Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

Mathieu Bablet

Aller en bas

Mathieu Bablet Empty Mathieu Bablet

Message par Queenie Dim 7 Mar - 9:14

Mathieu Bablet Avt_ma10
Mathieu Bablet est un auteur de bande dessinée français, né le 9 janvier 1987 à Grenoble. Ses travaux portent principalement sur la science-fiction.

En 2008, il reçoit une formation en arts appliqués auprès de l’enseignement aux arts appliqués et à l’image (ENAAI) de Chambéry. Il présente ses dessins aux éditions Ankama. Guillaume Renard, auteur de bande dessinée connu sous le pseudonyme Run et créateur du Label 619 le repère.

En 2011, Mathieu Bablet publie son premier album La Belle Mort : une fiction post-apocalyptique en milieu urbain. Thomas Berthelon d'Actua BD signale la maîtrise dans le dessin : « une très belle texturisation et une dé-saturation générale apporte un cachet très prenant ».

En 2012, il participe au deuxième tome de la série DoggyBags (pour Vol Express 666) où se manifestent « la précision des décors et le sens du cadrage » de l'auteur.

Entre 2013 et 2014 paraît le diptyque Adrastée, situé dans la Grèce des mythes, mais toujours avec une ambiance post-apocalyptique, dans lequel il « impose sa patte contemplative »

En 2016, l'auteur publie le one shot Shangri-La, toujours dans le domaine de la science-fiction. L'ouvrage est un grand succès et reçoit un accueil très favorable et est sélectionné en compétition officielle au festival d'Angoulême en 2017. L'album est vendu à 75 000 exemplaires.

À partir de 2018 paraît Midnight Tales, une série de recueil dont il est « show runner », scénariste, ainsi que dessinateur pour certaines des histoires. Il y exprime une fois de plus « son goût pour les architectures labyrinthiques » et y dirige le travail d'une multitude d'autres auteurs.

Fin 2018, il annonce travailler sur un nouveau one shot intitulé Carbone et Silicium, un récit d'anticipation abordant des thèmes tels que le transhumanisme et les crises écologique et migratoires. L'album sort en librairie en août 2020. L'ouvrage fait partie des cinq finalistes pour le grand prix de la critique 2021, et rapporte à Bablet le Prix de la BD Fnac France Inter 2021

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7008
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Mathieu Bablet Empty Re: Mathieu Bablet

Message par Queenie Dim 7 Mar - 9:20

J'ai un peu toujours entendu parlé de Shangri-La, sans jamais me lancer...
Puis j'ai découvert les Midnight Tales, des recueil d'histoires incroyablement bien écrites, bien mises en scène, même si parfois des styles de dessinateurs me plaisaient moins que d'autres.

C'était très bien construits : avec une trame principale (une congrégation de Sorcières luttent, dans l'ombre, contre des démons), qui se glisse avec intelligence dans le monde actuel (par exemple : et si Fukushima avait été le résultat d'un gros monstre, et d'une lutte intense entre les sorcières et ledit monstre ?). Le tout, sans oublier l'intime, les petites histoires des différents personnages, l'histoire de cette association de sorcières. Et en introduisant chaque récit fictionnel par quelques pages expliquant la vraie légende qui se cache derrière.

Vraiment une très bonne série !

Et puis...

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7008
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Mathieu Bablet Empty Carbone et Silicium

Message par Queenie Dim 7 Mar - 9:41

Mathieu Bablet 97910313
Carbone et Silicium, 2020 (ed. Ankama)

Un pavé, très grand, très épais, très lourd. Déjà Carbone et Silicium en impose, avec ce visage de robot très humanoïde, doux, mais mélancolique.
Et puis le succès partout, constant.

Je me suis décidée, et oui, évidemment, c'est une excellente BD.

Au départ, deux robots humanoïdes sont finalisés : Carbone et Silicium. Des prototypes qui serviront de modèles, d'expérimentation, pour créer des robots-assistants pour les humains.
Dans leurs processeurs est téléchargé toutes les connaissances humaines.
Dans leur programme est installée une DLC : Carbone et Silicium ne vivront que 15 ans (la vie d'un chat, pour permettre à ce que l'industrie continue à produire et vendre. Cette chère obsolescence programmée pour pousser à la consommation).
Pendant 15 ans, le couple de robots est tenu enfermé, des expériences, mais leur désir de voir le monde en vrai est puissant. Leur "mère" obtient l'autorisation d'un voyage.
Carbone et Silicium veulent en profiter pour s'enfuir.
Mais cela ne se passe pas comme prévu : Silicium parvient à s'échapper quand Carbone est rattrapée.

Séparés, les robots vont chacun de leur côté appréhender le monde : Silicium dans une quête méditative, écolo, contemplative, il va parcourir le monde, essayer d'en voir toutes les beautés, sans cesse bouger pour échapper à l'entreprise qui cherche à tout prix à le récupérer.
Carbone va plus chercher à se faire une place parmi les humains, à trouver un sens à son existence dans ce monde qui se dégrade, perd pied. Un monde qu'elle veut essayer de sauver.

Dans cette fable se déroulant sur plusieurs siècles, Carbone et Silicium, telles deux âmes sœurs séparées mais jamais réellement coupées l'une de l'autre, vont arpenter le monde et les années, en découvrir ses beautés et ses horreurs. Une histoire philosophique, qui pose la question d'un monde déshumanisé, pollué, mercantile.
De leurs points de vue légèrement en retrait du fait de leur essence même, du fait de leur situation de "clandestin", il et elle découvre toutes les facettes de ce monde complexe où l'Humain raisonnable veut sauver son monde mais où ses pulsions destructrices, égoïstes, le conduise à le détruire.

Le tout est mise en page magnifiquement, entre les grands paysages arpentés par Silicium, les villes magnifiques ou en décrépitude habitées par Carbone. Les plans sont très cinématographiques, il y a quelque chose d'assez immobile et contemplatif dans les dessins même.
Les traits sont doux, les couleurs empreintes d'une sorte de sepia qui rend déjà le propos nostalgique et réflexif.

Un incontournable

Mathieu Bablet 91sp9010
Mathieu Bablet Er3egg10

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7008
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Mathieu Bablet Empty Re: Mathieu Bablet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum