Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

Éric Liberge

Aller en bas

Éric Liberge Empty Éric Liberge

Message par kenavo Mer 25 Jan - 6:39

Éric Liberge A523

Éric Liberge est né en 1965.

S'il dessine depuis son plus jeune âge, Éric Liberge a attendu 1990 pour se lancer réellement dans la bande dessinée.
Il collabore à différents fanzines dont PLG et Le Goinfre.

Il commence à dessiner Mardi-Gras Descendres pour ces différents fanzines, avant de publier le premier tome de cette série en 1999 pour les éditions Pointe Noire.
La même année, le livre reçoit le prix René Goscinny.



Source : éditeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31128
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Éric Liberge Empty Re: Éric Liberge

Message par kenavo Mer 25 Jan - 6:40

Éric Liberge A524
Aux heures impaires
Présentation de l'éditeur
Après Nicolas de Crécy et Marc-Antoine Mathieu c'est au tour d'Éric Liberge d'explorer le musée du Louvre. Cette fois-ci l'auteur nous convie à une visite guidée de nuit, à l'heure où le Louvre se réveille...
L'auteur de Mardi-Gras Descendres; signe un ouvrage flamboyant, teinté de fantastique où plane l'ombre de Belphégor.
Bastien, un jeune sourd, a rendez-vous au Louvre pour faire un stage. Il est réprimandé par un gardien qui le voit manger un sandwich dans la grande galerie alors qu'il attend son entretien d'embauche. Se sentant agressé, Bastien fuit le gardien lorsqu'il est rattrapé par un mystérieux personnage, Fu Zhi Ha, qui se présente, en langage des signes, comme gardien de nuit et se propose de l'aider.
Les deux personnages ne tardent pas à se lier d'amitié, mais il faudra plusieurs visites nocturnes au gardien avant qu'il ne révèle à son jeune hôte la vraie nature de son travail : une âme habite chaque oeuvre d'art, aussi ancienne soit-elle, car l'artiste qui l'a engendrée y a insufflé toute sa force créatrice. Mais ces forces sont comme autant de lions en cage, qui ont besoin irrépressible de s'ébattre hors de leur cadre pour ne pas devenir moribondes et altérer l'objet d'art proprement dit, de façon irréversible.
Chaque musée du monde a son gardien de nuit qui, suivant un lourd programme de rotations très réglementées, organise cette soupape de liberté aux heures impaires de la nuit close, en fonction des types d'oeuvres et des collections.
La tâche n'est pas sans difficulté car, comme son créateur, l'oeuvre d'art continue d'être une éponge du monde qui l'entoure, et la pression qu'elle relâche donne lieu aux manifestations les plus inattendues et assurément les plus irrationnelles.
L'étudiant n'en croit évidemment pas un mot, et lors d'une nouvelle escapade nocturne, le gardien lui fausse compagnie pour confronter le jeune homme à ce qu'il refusait de croire, et tester son courage.
Car le vieil homme, harassé par ces années de service, se cherche un successeur...
Une visite au Louvre qui m’a donné le plaisir de découvrir des planches qui font du bien aux yeux, mais une histoire qui ne m’a pas embarquée.

Ceci n’étant en aucun cas le problème du livre, mais je ne suis tout simplement pas trop sensible aux éléments SF. Et il y en a une belle tranche dans l’approche de cet auteur pour son sujet.

Mais à part ce petit bémol mineur, cela reste quand même une belle réalisation de cette série qu’est Le Louvre et la bande dessinée!

Éric Liberge Aa158

Éric Liberge A3767

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31128
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Éric Liberge Empty Re: Éric Liberge

Message par kenavo Mer 25 Jan - 6:40

Images: Vincent Gravé

Éric Liberge A3781
Camille Claudel
Présentation de l'éditeur
Paris, en 1951. Paul Claudel est interrogé par des journalistes à propos du destin exceptionnel de sa sœur disparue huit ans plus tôt, la sculptrice Camille Claudel. Sa sculpture d'avant-garde fut une métaphore de sa vie, à l'image de son génial talent : une vague irréprésible qui l'a surprise, puis brisée de toute sa hauteur pour l'abandonner… Paul Claudel nous replonge dans le Paris de la fin du XIXe siècle. Une capitale débordant d'énergie artistique. Il évoque la volonté farouche de la jeune Camille à se faire une place en tant que femme dans le monde des arts, les immenses difficultés rencontrées malgré son génie manifeste, mais aussi sa relation tumultueuse et scandaleuse avec Rodin, puis sa douloureuse déchéance jusqu'à son internement en asile psychiatrique… Joyaux encore trop méconnu de l'Histoire de l'Art, Camille Claudel fut l'incarnation de l'artiste maudite : Éric Liberge et Vincent Gravé lui rendent justice dans cette bande dessinée très documentée et pleine de fantaisies graphiques.
Mon intérêt pour Camille Claudel (aussi bien pour sa vie que pour son œuvre) ne pouvait pas me faire passer à côté de cette BD. Et j’ai bien fait.

C’est passionnant et même si on connaît le chemin qu’a pris cette femme exceptionnelle, il y a toujours l’intérêt de voir comment d’autres artistes s’inspirent de sa vie.

Eric Liberge s’est vraiment bien documenté et les planches de Vincent Gravé ne laissent rien à désirer.

Pour faire connaissance avec Camille Claudel ou pour approfondir ses connaissances, ce livre est une réussite.

Éric Liberge A238

Éric Liberge Aa66

Éric Liberge Aaa96

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31128
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Éric Liberge Empty Re: Éric Liberge

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum