Le Deal du moment :
Coffret dresseur d’élite ETB ...
Voir le deal
56.90 €

Victor Jestin

3 participants

Aller en bas

Victor Jestin Empty Victor Jestin

Message par Queenie Jeu 4 Aoû 2022 - 8:38

Victor Jestin Ct-01510

Né à Nantes en 1994, Victor Jestin y a passé son enfance. En 2019, son premier roman La Chaleur (Flammarion 2019) a obtenu le prix de la Vocation et le prix Femina des lycéens a été traduit dans plusieurs pays et est en cours d’adaptation cinématographique.

Son deuxième roman L'homme qui danse sort en août 2022.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Queenie Jeu 4 Aoû 2022 - 9:06

Je n'ai pas La chaleur qui avait connu un beau succès en librairie, je ne pourrais donc pas comparer, évaluer l'évolution de l'écrivain.

Victor Jestin 97820812
L'homme qui danse
Éditions Flammarion (28 août 2022)

Le résumé de livre pourrait être très court, et peut-être ne pas avoir grand intérêt : un homme, Arthur passe la plupart de ses soirées/nuits en discothèque. Il ne vit que pour ça, ce moment où il sera dans la semie-obscurité, entourés de corps, soumis au rythme de la musique et de la danse.

Un livre où on entre presque à pas timides, Arthur a 40 ans, se réveille au petit matin dans la boite où il vient de passer une soirée. Quelque peu désorienté, il fait semblant de dormir pour ne pas attirer l'attention du serveur et du gérant.

Pourquoi cet homme, 40 ans, est là ? Pourquoi il semble ne pas vouloir quitter cet endroit ?
Victor Jestin va alors reprendre toute l'histoire d'Arthur du début, de l'adolescence, ce moment où l'être se construit. Ces années où Arthur se bat, se débat, avec lui-même, parce qu'il ne parvient pas à être "comme les autres".
Lui, les filles, il ne sait pas comment les aborder, est-ce qu'il en a réellement envie ? À 15 ans, il ne se sent pas près, mal à l'aise constamment, avec les codes masculins, les codes sociétaux. Il a des copains, mais il se force à tout pour ne pas être rejeté.

Adulte, un jour, il suit, encore, et se retrouve contraint d'aller en boite de nuit. Et là, il y a comme un déclic. L'anonymat, l'obscurité, les corps qui s'expriment dans la danse et les contacts faciles que ça créent, ou la solitude rassurante dans laquelle on peut rester, tout en faisant parti d'un tout.

Arthur va alors trouver le lieu, le rythme, les interactions sociales qui lui conviennent.
Il va aussi faire de la musculation, sculpter son corps fétiche, son corps qui lui semblait étranger, encombrant, il se le réapproprie.

Victor Jestin a un talent certain pour transmettre la sensibilité contenue d'Arthur, des mots où la personnalité est contrainte, prise dans l'étau des conventions sociales. L'écriture est au plus près d'Arthur, de ses sensations, de ses troubles. Et de ses blocages, si nombreux.

[i]L'homme qui danse[i] raconte la difficulté d'être soi, le jugement des autres qui étouffe, l'épanouissement quand on parvient à trouver sa place.

Le talent de Victor Jestin est d'entourer son personnage de tendresse, on a tous et toutes croisé des hommes et des femmes trop âgé·e·s pour être dans tel boite de nuit, dans tel bar, dans tel concert... une dichotomie qui fait souvent rire, rend un peu narquois·e. Sans savoir l'histoire derrière, en oubliant qu'il n'y a pas d'âge pour être soi.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par domreader Jeu 4 Aoû 2022 - 9:16

Intéressant comme thème, en tout cas, ça sort des sentiers battus.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3409
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Queenie Jeu 4 Aoû 2022 - 9:29

domreader a écrit:Intéressant comme thème, en tout cas, ça sort des sentiers battus.

Oui et non. C'est clair que ce n'est pas bankable, ni "littéraire" que de s'intéresser au milieu boite de nuit. Mais c'est tout de même proche de ce genre littéraire "sociétal de province nouvelle génération", comme Nicolas Mathieu.
Je trouve Victor Jestin moins dans la démonstration que N. Mathieu (son Connemara on a l'impression que c'est limite un documentaire, donc cet Homme qui danse serait plus proche de Leurs enfants après eux).


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Aeriale Mer 28 Sep 2022 - 22:23

- L’homme qui danse-

Victor Jestin 9d8d3710


Arthur est un garçon réservé, mal à l’aise avec ses camarades, trop sensible, trop mince, aux traits encore ados, toujours en décalage. Chez lui il doit supporter l’incompréhension de ses parents qui le tannent pour sortir, aimeraient le voir évoluer avec des jeunes de son âge, avoir des copines, une vie de « mec » de 18 ans. Un soir il est contraint de suivre un groupe à « La Piscine», la boîte en vogue du coin et panique. Incapable de se fondre dans la masse des danseurs, pétrifié par la peur des autres, de leur regard, il s’enfuit. 

Quelques années après, menant une vie morne et sans attaches, il se retrouve par hasard dans cette même boîte. Et le déclic se fait, peu à peu il se libère de ses interdits, de ses angoisses, ouvre son corps aux vibrations de la musique et s’approprie la piste jusqu’à devenir un autre. D’années en années sa nouvelle disposition se transformera en addiction. 

Victor Jestin a une écriture précise, fine, au plus près des ressentis de son personnage. Il nous brosse un portrait profondément attachant de ce garçon que l’on sent prisonnier d’une bulle protectrice, comme étranger au monde lorsque l’obscurité tombe. Incapable de nouer des relations normales dans sa vie quotidienne, il ira de rencontres fugaces en amours éphémères par crainte de décevoir, gardant tapi l’espoir d’etablir de véritables liens. 

Un homme qui ne trouvera sa place que dans l’anonymat de la nuit, n’arrivant pas à se construire sur du solide, dans un univers où les codes ne sont pas les mêmes,  toujours en lutte avec son propre moi.  

J’ai trouvé ce texte très humain, très riche et touchant. Arthur restera un personnage fort, merci @Queenie pour cette trouvaille. J’aurais pu passer à côté et ça aurait été vraiment dommage! J’aimerais bien me procurer son premier «  La chaleur »
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Queenie Jeu 29 Sep 2022 - 9:43

Je le savais !

Et je suis très contente, car malheureusement il est enfoui sous la surproduction de la rentrée littéraire, alors qu'il est très bon

Moi, aussi, faudrait que je lise La chaleur

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Aeriale Ven 30 Sep 2022 - 9:03

Oui, bien dommage qu’il ne ressorte pas plus sur les devantures des librairies!

Je suis sure aussi qu’il pourrait plaire à d’autres ici. Mais j’attends les avis de mes amies autour de moi, je vous dirai...
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Aeriale Ven 4 Nov 2022 - 8:22

Trouvé sur la page Instagram d'Olivier Adam, et je partage complètement son avis.. 

Dès « La chaleur », son premier roman, la chose a été entendue : Victor Jestin a un talent de malade. Avec son deuxième livre, il fait plus que confirmer. Le portrait de cet homme qui n’est à sa place qu’en boîte de nuit, qui ne s’habite lui-même que dans la danse, est un grand roman sur la solitude, la quête des autres et de l’amour, la marge, l’incommunicabilité, le rapport à son propre corps, l’injonction à une certaine forme de masculinité. Enfin non : ce n’est pas un grand roman « sur » tout ça. Mais un grand roman « dans » ou « au cœur de » ou « avec » tout ça. Et c’est sacrément beau, troublant, entêtant, incarné. Et profondément émouvant.


Dernière édition par Aeriale le Ven 4 Nov 2022 - 18:23, édité 1 fois
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Queenie Ven 4 Nov 2022 - 8:41

Tout à fait d'accord

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6966
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Aeriale Lun 21 Nov 2022 - 20:42

Demain j’irai sans doute rencontrer l’auteur pour la présentation de L ’homme qui danse à la Libtairie Masséna de Nice à 19h!!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Victor Jestin Empty Re: Victor Jestin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum