Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

Hugo Lindenberg

+2
kenavo
Nightingale
6 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Hugo Lindenberg

Message par Nightingale Mar 22 Sep - 19:06

Hugo Lindenberg

Hugo Lindenberg Linden12

Né en 1978, Hugo Lindenberg est journaliste. Un jour ce sera vide est son premier roman. Il vit et travaille à Paris.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2709
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Nightingale Mar 22 Sep - 20:36

Un jour ce sera vide

Hugo Lindenberg Linden13

C’est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l’enfance où tout se vit intensément, où l’on ne sait pas très bien qui l’on est, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d’une guerre qu’il faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un déséquilibre : Baptiste a des parents parfaits, habite dans une maison parfaite. Sa famille est l’image d’un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui...

Moi qui aime beaucoup les romans sur l'enfance, me voilà servi !
L'enfant-narrateur n'a que 10 ans. Mais le choix de l'auteur est de le faire raconter cet été par les mots et les phrases qui ne peuvent être que ceux de cet enfant devenu adulte, tellement les mots sont emplis de sensibilité, tellement l'écriture est puissante.
C'est un enfant introverti, complexé pourrait-on dire, qui va relater au fil des chapitres des petites choses du quotidien, ses observations et ressentis sur le monde et les gens qui l'entourent, tout cela autour de sa rencontre avec Baptiste, et aussi autour de sa tendre relation à sa grand-mère.
Au fil des pages, on comprendra d'ailleurs petit à petit pourquoi il passe ces vacances en bord de mer avec sa grand-mère et sa tante "monstrueuse", et pas avec ses parents.
J'ai trouvé que les plus beaux passages sont ceux consacrés au regard qu'il porte sur Baptiste, sur sa relation à Baptiste, sur les choses qui les opposent et les rapprochent un peu en même temps.

   Rien ne m'est plus étranger qu'un garçon de mon âge. A cause sans doute de cette ressemblance supposée. Baptiste par exemple a toujours l'air de faire partie du décor. A tel point qu'à force de plage, sa peau semble faite du même grain que le sable. Les vacances lui vont si bien. Il en épouse si aisément l'onde, qu'il me faut toujours un temps pour distinguer sa silhouette lorsque je le cherche dans la cohue. Il est le mouvement. Son corps met le monde en mouvement, alors que tout semble buter sur le mien....

Ce récit familial, aux accents mélancoliques, sans doute teinté d'une part autobiographique, m'a beaucoup touché. Un joli coup de cœur pour un premier roman sensible et touchant. Rolling Eyes


Dernière édition par Nightingale le Mer 23 Sep - 8:41, édité 1 fois

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2709
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par kenavo Mer 23 Sep - 5:38

merci pour ton avis, cela confirme mon envie de lire ce roman, je passe commande Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Queenie Mer 23 Sep - 8:29

WèWè. Tu donnes un peu envie.
Ça a l'air pas mal.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Aeriale Jeu 24 Sep - 8:40

En effet! Le sujet me parle aussi. 

Ce sera pour un peu plus tard mais j'y penserai...
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par kenavo Ven 26 Fév - 6:36

trouvé sur la page FB de la maison d'édition
Hugo Lindenberg A514

Un jour ce sera vide

Nightingale a écrit:Moi qui aime beaucoup les romans sur l'enfance, me voilà servi !
Tout pareil…

J’adore ce genre et même si on pourrait parfois croire que « tout » a été dit, il y a quand même toujours des auteurs qui s’aventurent pour trouver de nouvelles facettes.

Hugo Lindenberg s’en sort non seulement admirablement pour montrer cet univers si à part de façon extraordinaire mais en plus en tant que premier roman, en voilà un exploit à relever.

Tout comme Nightingale j’ai beaucoup aimé ce premier contact avec un auteur dont je vais suivre la suite avec beaucoup d’intérêt.
Hugo Lindenberg A576

Ernst Haeckel

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Aeriale Ven 26 Fév - 8:39

Et de deux alors!

Il y a juste un point qui me questionne, la façon de parler ou de ressentir de ce jeune garçon (10 ans vous dites) me parait bien mûre pour son âge, non?

   Rien ne m'est plus étranger qu'un garçon de mon âge. A cause sans doute de cette ressemblance supposée. Baptiste par exemple a toujours l'air de faire partie du décor. A tel point qu'à force de plage, sa peau semble faite du même grain que le sable. Les vacances lui vont si bien. Il en épouse si aisément l'onde, qu'il me faut toujours un temps pour distinguer sa silhouette lorsque je le cherche dans la cohue. Il est le mouvement. Son corps met le monde en mouvement, alors que tout semble buter sur le mien....

Sinon, c'est très beau cet extrait.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Queenie Ven 26 Fév - 8:57

Pour la maturité des jeunes en littérature, je ne trouve jamais cela choquant.
Déjà parce qu'on en croise des gamin·es vachement plus mâtures que d'autres (en librairie en tout cas, ça se voit - je suppose que dans les métiers en contact avec les enfants aussi)

Ensuite parce que c'est de la fiction, et donc que l'auteur·e prenne pour personnage un ado plus mâture ne me choque pas.

Quand on voit ce neuneu de Petit Prince que beaucoup d'adultes citent et re-citent comme la voix de la Sagesse Poétique...
Puis genre, il fait limite la leçon aux adultes, et ça, ça ne choque personne ?!

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Nightingale Ven 26 Fév - 9:02

Aeriale a écrit:
Il y a juste un point qui me questionne, la façon de parler ou de ressentir de ce jeune garçon (10 ans vous dites) me parait bien mûre pour son âge, non?

C'est vraiment quelquechose qui ne me gêne pas. Je pars du principe que ce sont des "souvenirs d'enfance" écrits pas un adulte. Donc la maturité de l'écriture est pour moi "logique".

Wink

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2709
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Liseron Ven 26 Fév - 11:10

Très tentant, je le note aussi !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Nightingale Ven 26 Fév - 12:18

Queenie a écrit:
Quand on voit ce neuneu de Petit Prince que beaucoup d'adultes citent et re-citent comme la voix de la Sagesse Poétique...
Puis genre, il fait limite la leçon aux adultes, et ça, ça ne choque personne ?!

mdr  Nan mais c'est vrai ! Pour qui se prend-t-il ?!!?

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2709
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Aeriale Ven 26 Fév - 20:55

Nightingale a écrit:C'est vraiment quelquechose qui ne me gêne pas. Je pars du principe que ce sont des "souvenirs d'enfance" écrits pas un adulte. Donc la maturité de l'écriture est pour moi "logique".

Wink
Ok, je comprends. Et tu as raison! 

Nightingale a écrit:
Queenie a écrit:
Quand on voit ce neuneu de Petit Prince que beaucoup d'adultes citent et re-citent comme la voix de la Sagesse Poétique...
Puis genre, il fait limite la leçon aux adultes, et ça, ça ne choque personne ?!

mdr  Nan mais c'est vrai ! Pour qui se prend-t-il
Hugo Lindenberg 177985974
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Nightingale Ven 5 Mar - 11:17

N'empêche, je regrette que ce livre n'ait pas été davantage mis en avant. Dans plusieurs librairies, à sa sortie, j'ai constaté qu'il était difficile à trouver. Au milieu des palettes de romans de la sortie littéraire, il était souvent en un ou deux exemplaires seulement, caché dans un coin, presque enfoui sous d'autres bouquins. Bizarre... et surtout dommage.
Neutral

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2709
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par kenavo Sam 6 Mar - 5:25

Nightingale a écrit:Bizarre... et surtout dommage
oui certainement, et en temps normal la maison d'édition Christian Bourgois fait un bien mieux travail pour promouvoir leurs livres...

au moins il a eu en février Le Prix littéraire de la Ville de Caen 2021 Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Queenie Sam 6 Mar - 8:12

C'est impossible de tout mettre en avant.
J'avoue que je l'avais mis bien visible au début, parce que j'adore sa couverture. Je voulais le lire (pour ça aussi) mais le résumé ne m'a pas attirée plus que ça je pense.
Et je n'avais pas eu d'écho dessus, donc il a fini par rejoindre les rayonnages.

Et Christian Bourgois n'est pas une maison d'édition à la qualité certaine je trouve, c'est un peu en dents de scie, puis ils ne font pas grand effort de communication avec les libraires, ce qui, forcément, n'aident pas leurs livres à faire des piles en librairie.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Hugo Lindenberg Empty Re: Hugo Lindenberg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum