Le Deal du moment :
TCL C74 Series 55C743 – TV 55” 4K QLED 144 ...
Voir le deal
499 €

Wolfgang Koeppen

5 participants

Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Wolfgang Koeppen

Message par Arabella Ven 30 Déc - 13:16

Wolfgang Koeppen

Wolfgang Koeppen Koeppe10

Source : Wikipédia

Wolfgang Arthur Reinhold Koeppen, né le 23 juin 1906 à Greifswald et mort le 15 mars 1996 à Munich, est un écrivain allemand, considéré l'un des représentants majeurs de la littérature de la RFA grâce à ses romans Pigeons sur l'herbe (1951), La Serre (« Das Treibhaus » 1953) et La Mort à Rome (1954), qui peignent un portrait de la société allemande de l'après-guerre en utilisant des techniques de cinéma (montage), influencés par Dos Passos, Döblin, Faulkner.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4790
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Arabella Ven 30 Déc - 13:17

La mort à Rome

Un écrivain allemand qui semble avoir eu son heure de gloire dans son pays, mais dont l'oeuvre romanesque paraît s'arrêter dans les années 50 du siècle dernier. Il n'est pas très connu en France, La mort à Rome a été publié par Albin Michel en 1962, et vient de reparaître aux éditions du Typhon, une jeune maison marseillaise, dont le catalogue semble très intéressant. La mort à Rome serait le dernier volet d'une sorte de trilogie, qui ferait le bilan peu enthousiaste de la société allemande de l'après guerre, qui n'aurait pas vraiment soldé ses comptes avec son passé.

Le roman se déroule à Rome, où se rejoignent, plus ou moins volontairement, les membres d'une famille allemande. le livre commence avec Siegfried, un jeune compositeur, dont l'oeuvre doit être créée par un chef célèbre. Il a fuit son pays et sa famille, et retrouver ses parents et son frère, dans la capitale italienne ne lui fait pas vraiment plaisir. D'autant plus qu'ils y retrouvent l'oncle de Siegfried, Judejahn, que ce dernier pensait mort. Haut responsable SS, condamné après la guerre, il avait disparu. Il s'est réfugié dans un pays arabe, dans lequel il s'occupe d'entraîner des troupes et d'acheter du matériel militaire. le père de Siegfried, redevenu bourgmestre, malgré son soutien au régime nazi, pense que Judejahn peut maintenant revenir en Allemagne, le temps de l'oubli étant venu, et veut en persuader son beau-frère.

Wolfgang Koeppen dresse un portrait sans complaisance de ses compatriotes. Certains ne rêvent que de retour à l'ordre ancien, n'ont aucun remord, et seul le regret d'avoir perdu, en attendant de rejouer la partie. Ils y a ceux prêts à s'accommoder de tout et de suivre le plus fort. Et là jeune génération semble impuissante, Siegfried choisit la fuite. Sa musique même, paraît porter les signes d'une sorte de capitulation, dont il n'est pas conscient.

Le roman est très habilement construit, nous passons d'un personnage à un autre, nous les suivons de l'intérieur, avec leurs obsessions, leurs ressassements. le cadre d'une ville étrangère libère les pulsions, permet une expression plus pleine de ce que sont réellement les personnages. Les différentes voix se répondent, construisent un tableau complet progressivement.

Ce n'est pas un livre aimable, aucun personnage n'est réellement sympathique, sauf peut-être Kürenberg, le chef d'orchestre et sa femme Ilse. Mais ils ne peuvent pas grand-chose contre la force brutale de Judejahn.

Malgré d'indéniables qualités, j'ai trouvé le roman un peu trop démonstratif à partir d'un certain moment. Wolfgang Koeppen assène plus qu'il ne suggère, c'est sans doute puissant, mais manque un peu de nuance.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4790
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Arabella Ven 30 Déc - 13:19

Un petit extrait :




Et Siegfried pensa aux voix, aux voix de la rue, aux voix de la brutalité, de l'angoisse, de la torture, de l'avidité, de l'amour, de la bonté, de la prière ; il pensa aux bruits de la méchanceté, aux chuchotements du vice et aux hurlements du crime. Et il pensa : et demain il m'abaissera, il m'opposera les lois de l'harmonie et une sévérité de maître d'école - chef d'orchestre célèbre, déchiffreur précis, peut-être jardinier qui taille tout, alors que je suis plante sauvage et mauvaise herbe.

Et la couverture :

Wolfgang Koeppen Mort10

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4790
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par domreader Ven 30 Déc - 13:57

Malgré tes quelques réticences, c'est un titre bien tentant, je trouve la couverture très jolie, ce qui ne gâte rien. Je n'avais jamais entendu parler de cet auteur allemand.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3409
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Arabella Ven 30 Déc - 18:05

S'il te tente, il ne faut pas hésiter. Au départ, j'ai été vraiment emballée par ce livre, il y a de très belles pages indéniablement. C'est la fin que j'ai trouvé un peu trop prévisible et forcée, et j'ai été peut-être un peu trop sévère, parce qu'on se souvient surtout de la fin.

@Kenavo connaît peut-être, et pourrait nous en parler ?

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4790
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par kenavo Sam 31 Déc - 4:15

Arabella a écrit:@Kenavo connaît peut-être, et pourrait nous en parler ?
Merci pour ce fil, cela fait longtemps que j’ai lu cet auteur

La mort à Rome fait partie de sa Trilogie de l’échec, elle est constituée par :

Tauben im Gras (1951) Pigeons sur l'herbe
Das Treibhaus (1953) d’après mes recherches pas de traduction
Der Tod in Rom (1954) La Mort à Rome

Pigeons sur l’herbe a été une lecture à l’école… ainsi vous comprenez que cela date

Bon nombre de ses livres sont encore en impression ce qui donne une idée de son importance parmi les auteurs germanophones

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30668
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Aeriale Sam 31 Déc - 7:45

Oui, moi aussi elle m’intrigue bien ta présentation, @Arabella...

Le conflit générationel suite à la guerre, vu du côté allemand, doit être intéressant. Et je vois qu’il n’est pas trop épais (245 pages?) 

Très belle collection en tout cas, cette édition du Typhon!!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Nightingale Sam 31 Déc - 8:32

Ah oui, merci pour ce fil.
J'avais aussi repéré ce roman.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Arabella Sam 31 Déc - 9:45

Merci @Kenavo. En effet, cela date pour toi, et si on l'étudie à l'école, il est vraiment important.
Je serais curieuse d'avoir vos avis de lecture. Je peux faire circuler le livre.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4790
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Aeriale Sam 31 Déc - 18:47

Ah oui... ça serait chouette si tu pouvais nous le faire passer!

Merci @Arabella  Very Happy
Aeriale
Aeriale

Messages : 11378
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Wolfgang Koeppen Empty Re: Wolfgang Koeppen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum