Le deal à ne pas rater :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : où l’acheter ?
Voir le deal

Wallace Stegner

5 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Wallace Stegner Empty Wallace Stegner

Message par Queenie Mar 11 Avr 2017 - 19:16

Wallace Stegner A80

Wallace Earle Stegner, né le 18 février 1909 à Lake Mills dans l'Iowa et mort le 13 avril 1993, est un écrivain, romancier et historien américain écologiste ; on le surnomme souvent le doyen des écrivains de l'Ouest.

source et suite

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Une journée d'automne

Message par Queenie Mer 12 Sep 2018 - 8:42

Une journée d'automne (ed. Gallmeister. Trad. Françoise Torchiana)
Wallace Stegner Une-jo10

C'est le premier roman de Wallace Stegner. Un court roman, 148 pages, écrit pour un concours.

Tout commence une journée d'automne, Margaret au physique sec et ridé, qui n'a pourtant qu'une quarantaine d'années, et en paraît vingt de plus, assise à la fenêtre d'un petit salon sombre et austère. Elle regarde dehors les voitures arriver. La foule se rassemble à l'intérieur. Personne n'entre dans ce petit salon, sauf Elspeth, sa sœur. Elle aussi vieillit avant l'âge.
Un enterrement.
De la tristesse. De la lourdeur dans les silences, les gestes retenus, les regards qui n'osent se croiser.
Wallace Stegner nous plonge immédiatement dans une atmosphère incroyable, le lecteur immergé d'emblée au sein d'une famille dont il veut au plus vite connaître les terribles secrets, dont il veut déjà aider à la réconciliation.

Puis l'histoire fait un bon en arrière de 18 ans, quand Elspeth a débarqué de son Ecosse d'origine pour rejoindre sa soeur Margaret et son mari Alec, grands propriétaires terriens dans l'Iowa.
Tout est gai et léger, tout est amour, tendresse, et bonheur.
Tout coule de source claire et rafraîchissante.

Mais le lecteur sait que c'est un sursis, il se rappelle ce prologue terrible. Alors, dès les premières pages, on a envie de les tenir tous les trois ensemble, de les protéger. Parce que Stegner les rend tellement bons, humains, solides et rassurants.

Et quand le tragique arrive, on ne peut accuser personne, alors qu'ils s'accablent tous.

Wallace Stegner donne vie à ses personnages, leur donne du cœur. Montre les failles, les combats intérieurs, les blessures qui ne guérissent pas. Des personnages renfermés sur eux-même dans une nature immense et magnifique, où la rivière glisse dans le paysage, où les épis de blés s'allongent blonds et tendres, où la forêt protège de son ombre.

Ce livre est une pépite, un diamant taillé avec un talent d’orfèvrerie délicat et attentionné. Réussir en si peu de pages à emmener son lecteur, à bouleverser, à donner envie d'aller prendre les mains d'Alec, Margaret et Elspeth et leur dire "là, ça suffit, okay c'est dur, mais arrêtez de vous flageller."

Ce livre est magique.
Et les journées d'automne peuvent être terribles.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Aeriale Mer 12 Sep 2018 - 18:16

Eh bien... Encore un à retenir?? 

Des secrets, des histoires de famille mal réglées et la nature omniprésente pour apaiser les consciences..C'est très tentant. 

C'est fou qu'en si peu de pages il ait réussi à aller si profond, mais tu as l'air d'être complètement embarquée !
Aeriale
Aeriale

Messages : 11483
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Liseron Mer 12 Sep 2018 - 18:28

Aeriale a écrit:Eh bien... Encore un à retenir?? 

Ça m'en a bien l'air...et la couverture est chouette en plus !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4122
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Queenie Mer 12 Sep 2018 - 18:47

Je l'ai A.Do.Ré.
J'en suis sortie toute bouleversifiée.
Je devais le rendre, j'ai décidé de le garder précieusement dans ma bibliothèque.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Aeriale Sam 15 Sep 2018 - 9:23

Fallait pas dire ça;-)

Je suis allée le chercher à la librairie, je le commence aujourd'hui  Wallace Stegner 3718186762
Aeriale
Aeriale

Messages : 11483
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Liseron Dim 16 Sep 2018 - 11:58

Aeriale a écrit:Fallait pas dire ça;-)

Je suis allée le chercher à la librairie, je le commence aujourd'hui  Wallace Stegner 3718186762
Veinarde !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4122
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Aeriale Mar 2 Oct 2018 - 10:45

-Une journée d'automne-


Au départ tout semble baigner pour Margaret et Alec. Ils sont jeunes, riches et heureux, et même si ce dernier ne rechigne jamais à boire un dernier verre avec ses métayers, Margaret, plutôt engoncée dans ses principes, ravale son désaccord et sauve les apparences. Un jour Elspeth, la benjamine, débarque de son Ecosse natale. Débordante de vie, elle va vite irradier leur quotidien jusque là tranquille, y apportant ce souffle de légèreté et de fantaisie qui semble leur manquer. L'entente immédiate va inévitablement virer à quelque chose de plus complexe.

Histoire plutôt banale, c'est vrai, mais Wallace Stegner y apporte sa sensibilité, sa finesse d'analyse, et sa description très juste des rapports humains. Voilà des personnages tiraillés entre désir et culpabilité, pris au piège des non dits et de la honte qui les consument jusque dans leurs corps. Il y a beaucoup de douleur face à ce constat: Il leur est impossible de passer outre, d'effacer le poids du péché ou de la jalousie. Enfermés dans leur conscience, ils ne peuvent se pardonner, ni à eux, ni aux autres.

On sent bien sûr toute l'emprise annihilante du puritanisme exacerbé de cette époque, peut-être cette histoire évoluerait elle différemment de nos jours. Mais Stegner réussit parfaitement et en peu de pages à nous plonger dans une atmosphère début de siècle. Un petit plaisir de lecture qui demande à être approfondi. Je relirai cet auteur, c'est sûr!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11483
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Queenie Mar 2 Oct 2018 - 14:17

C'est pas incroyable comme il donne corps à ses personnages et leur environnement en si peu de mots ? Comme tout est intense, profond et juste en 200 pages ?

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par domreader Mar 2 Oct 2018 - 21:44

Trop envie.....depuis si longtemps!

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3444
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Liseron Lun 29 Oct 2018 - 18:28

Wallace Stegner Une-jo10

Que dire de plus ?
Un roman très court mais tellement percutant ! Oui, méfions-nous des journées d'automne, qui peuvent être étouffantes et devenir le théâtre de véritables drames...
Passé le prologue (glaçant) et les retrouvailles affectueuses et enjouées entre les deux sœurs, on est très vite happé par le malaise ambiant et la tension qui va crescendo pour se retrouver ensuite enfermé dans un huis clos étouffant, où les convenances exigent de ne surtout rien laisser paraître...
Le tour de force de l'auteur est d'avoir su créer, à partir d'une histoire tristement banale, ce triangle amoureux mortifère, où chacun s'interdit de laisser transparaître ses sentiments et ses émotions (du moins en public) et d'être arrivé à nous faire profondément ressentir le mal être et la souffrance endurés par les personnages. Comment peut-on en arriver là ? 
La concision du texte apporte encore plus de force à l'histoire, qui, une fois la dernière page tournée, nous laisse pantois...
Un texte magistral, à découvrir !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4122
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par IzaBzh Sam 23 Fév 2019 - 10:10

Vous me donnez envie, là...
IzaBzh
IzaBzh

Messages : 37
Date d'inscription : 16/02/2019
Age : 58
Localisation : la Bourgogne (via Paris et la Bretagne)

http://www.babelio.com/monprofil.php

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Queenie Dim 24 Fév 2019 - 10:09

Ce n'est pas fait exprès angelnot

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par domreader Mer 29 Déc 2021 - 16:49

Angle d’Equilibre
Angle of Repose
Wallace Stegner
 
Voilà un pavé de 600 pages, récompensé par le prix Pulitzer en 1972. 
L'histoire : Lyman Ward, un vieil homme seul et invalide, vit dans la maison de ses grands-parents, pratiquement cloué sur son fauteuil roulant. Il cherche à reconstituer et à écrire la biographie de sa grand-mère. Cette dernière était une femme assez remarquable de son époque, à la fois illustratrice et écrivaine. Elle entretint toute sa vie une correspondance fournie avec sa meilleure amie Augusta, et c’est à partir de ses lettres, des récits parus dans les journaux et de ses mémoires que Lyman Ward, son petit-fils arrive petit à petit à assembler les morceaux de vie de la fameuse Susan Burling Ward. Quand il manque des documents, Lyman imagine les blancs laissés par Susan. Cette femme a eu une éducation soignée, elle est cultivée et fait partie de la bonne société bourgeoise et intellectuelle de la côte est. Elle épouse un jeune ingénieur des mines et le suit dans le grand ouest américain au fil de ses différents postes dans les mines ou autres grands ouvrages de la seconde moitié du 19ème siècle. C’est une vie bien rude que cette jeune femme raffinée a épousée, une vie assez solitaire aussi ou elle ira de déconvenue en déconvenue. Son optimisme, et son courage lui permettent de surmonter les épreuves la tête haute, toujours avide de nouvelles images à coucher sur le papier.
 
Dans ce roman, les chapitres qui concernent la grand-mère alternent avec ceux qui décrivent le quotidien de l’invalide Lyman Ward et ses rapports avec les personnes qui lui sont proches. On a l’impression que cette quête sur l’histoire de son aïeule lui sert à échapper à un quotidien bien lourd.
 
Ce n’est pas un roman désagréable, il est bien écrit, mais je me suis lassée aux deux tiers, il m’a semblé bien long. Bien sûr le quotidien d’une famille, dans des conditions rudimentaires, au fin fond des rocheuses est intéressant, puis dans bien d’autres endroits perdus, mais 600 pages… Ce récit a semble-t-il été inspiré à Wallace Stegner par les lettres d’une certaine Mary Hallock Foote, ainsi que de ses mémoires.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3444
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Aeriale Jeu 30 Déc 2021 - 9:10

Je ne pense pas qu’il serait pour moi... 600 pages c’est bien long pour parler de quelqu’un de disparu ( sa grand mère, ici) et le côté documents, recherche etc... bof bof. 

En plus cet auteur a déjà tendance à prendre beaucoup de temps pour décrire et situer l’intrigue. Ce n’est pas trop mon truc! Merci de ton avis, @Domreader
Aeriale
Aeriale

Messages : 11483
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wallace Stegner Empty Re: Wallace Stegner

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum