Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

Barbara Kingsolver

+7
Merlette
Queenie
Mordicus
Aeriale
Alazone
Epi
Odrey
11 participants

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Aeriale Mer 25 Nov - 8:24

Liseron a écrit:Passé et présent s’entremêlent pour nous offrir une magnifique odyssée, pleine d’humanité, de tendresse et d’humour aussi. 
Un roman qui fait chaud au cœur !

Exactement, on est tous bien d'accord là dessus!

Bon...Il va falloir que je récupère l'exemplaire de son dernier Des vies à découvrir , je crois  Wink
Aeriale
Aeriale

Messages : 11625
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Queenie Mer 25 Nov - 9:21

Absolument !

Il n'a pas le côté doudou de l'arbre aux haricots et des cochons du paradis, je dirais qu'il est plus... affecté par le monde actuel, mais il est très fort


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Liseron Mer 25 Nov - 15:04

Et @domreader m’a vivement recommandé Les Yeux dans les arbres !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4178
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par domreader Jeu 26 Nov - 6:33

On a son dernier à la maison, je peux le faire passer lors d'une prochaine (peut être) rencontre si vous voulez.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3494
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Queenie Jeu 26 Nov - 8:19

Liseron a écrit:Et @domreader m’a vivement recommandé Les Yeux dans les arbres !

Je plussoie !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Liseron Jeu 26 Nov - 18:54

domreader a écrit:On a son dernier à la maison, je peux le faire passer lors d'une prochaine (peut être) rencontre si vous voulez.
Je veux bien, @queenie en a fait un chouette commentaire ! Et je devrais trouver l’autre en poche...De bons moments en perspective !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4178
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par domreader Ven 27 Nov - 6:44

Liseron a écrit:
domreader a écrit:On a son dernier à la maison, je peux le faire passer lors d'une prochaine (peut être) rencontre si vous voulez.
Je veux bien, @queenie en a fait un chouette commentaire ! Et je devrais trouver l’autre en poche...De bons moments en perspective !
Je le mets de côté !

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3494
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Aeriale Sam 11 Mai - 10:48

-On m'appelle Demon Copperhead-


Barbara Kingsolver - Page 3 Tzolz122



L'histoire de ce jeune garçon, né sur le sol d'un mobil home d'une mère toxico et d'un père disparu, pourrait ressembler à un énième récit sur le parcours d'enfants mal nés, oubliés de la société et baladés d'organismes sociaux inadaptés en familles d'accueil souvent mues par le gain. Mais celle ci est tout autre. Pas de misérabilisme, pas d'apitoiement. 

La prose de Barbara Kingsolver, avec sa gouaille habituelle, lucide, irrésistiblement drôle sous la noirceur qui pourrait facilement l'entacher, lumineuse et frontale, nous tient tout le long du roman sans nous lâcher. Son petit héros, hyper attachant, combatif et habité d'une résilience à toute épreuve, m'a profondément touchée malgré quelques longueurs, inévitables sur un tel pavé. Mais je continue (il me reste 200 pages!) 

La suite plus détaillée à la fin. Juste quelques extraits pour vous donner le ton ;-)

Je suis né comme ça, j'en veux toujours plus. Pas de petit coin de pêche pour Demon, il veut l'océan tout entier. Et sauter par dessus bord. J'en ai mis du temps à comprendre ce qui tournait pas rond chez moi, et peut-être que j'y suis pas encore vraiment arrivé. Cette histoire que je raconte, c'est pour y voir plus clair. C'est une maladie, plein de gens vous disent ça aujourd'hui, que ce soient les cabossés de la vie qui se font réparer aux réunions des Narcotiques anonymes ou les docteurs bien sapés. Très bien. Mais d'où est ce que ca vient, ce manque, cette maladie. De la manière dont je suis né, de ceux qui m'ont fait, ou des gens avec qui j'ai trainé plus tard? Tout le monde te met en garde contre les mauvaises influences, mais c'est ce que t'as à l'intérieur de toi qui finit par te démolir. Ce truc que t'as dans les tripes, comme ces matous qui rôdent dans la nuit sans lune et se dévorent entre eux. Les espoirs insensés qui ne te lâchent pas: Les paroles parfaites que tu voudrais pouvoir dire à quelqu'un pour qu'il te voie, ou qu'il t'aime, et qu'il reste. Ou les mots que tu voudrais pouvoir dire à ton miroir. Pour la même raison.  


Sa vision du monde, en quelques phrases, à la fois désenchantée, teintée d'humour mais très clairvoyante.  

Le problème quand on étudie nos origines c'est qu'on finit par avoir envie de frapper quelqu'un.  Autrefois nous menions une vie honnête, consacrée toute entière à Dieu et son pays. Puis le monde a changé. Désormais il n'y a plus de Dieu, et plus de pays, mais l'idée que le charbon est un don de Dieu, tu l'as toujours dans le sang et t'as envie d'y croire. Parce que sinon c'est une arnaque de plus à bord de ce train qui a sillonné nos montagnes depuis que George Washington est passé et a mis son équipe au boulot pour abattre nos arbres. Tout ce qui pouvait être pris a disparu. Les montagnes avec leurs sommets explosés, les rivières qui coulent noires. Les miens sont morts d'avoir essayé, ou pas loin, accros que nous sommes à l'idée de rester en vie. Il n'y a plus de sang à donner ici, juste des blessures de guerre. La folie. Un monde de douleur, qui attend qu'on l'achève. 
Aeriale
Aeriale

Messages : 11625
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Aeriale Sam 25 Mai - 8:16

On m'appelle Demon Copperhead

Inspiré de David Copperfield et transposé de nos jours par la plume de Barbara Kingsolver, Demon voit le jour dans un coin perdu au fin fond des Appalaches, dans une Amérique des laissés pour compte, rongée par les ravages de la drogue alors que le pays change, désertant les mines à charbon et la culture du tabac. Une région d'où est issue l'auteure et une problématique qu'elle connait bien. 

On y retrouve donc ses thèmes chers: La famille éclatée ou absente, les déshérités, le racisme et la dénonciation d'une absence de prise en charge des pouvoirs publics, d'un total désintérêt. Demon est un de ces oubliés. Né avec les mauvaises donnes, orphelin, il trouve pourtant une opportunité quand, aidé par une grand mère inconnue, des voisins bienveillants et un don pour le foot, il est accueilli par "Coach" qui lui offre l'opportunité de percer dans son équipe. Hélas un mauvais placage le laisse forfait, ses rêves sont lourdement contrariés et Demon tombe à son tour dans une dépendance aux opioïdes dont il aura du mal à se libérer. 

C'est un roman magnifique, on partage chaque étape de son parcours comme si le héros nous était proche, empli d'empathie pour ce personnage privé d'enfance mais hyper battant, auquel Barbara Kingsolver apporte sa verve, un humour désenchanté et ce mélange de lucidité- crédulité foncièrement attachant. C'est dur, tendre, bourré de fulgurance et d'énergie. Une histoire dense et forte dont le héros va m'habiter longtemps. Prix Pulitzer partagé avec Trust, que j'ai adoré aussi.

Barbara Kingsolver - Page 3 Oip_9310
Aeriale
Aeriale

Messages : 11625
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Ovalire Mar 28 Mai - 15:23

On m'appelle Demon Copperhead
J'en suis à peu près au 3/4, et je retrouve dans cet opus de Kingsolver la force "des cochons dans les arbres", et qui me manquait un peu dans les suivants.
Ovalire
Ovalire

Messages : 121
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 66
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Liseron Mar 28 Mai - 19:16

Il me dit bien celui-là !!

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4178
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Ovalire Mar 28 Mai - 19:37

Liseron a écrit:Il me dit bien celui-là !!
Je ne pourrai pas te le passer, je l'ai sur liseuse.
Ovalire
Ovalire

Messages : 121
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 66
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Aeriale Mer 29 Mai - 7:58

Ovalire a écrit:On m'appelle Demon Copperhead
J'en suis à peu près au 3/4, et je retrouve dans cet opus de Kingsolver la force "des cochons dans les arbres", et qui me manquait un peu dans les suivants.
 
Voilà...C'est la même fougue, il est fort, ce roman  I love you

Liseron a écrit:Il me dit bien celui-là !!

@Liseron, si je viens en juin, je te le porte, mais à priori ce sera septembre, sinon :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11625
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Queenie Jeu 30 Mai - 7:53

Il doit me rester une centaine de pages, c'est génial !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7041
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Liseron Jeu 30 Mai - 12:46

Aeriale a écrit:
Liseron a écrit:Il me dit bien celui-là !!

@Liseron, si je viens en juin, je te le porte, mais à priori ce sera septembre, sinon :-)
Merci  @Aeriale ! Je viens fin juin mais à priori, je n’aurai pas le temps de venir sur Paris intramuros…Je vais le réserver à la médiathèque, ils l’ont sûrement !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4178
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Barbara Kingsolver - Page 3 Empty Re: Barbara Kingsolver

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum