-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

Tor Udall

Aller en bas

Tor Udall Empty Tor Udall

Message par kenavo Mar 12 Mai - 6:41

Tor Udall A1745

Après des études de cinéma et de théâtre à l’université de Bristol, Tor Udall a cofondé sa propre compagnie de danse et de théâtre.

Elle vit à Londres, avec son mari et ses enfants.

Le Jardin des bonheurs égarés est son premier roman, déjà traduit dans sept langues.


Source : Editeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31160
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Tor Udall Empty Re: Tor Udall

Message par kenavo Mar 12 Mai - 6:41

Tor Udall Aa1238 / Tor Udall Aaa800
A Thousand Paper Birds / Le Jardin des bonheurs égarés
Présentation de l’éditeur
Audrey était l’épouse, l’amour et la meilleure amie de Jonah. Mais la jeune femme est brutalement décédée, et Jonah ignore comment vivre après ce drame. Il ne trouve de réconfort que dans les luxuriants et paisibles Kew Gardens, qu’Audrey adorait tant. Au fil des jours, Jonah y rencontre d’intrigants personnages : Chloe, une artiste passionnée hantée par un secret et par les gracieux oiseaux de papier qui naissent entre ses mains, Harry, intrépide jardinier chargé de prendre soin des plantes, et enfin Milly, une fillette de huit ans qui promène un peu partout sa bonne humeur.

Tandis que Jonah lutte contre ses démons, les mystères se multiplient. Où sont les parents de Milly ? Qui est réellement Harry ? Le journal intime d’Audrey, que Chloe découvre, pourrait les aider à dénouer les fils de l’écheveau qui s’est tissé dans les allées des jardins…

Un ballet de personnages d’une élégance rare, le décor splendide des parcs londoniens, la délicatesse des origamis…
Enchanteur, subtil et puissant, Le Jardin des bonheurs égarés offre une bouleversante histoire d’amour et de perte.

Un roman poétique et finement ciselé. Sunday Express

Aussi déchirant qu’exaltant, un véritable hymne à tous les amours imparfaits. The Observer
En exergue :

Doesn’t one always think of the past, in a garden with men and women lying under the trees ?
Aren’t they one’s past, all that remains of it, those men and women, those ghosts lying under the trees…
one’s happiness, one’s reality ?


Virginia Woolf, Kew Gardens


Après la nouvelle de Virginia Woolf, mes recherches m’ont amené vers ce roman qui utilise si joliment cette citation de sa nouvelle en exergue.

Puisque le sujet de Kew Gardens m’a attiré (avec en plus les origami), j’étais partante de découvrir, bien que je dois dire que ce roman se situe un peu en dehors de mes habitudes de lecture.

Sans révéler trop du contenu, il s’agit par moment de faits assez oniriques que j’accepte seulement dans le domaine de la jeunesse. Mais Tor Udall doit être une magicienne. Entre balades à travers les jardins et la fabrication des origami, elle raconte une histoire (ou plutôt plusieurs) tellement fascinante(s), j’étais scotchée et j’ai dévoré ce roman.

J’en ressors enchantée et je suis tellement contente qu’une petite recherche autour de Kew Gardens m’a amené vers ce beau moment.

c'est rare de voir un si beau book trailer drunken


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31160
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum