Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

Zsuzsa Bánk

+2
Arabella
kenavo
6 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Zsuzsa Bánk - Page 2 Empty Re: Zsuzsa Bánk

Message par Aeriale Sam 14 Mai - 6:59

Nightingale a écrit:Mais... elles vont réussir à me convaincre de le reprendre, ce livre ! Very Happy

Hehe.. c’est d’ailleurs incroyable que tu ne l’aies pas encore réouvert!  On a tout fait pour réactiver ta curiosité angelnot

@Queenie c’est mort, un Bam franc et massif!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11557
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Zsuzsa Bánk - Page 2 Empty Re: Zsuzsa Bánk

Message par Arabella Jeu 1 Fév - 21:23

Mourir en été


Dans ce texte autobiographique, Zsuzsa Bánk évoque la mort de son père. Les différents moments de la maladie, les hôpitaux, les soucis quotidiens que tout cela cause. Mais aussi la manière dont cela affecte les relations, les liens familiaux. Tout le travail de mémoire que cela provoque : au-delà de la mort de son père, elle remonte à celle de son grand-père, par exemple. Mais aussi à l’histoire de ses parents, nés en Hongrie, partis en Allemagne après 1956, l’entrée des chars soviétiques dans leur pays. Une vie entre deux pays, la traversée des frontières, impossibles, puis compliquée, puis sans aucun problème. Une vie entre deux (voire trois, car des cousins au Canada) langues. La langue maternelle de ses parents, difficile à maîtriser, mais indispensable, certaines choses ne peuvent être traduites qu’en perdant du sens. Et les étés hongrois, dans une maison familiale, une maison pleine de souvenirs, de différentes générations. Une maison qui devra être quittée après la mort du père, tirant définitivement un trait sur une partie du passé. Plus rien ne sera comme avant.

L’auteure dit dans ce libre tout son immense amour à son père. C’est une façon de faire le deuil, grâce aux mots, à l’écriture. C’est aussi une manière de restituer une histoire, celle de ses proches, mais aussi celles de tous ces gens qui ont vécu des histoires un peu similaires, de déracinement, de rupture. Ou tout simplement de la perte d’un être cher.

C’est très sensible, très bien écrit, cela touche forcément les gens qui ont vécu cette expérience de la perte d’un proche. Il faut sans doute choisir le moment pour le lire et entrer dans l’écriture de  Zsuzsa Bánk.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Zsuzsa Bánk - Page 2 Empty Re: Zsuzsa Bánk

Message par Aeriale Ven 2 Fév - 14:25

Merci pour.cet avis Arabella!

Je me disais bien connaître cet auteur, mais je n’ai ( bien  que je croyais le contraire si je me relis) quasi pas de souvenirs du « Nageur ». Étrange..

Celui ci paraît t’avoir plus emballée..
Aeriale
Aeriale

Messages : 11557
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Zsuzsa Bánk - Page 2 Empty Re: Zsuzsa Bánk

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum