Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

Jean-Luc Lagarce

2 participants

Aller en bas

Jean-Luc Lagarce Empty Jean-Luc Lagarce

Message par Arabella Lun 27 Déc 2021 - 18:12

Jean-Luc Lagarce (1957-1995)


Jean-Luc Lagarce Lagarc10


Source : Wikipédia

Jean-Luc Lagarce naît à Héricourt en Franche-Comté, de parents protestants et ouvriers chez Peugeot.

En 1975, il s'inscrit au conservatoire d'art dramatique et à la faculté de philosophie de Besançon. Auteur et metteur en scène, il est encore en licence lorsqu'il fonde avec d'autres étudiants le Théâtre de la Roulotte, en 1977, dont le nom rend hommage à Jean Vilar.

Sa maîtrise de philosophie, intitulée « Théâtre et Pouvoir en Occident », est publiée mais il décide par la suite d'abandonner sa thèse, qui devait porter sur la notion de système chez Sade, pour privilégier la mise en scène et l'écriture. Il met notamment en scène Marivaux, Labiche, Ionesco, puis ses propres textes.

Ses premières pièces sont jugées par Lucien Attoun, directeur du Théâtre Ouvert, trop proches du théâtre de l'absurde de Ionesco et Beckett. Attoun décidera cependant de publier ses textes suivants et de les intégrer au nouveau répertoire dramatique de France Culture.

Après une expérience théâtrale de va-et-vient entre l'Est de la France et la capitale, pendant laquelle il officie en tant que chef de troupe, il s'installe à Paris à la fin des années 1980. Ses mises en scène de pièces classiques ont souvent beaucoup plus de succès que celles de ses propres textes, les représentations des premières permettant de financer les secondes.

Il se sait condamné sept ans avant sa mort, et centre alors son écriture sur la disparition et la famille, que celle-ci soit biologique ou choisie. Au printemps 1990, il reçoit le prix Léonard-de-Vinci (la bourse de la Villa Médicis pour l'étranger) et part trois mois à Berlin où il rédige Juste la fin du monde. À son retour en France, très peu sont ceux qui comprennent et acceptent cette pièce. Il achève Le Pays lointain une semaine avant sa mort, dans une tentative de réécriture après son dernier échec, en livrant une version plus ample et complète de Juste la fin du monde.

Il meurt à 38 ans du sida, comme d'autres dramaturges de sa génération tels que Bernard-Marie Koltès ou Copi. Après sa mort, François Berreur œuvre à la reconnaissance de ses écrits, qui ne se produit véritablement qu'à la fin des années 1990. Conformément à ses dernières volontés, il est inhumé au columbarium du Père-Lachaise derrière une case anonyme.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Luc Lagarce Empty Re: Jean-Luc Lagarce

Message par Arabella Lun 27 Déc 2021 - 18:13

Music-hall

Ecrite en 1988 et jouée pour la première fois la même année dans une mise en scène de l’auteur, au moment même où il apprend sa séropositivité, qui à l’époque était une condamnation à mort, Music-hall est une des œuvres emblématique de Jean-Luc Lagarce, et elle a connu depuis sa création, des dizaines de mises en scène, en France comme à l’étranger.

La Fille et ses deux Boys évoquent leur spectacle. Surtout l’entrée en scène, minutieusement pensée, ce premier moment du contact avec le public, dans lequel les choses se mettent en place, se décident, où le lien se noue ou pas. Mais les choses ne sont pas toujours faciles à maîtriser : dans les théâtres de second ordre où le trio semble avoir l’habitude de jouer, les moyens ne sont pas toujours à disposition, et les exigences de la Fille provoquent moquerie et désinvolture de la part des équipes techniques. Elle, elle a toujours été là, dès l’origine du spectacle, les Boys quand à eux se sont succédé, les uns après les autres, et ils portent un regard plus distancié sur le spectacle. Dans un long ressassement, ils évoquent la répétition des représentations, des tournées, des gestes…

Evidemment l’auteur célèbre le spectacle, l’aventure fragile et magique de jouer devant un public, de se mettre en danger, se rendre vulnérable aux regards, jugements, réactions. Tout le rituel, les répétitions, la maîtrise illusoire des gestes, de l’espace, sont là pour tenter de se protéger, de mettre à distance, pour tenter d’être le démiurge tout puissant. Mais la vanité de tout cela suinte à chaque instant, l’imprévisible spectateur a finalement toujours le dernier mot, et déjà le pouvoir de ne pas venir et laisser l’artiste seul en scène, face à lui-même et à ses peurs. Bien sûr qu’au-delà du spectacle de théâtre, Lagarce pense au spectacle que chacun donne ou tente de donner aux autres dans sa vie, la mise en scène permanente des existences humaines, aussi vaine qu’inévitable.

Je dois toutefois avouer que j’ai trouvé le texte un tant soit peu démonstratif, et les ressassements très répétitifs par moments. Mais la pièce a une efficacité certaine, et peut donner l’occasion, à l’actrice jouant la Fille, si elle a beaucoup de talent, à un beau numéro d’actrice.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Luc Lagarce Empty Re: Jean-Luc Lagarce

Message par Aeriale Mar 28 Déc 2021 - 11:54

J'avais beaucoup aimé Juste la fin du monde adapté par Xavier Dolan mais je pense que ses textes sont beaucoup plus âpres et difficiles d' approche.
Aeriale
Aeriale

Messages : 11561
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Luc Lagarce Empty Re: Jean-Luc Lagarce

Message par Arabella Mar 28 Déc 2021 - 12:36

J'ai la sensation que Dolan avait été très fidèle à Lagarce. Je ne trouve pas que ses textes soient si difficiles, mais je crois qu'ils donnent leur pleine mesure en représentation. Si tu as l'occasion de voir une de ses pièces, et elles sont quand même jouées assez souvent, tu devrais tenter. Je pense que cet univers devrait te plaire.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Luc Lagarce Empty Re: Jean-Luc Lagarce

Message par Aeriale Mar 28 Déc 2021 - 16:46

C'est noté @Arabella, merci!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11561
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Luc Lagarce Empty Re: Jean-Luc Lagarce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum