Annie Dillard

Aller en bas

Annie Dillard Empty Annie Dillard

Message par kenavo Dim 17 Avr 2022, 1:03 am

Annie Dillard A867

Annie Dillard, née le 30 avril 1945 à Pittsburgh en Pennsylvanie aux États-Unis, est une romancière, poétesse et essayiste américaine, titulaire du prix Pulitzer de l'essai en 1975 pour son essai Pèlerinage à Tinker Creek. Elle est surtout connue pour ses essais romancés


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30984
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Annie Dillard Empty Re: Annie Dillard

Message par kenavo Dim 17 Avr 2022, 1:03 am

Annie Dillard Annie_10

Voilà comme un joli hasard m’a ramené vers cette auteure.
J’ai trouvé cette citation mise en image (je n’ai pas trouvé le nom de l’illustrateur) et ainsi j’ai retrouvé mon commentaire pour le livre des Maytree, lecture qui date de plusieurs années…

et finalement je l’ai aussi retrouvé dans un autre de ses livres…

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30984
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Annie Dillard Empty Re: Annie Dillard

Message par kenavo Dim 17 Avr 2022, 1:04 am

commentaire de 2008

Annie Dillard Aaaa367 / Annie Dillard Aaaaa551
The Maytrees / L'Amour des Maytree
Présentation de l’éditeur
Comment l'amour traverse-t-il une vie marquée par une naissance, une séparation et une mort ? A son retour de la Seconde Guerre mondiale, Toby Maytree rencontre Lou, une jeune diplômée, qui se laisse séduire par ce charpentier-poète trentenaire. Ils se marient et s'installent au sein de la communauté d'écrivains et d'artistes non-conformistes qui ont élu domicile à la pointe de Cap Cod. Ils y élèvent leur fils, un temps aidés par Demy, leur amie bohème...Dans une langue économe et élégante, Annie Dillard raconte les décennies d'amour, de rêves et les désillusions de la famille Maytree. Elle fait ainsi de l'histoire de ce mariage à la fois exceptionnelle et universelle, minuscule et monumentale, un roman unique.
D’un côté, son écriture m’a plu... j’ai aimé ses descriptions de la nature... de ses personnages.
L’histoire coule avec une aisance qui fait plaisir à lire.

Mais autant que j’arrive chez d’autres auteurs à ‘remplir’ leurs non-dits entre les lignes – chez Annie Dillard je n’y suis pas arrivée !

À un moment elle décrit comment ses deux personnages principales tombent amoureux l’un de l’autre... à peine quelques pages plus loin elle décrit leur séparation parce que leur silence pesait trop lourd entre eux. Mais où était ce silence – oui, vous allez me le dire – s’il n’y a rien décrit là-dessus, c’est bien visible mais je veux dire que ces moments là, c'est quand même important de les 'montrer', elle saute des éléments élémentaires pour faire comprendre la réaction de ses personnages.
Donc du coup je m’y suis pas trop attachée.

Mais en tout ce livre m’a donné quand même envie de un autre livre d'elle.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30984
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Annie Dillard Empty Re: Annie Dillard

Message par kenavo Dim 17 Avr 2022, 1:08 am

Annie Dillard Aaa2400 / Annie Dillard Aa3373
Pilgrim at Tinker Creek / Pèlerinage à Tinker Creek
Présentation de l’éditeur
Dans ce « journal météorologique de l’esprit », Annie Dillard se fait la chroniqueuse d’une « vallée des merveilles » de l’État américain de Virginie où coule la rivière Tinker et se livre à une exploration quotidienne et solitaire de son environnement.
Elle décrit ainsi certains traits de la vie des mantes religieuses ou de celle des papillons Monarque, mais aussi celle des requins, des serpents venimeux, des parasites, leurs prouesses, beautés et déchéances, la violence et la cruauté mortelle de cet univers de prédateurs qui s’entre-dévorent.
Recluse volontaire parmi ces créatures, Annie Dillard est surtout une extraordinaire écrivaine qui lit la nature et tente de déchiffrer ses signes. Dans cette quête, elle cite Van Gogh, le Coran et Thoreau bien sûr, mais aussi entomologistes, astronomes, écrivains et chercheurs, trahissant ainsi avec beaucoup d’humilité une culture et une curiosité immenses qui font de cette double exploration de la vallée Tinker et de l’esprit humain un livre unique.
Récit d’un écrivain solitaire, ce texte est une splendeur d’écriture poétique, d’observation de la nature, et de réflexion quasi pascalienne sur la place de l’être humain entre l’infiniment grand et l’infiniment petit.
Je connaissais Annie Dillard surtout à cause du roman L'Amour des Maytree et la présentation de ce pèlerinage me disait bien pour tenter avec ce genre.

On se retrouve en pleine contemplation. Faut avoir de la patience, l‘envie de la suivre dans mille et un petits détails qu‘elle observe…

Après ma lecture, j‘ai recherché quelques informations autour de ce livre et j‘ai trouvé
En 1971, suite à une pneumonie qui faillit lui coûter vie, elle décide de s'isoler à Tinker Creek, au coeur des montagnes. Après un an d'écriture quotidienne intense, elle publie Pèlerinage à Tinker Creek
Je comprends mieux son approche… son but de ses textes.

L‘avantage avec cet ouvrage (que j‘ai hébergé en version anglaise en 2019), on n‘a pas besoin de le lire d‘un trait. Si on a besoin d‘une petite pause, envie d‘une sortie nature, le temps de l‘accompagner dans une de ses promenades – on ressort ce livre et on se laisse bercer par ce qu‘elle nous raconte.

Bien que je dois dire que „bercer“ n‘est probablement pas le bon mot – elle observe souvent aussi la cruauté de la nature… et oui, il n‘y a pas de paradis, même pas à Tinker Creek.

Mais le tout m‘a procuré des moments de lectures forts et intenses.

Et j‘envie les lecteurs français pour cette sublime couverture drunken

Annie Dillard A5598

Amandine Bourbon-Toulan

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30984
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Annie Dillard Empty Re: Annie Dillard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum