Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

Chantal Thomas

4 participants

Aller en bas

Chantal Thomas Empty Chantal Thomas

Message par kenavo Sam 23 Jan - 4:11

Chantal Thomas A3186

Chantal Thomas, née en 1945, est une romancière, essayiste, dramaturge, scénariste, spécialiste de la littérature et universitaire française.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par kenavo Sam 23 Jan - 4:12

Chantal Thomas A3187
De sable et de neige
Présentation de l’éditeur
' L’insaisissable m’a donné la clef du monde. '

De sable et de neige, ou l’art de vivre l’instant. Une splendide fresque pour célébrer la beauté des choses et la puissance de leur silence, de la Grande Dune d’Arcachon et la lumière du Cap Ferret jusqu’à la ville de Kyoto sous la neige, un 31 décembre.
Les vagues venant rythmer le récit, comme si l’océan était le résumé de la vie, avec sa dimension tragique, inséparable du sentiment de joie et d’harmonie qu’il sait donner.

Chantal Thomas poursuit ici son voyage dans l’intimité de la mémoire, à travers une langue d’élégance et de grâce, pour exprimer les sensations les plus fugitives et les plus essentielles dont nous sommes tissés. Et pour dire le lien d’amour entre une fille et son père : sa force d’absolu.
Chantal Thomas Aa273

J’aime bien la collection Traits et portraits de la maison d’édition Mercure de France.
Collection qui accueille et réunit écrivains, poètes, cinéastes, peintres ou créateurs de mode.Textes en forme d'autoportrait ponctués d'illustrations qui habitent les livres comme une autre voix en écho, formant presque un récit souterrain.

Voyant le nom de Chantal Thomas parmi cette sélection, cela m’a donné envie de la retrouver. Il y a quelques années que j’ai lu avec beaucoup de plaisir d’autres livres de cette auteure.

J’ai retrouvé l’essence de l’idée de cette collection.

Les souvenirs qui font un autoportrait de l’auteure sont racontés de façon extraordinaire.

Surtout cette relation avec son père est très bien illustrée. Et je me suis sentie très proche d’elle. Son père est décédé à l’âge de 43 quand elle a eu 17 ans, le mien à 47 quand j’avais 14 ans. Je n’ai certainement pas les mêmes souvenirs de mon père que Chantal Thomas, mais on l’approche de la même façon.

Et une autre coïncidence

Aux approches du nouvel an, il m’est impossible, où que je sois, d’oublier la proximité avec la date d’anniversaire de la mort de mon père. Ces jours préliminaires de réjouissances ont pour moi une résonance lugubre

Son père est décédé le 2 janvier, le mien le 4… cela change à tout jamais le ressenti des fêtes de fin d’année.

Mais à part cette similitude dans nos biographies, j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre… et je suis sûre que d’autres lecteurs peuvent y trouver aussi leur bonheur. Parce que oui, il y a beaucoup de bonheur parmi ces pages…


Extrait

Les journées à l’océan participaient de l’étendue de ses plages. Elles étaient pour nous, les enfants, une débauche d’activités. L’air était plus vif, le vent plus fort que sur le Bassin. Nous ne nous reposions, nous ne ralentissions pas une minute. Nous mangions le sandwich du pique-nique sans arrêter de sauter dans les vagues. L’œuf dur se salait au sel de la mer.
Chantal Thomas A478

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par Liseron Sam 23 Jan - 8:25

Merci pour ce commentaire bisoua2
Je voulais lire d’elle Souvenirs de la marée basse, tu l’as lu, toi qui aimes l’eau ?

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par kenavo Dim 24 Jan - 5:35

Liseron a écrit:Je voulais lire d’elle Souvenirs de la marée basse, tu l’as lu, toi qui aimes l’eau ?
en effet... mais jamais fait de commentaire... j'ai essayé de me souvenir de cette lecture...


Chantal Thomas Aaaa1408
Souvenirs de la marée basse
Présentation de l’éditeur
Nager. Nager pour fuir les contraintes, pour échapper aux vies imposées, aux destins réduits. Nager pour inventer sa sensualité, préserver sa fantaisie.
C'est ce qu'a sans doute ressenti Jackie toute sa vie, commencée en 1919 et menée selon une liberté secrète, obstinée, qui la faisait, dans un âge bien avancé, parcourir des kilomètres pour aller se baigner sur sa plage préférée, à Villefranche-sur-Mer.
Entre-temps, elle s'était mariée, avait quitté Lyon pour Arcachon, puis, devenue jeune veuve, avait échangé le cap Ferret contre le cap Ferrat, avec sa mer plus chaude, son grand été.
Qu'a-t-elle légué à sa fille Chantal ? Quelque chose d'indomptable, ou de discrètement insoumis, et cette intuition que la nage, cette pratique qui ne laisse aucune trace, est l'occasion d'une insaisissable liberté, comme lorsque jeune fille, au début des années 30, Jackie avait, en toute désinvolture, enchaîné quelques longueurs dans le Grand Canal du château de Versailles sous l’œil ahuri des jardiniers.
Si on peut considérer que son livre De sable et de neige est en quelque sorte le roman pour son père, on va dire que Souvenir de la marée basse est celui pour sa mère.

Cela fait un bout de temps que j’ai lu ce livre mais ce que je retiens est cette image d’une femme assez… distante on va dire. Même froide. Je la juge peut-être un peu trop dur, mais je ne vais pas oublier le souvenir de Chantal Thomas, très jeune, qui avait demandé à sa mère de jouer avec elle et la réponse de la mère : « Mais tu sais bien que j’aime être seule » en se référant à des constats de ses amis d’enfances qui ne comprenaient pas qu’elle adorait être seule au lieu de jouer avec eux.

En plus Chantal Thomas a réalisé en grandissant que ses parents ne se seraient probablement pas mariés sans elle. Sans enfant, chacun aurait fait son chemin. Ainsi on peut s’imaginer l’atmosphère entre ce couple.

Il doit y avoir une relation entre « mer » et « mère »… en tout cas l’amour que sa mère éprouve pour la natation est extraordinaire.

Il me reste de cette lecture un très bon souvenir, j’ai bien aimé mes moments dans et en dehors de l’eau…

Chantal Thomas Aaaa100

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par domreader Dim 24 Jan - 8:17

Intéressant!  Très beau poster de pub pour Arcachon. J'adore !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3448
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par Liseron Dim 24 Jan - 14:04

Merci @kenavo !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par Aeriale Dim 24 Jan - 18:20

Oui, ton commentaire donne bien envie, Kenavo! 

J’avais découvert cette auteure avec Cafés de la mémoire et j’avais vraiment apprécié son approche, pleine de sensibilité et de finesse. 

Encore des souvenirs, une façon de les mélanger avec le présent, elle sait bien créer cette alchimie en nous rendant complices.

Je vais chercher mes com!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par kenavo Lun 25 Jan - 5:17

domreader a écrit:Très beau poster de pub pour Arcachon. J'adore !
de même

Aeriale a écrit:J’avais découvert cette auteure avec Cafés de la mémoire
c'était aussi  ma première rencontre avec cette auteure... grâce à ton commentaire Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par kenavo Jeu 10 Juin - 2:36

Avec des photos d'Allen S. Weiss

Chantal Thomas A3491
East Village Blues
Présentation de l’éditeur
Au milieu des années 1970, Chantal Thomas, qui vient juste de soutenir sa thèse, décide de partir. Loin. À New York, alors cité de tous les dangers. Elle s'installe chez une amie d'amie. Le désir circule, les fêtes s'enchaînent. Un puissant souffle d'aventure anime la ville.

Aujourd'hui, amenée à séjourner dans l'East Village pour un été, elle retrouve un quartier totalement changé. Seules quelques traces demeurent de la marginalité d'autrefois, des graffitis sur les rares immeubles non encore "réhabilités" et dont Allen S. Weiss, partenaire de ce livre, va extraire des images photographiques qui rappellent un temps révolu.

Car l'East Village était un lieu d'immigration et de bohème pauvre, inventive, où tout le monde se rêvait poète, où se rencontraient Allen Ginsberg, William Burroughs, Herbert Huncke, et les fantômes bien vivants d'Andy Warhol, de Lou Reed et du Velvet Underground.

Au fil des pages, sur un mode à la fois précis et romanesque, Chantal Thomas évoque St. Mark's Church, le Chelsea Hotel, les bars, les rues, les peurs, les amours, dans un flottement des genres qu'elle restitue à plaisir, comme portée par la grâce d'une mémoire à même de revivre et faire revivre l'intensité d'une époque ouverte à tout. Par les temps qui courent, ce livre est une merveilleuse évasion, et le rappel d'une chose : la liberté est possible, elle est même un excellent principe de vie...
Chantal Thomas Aaa1646

Retrouver cette auteure avec un livre autour de New York… en voilà une tentation à laquelle je ne pouvais pas résister.

C’était étrange de « revoir » un New York des années 70. C’est tellement loin, tellement désuet… et surtout la ville n’existe plus telle quelle.

Suivre les pas d’une jeune Chantal Thomas était par moment drôle, intéressant, étonnant…

J’y ai passé en grande partie un bon moment, bien que je dois dire que même avec cette ville en toile de fond, le tout ne m’a pas autant enthousiasmé que j’avais pensé.




Beats in NYC (1959) - Allen Ginsberg, Jack Kerouac & Friends

[…] je m’installe sur le sofa pour regarder encore une fois Beats in NYC, Allen Ginsberg, Jack Kerouac & Friends, un film très court, anonyme.
[…]
Enfin, il s’agit d’un rendez-vous à l’Harmony Bar, un bar situé à l’angle d’East 9th Street et de 3rd Avenue, autrement dit au rez-de-chaussée de l’immeuble où il habitait, lequel se trouvait à l’emplacement exact de celui que j’occupe cet été. Je les regarde bouger et rire, aller et venir du bar au trottoir, à l’endroit même où ça se passait.
[…]
Beats in NYC est un film muet de cinq minutes et quatre secondes, en noir et blanc. Il ne se passe pas grand-chose sur ce petit morceau de pellicule, abîmé, troué de bulles, mais pour qui connaît les personnages, leurs obsessions, leurs écrits, il est palpitant et, par certains détails, déchirant.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Chantal Thomas Empty Re: Chantal Thomas

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum