Nov - 8:01

domreader a écrit:Comment ce roman a pu avoir le British Book Award reste le vrai mystère du Serpent de l’Essex pour moi.
merci pour ton commentaire, ce livre se trouvait dans ma LAL, entre autre à cause de ce prix... mais voilà une lecture que je vais m'épargner Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31190
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par domreader Dim 10 Nov - 9:02

kenavo a écrit:
domreader a écrit:Comment ce roman a pu avoir le British Book Award reste le vrai mystère du Serpent de l’Essex pour moi.
merci pour ton commentaire, ce livre se trouvait dans ma LAL, entre autre à cause de ce prix... mais voilà une lecture que je vais m'épargner Wink
Par contre la couverture est magnifique, on croirait presque une linogravure d'Angie Lewin !


Dernière édition par domreader le Dim 10 Nov - 21:47, édité 1 fois

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3470
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par Liseron Dim 10 Nov - 17:51

domreader a écrit:

Comment se fait-il que la plupart des romans récents que je lis me déçoivent ? Il est rare que je m’enthousiasme, je ferai un décompte à la fin de l’année, mais je suis certaine que les romans récents de qualité seront rares.
C'est drôle, je me suis fait la même réflexion que toi il y a peu. C'est d'autant plus énervant quand il y a de très bonnes critiques et qu'on se retrouve déçue...Je me tourne de plus en plus vers le forum pour y piocher des idées de lecture (et ça ne manque pas) et découvrir plein d'auteurs qui ne font pas forcément l'actualité !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4150
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par kenavo Lun 11 Nov - 6:08

domreader a écrit:Par contre la couverture est magnifique, on croirait presque une linogravure d'Angie Lewin !
en effet, elle est sublime, j'ai fait quelques recherches et trouvé qu'elle a même eu un prix:
Our art director, Pete Dyer, won the prize for Beautiful Book of the Year at the Books Are My Bag reader awards last week

je te suis dans ton idée qu'elle fait penser à Angie Lewin, mais aussi à William Morris...
et preque TOUS les commentaires qu'on peut trouver pour ce livre, mentionnent aussi la couverture, p.ex.
Peter Dyer’s William Morris-inspired design is stunning, a tantalizing taste of the equally sumptuous prose that lies within

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31190
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par domreader Lun 11 Nov - 7:35

Oui j'avais vu aussi pour William Morris mais je n'avais pas vu que Pete Dyer avait eu un prix. 
J'avoue que la couverture a aussi été une des raisons pour l'achat du livre !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3470
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par Arabella Lun 11 Nov - 14:45

Une des raisons pour lesquelles je lis peu de livres qui viennent juste de sortir : quelques mois après, les bonnes critiques et commentaires se dégonflent, on voit apparaître des commentaires beaucoup moins enthousiastes. Je crois que c'est juste du marketing, il s'agit de vendre dans l'instant un produit. Je préfère du coup, si je suis tentée, découvrir un livre en bibliothèque, forcément plus tard (parce qu'elles ne peuvent acheter de suite, parce qu'il y a des délais d'emprunt) et si l'envie était fabriquée, elle disparaît entre temps, et c'est plus facile d'abandonner en route si ce n'est pas terrible.
Je ne me précipite pour acheter que sur les livres d'auteurs que je connais, ou des maisons d'édition de confiance, des choses pas facile à trouver etc.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par domreader Lun 11 Nov - 17:59

Tu as raison et j'essaie de faire de même, c'est pour cela que je lis peu de livres récemment publiés.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3470
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par Arabella Lun 11 Nov - 19:54

Mais c'est vrai qu'il est parfois difficile de ne pas se laisser tenter, par un titre ou une couverture...

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par domreader Mar 12 Nov - 17:51

Arabella a écrit:Mais c'est vrai qu'il est parfois difficile de ne pas se laisser tenter, par un titre ou une couverture...

Celui-ci finira dans une boite à livres, il fera sûrement le bonheur de quelqu'un de moins pinailleur.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3470
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Sarah Perry Empty Re: Sarah Perry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum