Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

Cécile Coulon

+3
kenavo
Aeriale
Queenie
7 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Cécile Coulon Empty Cécile Coulon

Message par Queenie Ven 6 Sep - 8:13

Cécile Coulon Coulon10
Cécile Coulon
présentation de l'éditeur L'Iconoclaste a écrit:Cécile Coulon est née en 1990. En quelques années, elle a fait une ascension fulgurante et a publié six romans, dont Trois Saisons d’orage, récompensé par le prix des Libraires, et un recueil de poèmes, Les Ronces, prix Apollinaire.


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Une Bête au Paradis

Message par Queenie Ven 6 Sep - 8:32

Cécile Coulon Une-be10
Ed Iconoclaste (2019)

Une vieille ferme, isolée au bout du monde. Une vieille femme, courbée par le temps, tordue par les épreuves, dépose un bouquet de fleurs sauvages au milieu d'une fosse à cochons désertée.
Cette femme c'est Blanche, la dernière survivante, la dernière qui tient, la femme seule, la résiliente.
Avant elle, il y a eu sa mère, Marianne, mais surtout sa grand-mère Émilienne.
Le Paradis, c'est Marianne qui l'a nommé ainsi, ce coin du monde où elle pensait trouver l'harmonie et la paix.
Mais les drames et les épreuves en décideront autrement.

Quel livre.
Quelles femmes.
Quel lieu.
Cécile Coulon décrit avec âpreté, force, et intensité, cette ferme, ces paysages, et ces personnages. Ce roman est comme une tragédie grecque : huis-clos où se joue mille manigances, où les blessures ne se referment jamais, où la vengeance reste tapie en attendant son heure.
Dans ce roman, il y a des histoires d'amour merveilleuses, douces, romantiques, qui tiennent face à l'existence compliquée, qui sont ce pilier qui tient droit face aux tempêtes. Il y a des déchirures, du sang, des larmes, des cris et des silences où se montent les barricades, où la solitude est cette force où puiser quand tout le reste est trahi et souillé.

Cécile Coulon a l'art de rendre tout palpable, solide. La nature n'est pas un décor, c'est un personnage à part entière, qui cajole ou brutalise, qui enferme, retient, et épanoui, récompense. La nature et les animaux, sont le mal et la solution.

En voyant ces femmes, en les découvrant, les apprenant, elles, blessées, malmenées, mais toujours droites, on pense à Médée, à Circé, Phèdre, Antigone : des femmes qui affrontent, ne plient pas, qui peuvent aimer de tout leur cœur et leur corps, et peuvent se montrer rude, brutale, capable d'une vraie violence.

Une Bête au Paradis est un roman qui happe, bouleverse, émeut, fait peur, brutalise, malmène. Il n'y a jamais vraiment de moment où la paix s'installe, c'est tout en tension, en suspens, en méfiance, que l'on avance. Et l'on admire la Force et la Beauté de ces femmes puissantes et intègres.


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Aeriale Ven 6 Sep - 8:51

Celui ci est tentant mais aussi très discuté.

Je n'ai jamais lu Cécile Coulon et elle ne m'a pas vraiment convaincue chez Busnuel. Question de sensibilité?

A suivre :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11494
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Ven 6 Sep - 8:55

Aeriale a écrit:Celui ci est tentant mais aussi très discuté.

Je n'ai jamais lu Cécile Coulon et elle ne m'a pas vraiment convaincue chez Busnuel. Question de sensibilité?

A suivre :-)

Je pense que ça te plairait !


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Aeriale Ven 6 Sep - 8:58

Ok alors...

(Et tu l'as carrément mis en coup de coeur?!) 

Un de plus sur la liste grin
Aeriale
Aeriale

Messages : 11494
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Ven 6 Sep - 9:13

(il est excellent !)


_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par kenavo Sam 7 Sep - 5:50

j'ai découvert il y a des années Cécile Coulon avec Méfiez-vous des enfants sages, grand coup de coeur qui m'a rappellé Carson McCullers... extra
Mais je n'y suis plus retournée vers elle... ce serait peut-être le bon moment...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30990
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Sam 7 Sep - 9:30

Tu nous met ton avis sur "les enfants sages" ici ? Je sais que ça m'avait donné envie de le lire, et j'avais de le lire !
Je crois que je veux lire tout Cécile Coulon !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par kenavo Dim 8 Sep - 4:44

Ohlala… je n’étais pas bien réveillée hier matin… le livre que j’ai lu de Cécile Coulon est celui-ci
je vous mets mon commentaire de 2012

Cécile Coulon Aa513
Le roi n’a pas sommeil
Quatrième de couverture :
« Ce que personne n'a jamais su, ce mystère dont on ne parlait pas le dimanche après le match, cette sensation que les vieilles tentaient de décortiquer le soir, enfouies sous les draps, cette horreur planquée derrière chaque phrase, chaque geste, couverte par les capsules de soda, tachée par la moutarde des hot-dogs vendus avant les concerts ; cette peur insupportable, étouffée par les familles, les chauffeurs de bus et les prostituées, ce que personne n'a pu savoir, c'est ce que Thomas avait ressenti quand le flic aux cheveux gras lui avait passé les bracelets, en serrant si fort son poignet que le sang avait giclé sur la manche de sa chemise. »
Tout est là : le mutisme, le poids des regards, l'irrémédiable du destin d'un enfant sage, devenu trop taciturne et ombrageux. Thomas Hogan aura pourtant tout fait pour exorciser ses démons - les mêmes qui torturaient déjà son père. [...]
J’ai bien fait de suivre un commentaire du magazin LIRE, franchement, je n’aurais probablement pas fait le pas de découvrir une jeune auteure de 22 ans... mais quel bijou j’aurais manqué !!

Dès les premières pages j’ai était happée, convaincue que j’allais découvrir un bon livre et plus encore un auteur à part.

Captivant comme un polar, je ne pouvais pas mettre de côté le livre avant de l’avoir terminé. Hâte de découvrir le chemin de Thomas dont on sait le sort dès la première page. Découvrir par après sa vie.. elle en fait de la magie avec ses mots.

Partout j’ai lu qu’on doit penser à Carson McCullers en la lisant... et je ne voulais pas le faire, de tels comparaisons nuisent souvent plus qu’elles font du bien, mais après 145 pages qui contiennent une histoire énorme, des mots sublimes, un talent fou... je ne peux pas faire autrement, la « grande dame du Sud » a vraiment trouvé une héritière qui n’a pas de problème à tenir la qualité.


Dernière édition par kenavo le Lun 9 Sep - 6:19, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30990
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Dim 8 Sep - 18:48

Faut que je me fasse des petites listes "URGENT POCHES".

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Liseron Lun 2 Nov - 9:57

Cécile Coulon 2c963810
Une bête au paradis

Magistral ! Certainement un de mes gros coups de cœur de cette année !
Mais ce roman m’a tellement emportée que j’ai du mal à en parler, ce que j’ai écrit, c’est ce qu’a déjà très bien dit @queenie ! Donc je vais être brève :
Huis clos, tension, tragédie, amour, passion, abandon, jalousie, vengeance...Ce roman vous happe du début à la fin, l’auteur a un talent fou pour planter son décor et ses personnages : Émilienne, Blanche, Gabriel, Louis et Alexandre, des cabossés de la vie, qui pour s’en sortir, vont se raccrocher à ce qu’ils peuvent et prendre des directions différentes voire opposées. Tout est remarquablement décrit, les relations entre les uns et les autres, les émotions qu’ils ressentent, les transformations physiques au fil des ans. L’écriture de Cécile Coulon est belle, sobre, précise, poétique.
Tout tourne autour de la ferme, hantée par la disparition tragique des parents de Blanche et Gabriel, c’est un lieu qui dégage une force incroyable, un lieu qui fait mal ou un lieu qui vous attache, un lieu qui ne laisse personne indifférent...
Ce roman d’une grande puissance avec ces personnages tellement proches et vivants fut un vrai bonheur de lecture !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Lun 2 Nov - 11:34

Je m'en remémorais la puissance il y a quelques jours. Ce livre marque. Contente de voir que ça a été le même choc pour toi Liseron.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Aeriale Mar 3 Nov - 9:11

Encore un à faire remonter sur la LAL? 

(Avec tous ces confinements, ce n'est plus le temps qui nous manque, ceci dit dance2)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11494
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Liseron Mar 3 Nov - 14:16

Aeriale a écrit:Encore un à faire remonter sur la LAL? 

(Avec tous ces confinements, ce n'est plus le temps qui nous manque, ceci dit dance2)

Absolument, tu n’as aucune excuse !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Seule en sa demeure

Message par Queenie Jeu 19 Aoû - 10:00

Seule en sa demeure (août 2021)
Cécile Coulon Seule-10


Aimée, jeune fille de bonne famille, épouse Candre. Orphelin, déjà veuf, mais encore jeune, il semble être le mari parfait : pieux, calme, riche, courtois.
Aimée quitte donc les siens à bord de la calèche qui l'amènera, une trentaine de kilomètres plus tard, en plein coeur du Jura, à la demeure Marchère. Une apparente courte distance, sauf que le voyage à cheval reste long, et le domaine Marchère est un lieu loin de tout, très grand, où vivent seulement Candre, sa nourrice gouvernante Henria et son fils Angelin - un muet mystérieux qui se dissimule aux abords du parc.

De ce mariage arrangé, Aimée, qui peine à trouver ses marques, apprend à aimer Candre. En quête d'un héritier,  Candre est tendre avec son épouse.Tout semble bien se passer, Candre ne brusque pas sa nouvelle femme, il est doux et attentionné ; mais il est aussi assez distant et ne cherche pas à faire connaissance avec sa nouvelle épouse. Henria se comporte comme une bonne gestionnaire, attentive, un peu brusque et protectrice.

Il plane une atmosphère mystérieuse dans cette demeure aux forêts brumeuses, des secrets enfouis sous les ronces. 
Mais des éléments perturbent le tranquille quotidien d'Aimée : pourquoi Angelin se comporte t-il comme un sauvage ? pourquoi le décès de la précédente femme de Candre est entourée de silence ?


Heureusement sa professeur de flûte lui apporte une douce complicité, un nouveau souffle dans cette ambiance confinée... ensemble vont-elles réussir à percer les mystères ?

Cécile Coulon, de son écriture ample et fine décrit avec force cette grande demeure, la forêt, le parc, et les personnages qu'Aimée croise. Chaque élément nouveau prend une dimension importante sous le regard de la jeune fille, un peu vierge de tout. Une plongée dans un univers très XIXe, où planent des mystères, où le tout prend parfois des allures de roman noir comme Rebecca de Daphné du Maurier, adapté par Hitchcock.  Une histoire en spirale où chaque secret se dévoile peu à peu, où l'on craint de voir Aimée se perdre. 

Cécile Coulon sait créer un mystère dans un univers très sombre où seule la vérité viendra sceller le sort des protagonistes.
Un nouveau roman envoûtant pour cette autrice qui ne cesse de nous happer dans ses histoires.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon Empty Re: Cécile Coulon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum