Le deal à ne pas rater :
Pokémon EV06 : où acheter le Bundle Lot 6 Boosters Mascarade ...
Voir le deal

Olivier Rolin

3 participants

Aller en bas

Olivier Rolin Empty Olivier Rolin

Message par kenavo Sam 15 Jan - 4:19

Olivier Rolin A5126

Olivier Rolin, né le 17 mai 1947 à Boulogne-Billancourt, est un écrivain français, lauréat notamment du prix Femina en 1994 pour Port-Soudan.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par kenavo Sam 15 Jan - 4:19

Olivier Rolin Aa3280
Sibérie
Présentation de l’éditeur
Fleuves géants, déserts glacés, taïga sans limites, températures extrêmes : en Sibérie, la géographie n'y va pas de main morte. L'Histoire non plus, qui en a fait la terre des bagnards et des déportés, l'un des noms du Malheur au XXe siècle. On peut pourtant trouver un charme secret à cette partie du monde que désigne assez bien le vieux mot de solitudes, et qui est comme le grand large sur terre. C'est mon cas. Les chroniques ici réunies témoignent à leur façon d'une inclination contre-nature...
En voici un autre témoignage du voyage en Transsibérien en 2010.

Olivier Rolin a visité la Russie plus d’une fois et il en a ramené aussi d’autres livres de ces voyages.

Cette fois-ci il est revenu avec plusieurs courtes chroniques qui parlent de ce vaste pays.

Il parle de la nature, d’écrivains, il raconte des histoires, revient sur l’histoire… impressionnant ce qu’il arrive à caser dans 90 pages.

Pleine d’admiration pour ce livre qui m’a fait bien voyager.

Olivier Rolin Aaa2341

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par Nightingale Sam 15 Jan - 8:32

Ça a l'air très bien. Je note. Wink

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2682
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par Aeriale Sam 15 Jan - 9:20

Oh mais oui... Olivier Rolin est un excellent conteur. Et le principe de la découverte et du voyage l’inspire vraiment bien. 

J’avais lu de lui Le chasseur de lions et ensuite Le météorologue, tous deux m’avaient bien embarquée :-)

(Je vais les recopier)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11399
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par Aeriale Dim 16 Jan - 10:21

Un chasseur de lions

Olivier Rolin Tzolzo88

(commentaire de 2009)


Un récit hybride et foisonnant, en gros l'histoire d'un tableau de Manet et de son modèle, point de départ d'une immersion dans cette fin de siècle révolutionnaire.
D'un côté il y a le récit de Pertuiset, ami de l'artiste , le fameux chasseur de lions, de l'autre Edouard Manet, le peintre. Aussi discret que l'autre est hableur, fanfaron, excessif et ridicule en un mot, et surtout jamais en reste d'aventures.
C'est surement ce qui intrigue son ami, lui si perdu loin de son atelier. Il a quelque chose de fascinant, une sorte de Don Quichotte qui aurait pactisé avec le diable, un roi sans royaume aux aventures forcément ubuesques.
Parti à la recherche d'or au fin fond de la Patagonie, sur la foi d'une courtisane qu'il aurait préalablement hypnotisée, notre homme est le prétexte d'anecdotes hilarantes. Surnommé "la terreur des palaces", il ne passe jamais inaperçu!

Lorsqu’ils apprennent sa présence dans l’hôtel (et comment ne l’apprendraient-ils pas, au restaurant, où cravaté d’une serviette blanche, il inonde des meilleurs bordeaux des plats de gibier en sauce, au fumoir, où il carbonise des havanes, pérorant, verre de cognac en pogne, jactant, jabotant tel un énorme dindon), les gentlemen qui occupent les suites voisines s’affolent et demandent à déménager.

On voyage à travers l'espace, mais aussi dans le temps car tout au long de ce périple, Rolin invite le lecteur à partager quelques moments avec Manet, et pas que! On a droit à une belle galerie de portraits: Mallarmé, Berthe Morisot l'amante fantasmée, ainsi que Monet, Degas, Daudet (dont il se moque bien) Verlaine ou Baudelaire La liste est longue, et le voyage fascinant. C'est toujours excitant de côtoyer un petit bout d'intimité de ces grands, et il est même recommandé de tenir l'ordi pas loin histoire de visionner les tableaux décrits et de les resituer dans leur contexte.
Un livre très vivant donc, qui ouvre la voie à des tas de diversions, qui suscite l'intérêt forcément car il recadre tout un monde de lettres et d'art, un peu romancé mais bien réel, quotidien. Et là on jublile!
Par contre ces digressions lorsqu'elles sont plus personnelles (et toujours citées en de très longues parenthèses) laissent plus perplexe et finissent parfois par plomber le récit. Olivier Rolin qui est à la recherche, comme ses personnages, du temps perdu, s'égare et nous confie ses errances, ses amours contrariés ou d'un soir, ses déceptions aussi:

Vous avez vingt ans, vous êtes romantique, révoltés, ignorants, vous vous efforcez d'aimer les idoles de la Révolution mondiale
(il y a encore, à l'époque, quelque chose dans le monde qui porte ce nom, 'Révolution mondiale'), Marx ou Mao, certains poussent le zèle jusqu'à se convaincre qu'ils aiment Staline. Mais une inquiétude en vous, au fond de la part libre et rêveuse qui demeure en vous, resiste au culte des leaders, à la lâche admiration des vainqueurs. Vous êtes très ignorants, pourtant vous vous doutez que la Révolution est un geste dont la grandeur prométhéenne ne résiste pas à sa victoire, que la Revolution victorieuse voit le temps des bureaucrates et des policiers succéder à celui des héros, qu'il n'y a de belles Révolutions que dans les premiers moments incrédules, et puis après qu'elle a été assassiné

On ne sait pas trop où il veut en venir, quel est le lien de tout ça. Est-ce juste le souvenir de ces séjours dans les traces de l'artiste, juste une association d'idée gtatuite comme il nous en arrive, ou cherche t'il à établir un parallèle? (avec les illusions perdues, les aventures déçues, et les combattants qui baissent les armes?) C'est un peu confus en tout cas et ca n'a pas été pour moi la partie la plus réussie.
Mais malgré quelques coupures de rythme j'ai pris pas mal de plaisir, au final, à suivre Pertuiset, Manet et Rolin dans ce retour au passé. Et puis c'est souvent drôle, voire loufoque, l'auteur parvient même à caser Tintin et le capitaine Haddock... Mais, qu'on ne s'y trompe pas, c'est tout de même une oeuvre très (trop?) riche en références littéraires.

Le lion que tu chassais, la Terre de Feu que tu explorais, le trésor que tu cherchais, c’était, comme toujours, le temps perdu

Olivier Rolin 260px-10
Aeriale
Aeriale

Messages : 11399
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par Aeriale Mar 18 Jan - 14:42

-Le météorologue-'

(commentaire de 2015)

Le destin de d’Alexéï Féodossévitch Vangengheim, météorologue, qui passa sa vie à étuduer les nuages circulant au dessus de l'URSS. Indispensable pour les avions, les bateaux naviguant près des glaces, ou pour les agriculteurs. Arrêté en 34 en tant que saboteur, il sera victime à son tour du stalinisme. L'auteur enquête ici d'après la correspondance adressée à sa fille (sous forme de dessins, devinettes, herbier etc, recensés à la fin du livre) alors qu'il était prisonnier du goulag où il finira tragiquement ses jours.

Voilà une belle surprise à laquelle je ne n'attendais pas, acheté plus par opportunité chez Gibert Joseph que par réelle envie et que j'ai quasi dévoré par la suite. Ce qui m'a plu, c'est le sujet, cette Russie des camps et des travaux forcés auxquels ce fameux météorologue ne survivra pas, mais surtout le psychisme d'une partie de ces prisonniers staliniens dont certains y croyaient encore.

Démagogie? Réel aveuglement ou manoeuvre détournée pour épargner leur famille menacée? Le doute subsiste, il n'empêche que ce roman -docu m'a bien embarquée, même si j'en ai survolé certains détails, qui à mon avis surchargent parfois le récit. Et surtout ce roman m'a touchée pour d'autres raisons, plus personnelles..

Spoiler:
Aeriale
Aeriale

Messages : 11399
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par Nightingale Ven 1 Avr - 10:09

Sibérie

Olivier Rolin 97829110

Encore un conseil donné par @kenavo.

Olivier Rolin livre ici quelques textes courts, dont certains ont été écrits suite à sa participation à un voyage par le Transsibérien, lors de l'année France-Russie en 2010. D'autres auteurs français étaient du voyage (entre autres Maylis de Kerangal, Sylvie Germain, Mathias Enard, etc...).
Entre observations, rencontres, anecdotes, évocations de l'histoire, Olivier Rolin rend aussi un hommage aux écrivains russes.
Il y est beaucoup question, dans les évocations du goulag, des Récits de la Kolyma (de Varlam Chalamov). Ce qui donne envie d'y jeter un œil.
Très beau, très bien écrit. Wink

Vladivostok, depuis que j'ai appris à lire une carte, c'est un de ces "noms vertigineux". Comme Valparaiso ou Vancouver, ou Bornéo, mais plus qu'eux peut-être encore, parce ce qui en faisait un extrême lointain, ce n'était pas seulement la distance, mais l'interdit politique.
Tout à droite du planisphère, au bout de l'immense Sibérie au ventre de quoi l'Asie pend comme les mamelles de la louve, c'était une ville fermée.
.../...
Y être, c'est être à la fois "au bout du monde", comme on dit, et dans un autre temps que celui dans lequel nous avons grandi. Pas forcément meilleur, pas partout meilleur : autre.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2682
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par kenavo Sam 2 Avr - 1:53

cela me fait plaisir que ce voyage t'as fait autant de plaisir qu'à moi Very Happy

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Olivier Rolin Empty Re: Olivier Rolin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum