-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

Cécile Coulon

+3
kenavo
Aeriale
Queenie
7 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Nightingale Jeu 19 Aoû - 16:45

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un peu peur d'une ambiance à la Bouysse, dernière période, style Né d'aucune femme, que j'ai vraiment trouvé pas très bon, alors que tout le monde l'encensait. Mais peut-être que je me fais une fausse idée,

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2709
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Ven 20 Aoû - 8:49

Pour savoir, faut tester.

Cela dit, moi je le trouve vraiment très bon ce dernier, et je trouve même que l'écriture de Coulon a trouvé un nouveau souffle. Le rythme est hyper bien maîtrisé.

Mais d'elle je n'ai lu que celui d'avant, et pas les plus anciens.Je ne peux donc pas comparer plus loin que ça.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Luciole Ven 20 Aoû - 12:33

Cela me donne très envie de découvrir cette auteure  sunny Merci de vos partages !

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
Luciole
Luciole

Messages : 1040
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 48
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par domreader Ven 20 Aoû - 23:13

Queenie a écrit:Pour savoir, faut tester.

Cela dit, moi je le trouve vraiment très bon ce dernier, et je trouve même que l'écriture de Coulon a trouvé un nouveau souffle. Le rythme est hyper bien maîtrisé.

Mais d'elle je n'ai lu que celui d'avant, et pas les plus anciens.Je ne peux donc pas comparer plus loin que ça.

On vient de m'offrir Seule En Sa Demeure ! Top...

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3446
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par domreader Ven 3 Sep - 21:02

Seule En Sa Demeure
Cécile Coulon
Un roman sympathique à lire, avec une ambiance de genre gothique, mystérieuse où l’on sent que la vie de l’innocente héroïne est en danger, sans savoir vraiment par qui ou quoi, toute isolée qu’elle est. Cela reprend un peu les codes du genre.

Aimée, une jeune fille de bonne famille, innocente et bien élevée, comme le sont les filles de son milieu au 19ème siècle finit par accepter d’épouser Candre Marchère, maître du très prospère domaine Marchère, dans le Jura. C’est un homme à la fois doux, pieux et autoritaire auquel rien ne résiste. Il est secondé par Henria une servante qui l’a élevé, une maîtresse femme qui régit la maison et lui est dévouée corps et âme. Dès qu’elle arrive au domaine, Aimée est à la fois subjuguée et aussi inquiète. Subjuguée par l’opulence simple qui y règne, mais aussi esseulée et oppressée par les bois qui l’entourent et un peu par son énigmatique mari. Il y a aussi Angelin, le valet de ferme muet, fils d’Henria, qui traîne toujours dans les parages. Et puis Aimée va découvrir que son mari avait déjà été marié, et que sa première femme est morte.

Cécile Coulon sait faire planer une atmosphère étrange, pleine de menaces dans ce roman qui m’a fait penser à Rebecca de Daphné du Maurier. On se laisse prendre à l’irréalité de ce domaine ou planent des secrets dangereux et bien gardés. On peste un peu face au manque de réaction d’Aimée qui semble hypnotisée par son environnement. On cherche, comme l’héroïne, à percer le caractère de Candre à jour, bref on lit ce roman quasiment d’une traite. Il est très agréablement écrit, et nous tient en haleine et c’est déjà cela (même s’il ne révolutionnera pas la littérature). Un bon moment de lecture.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3446
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Aeriale Sam 4 Sep - 9:44

Domreader a écrit:Cécile Coulon sait faire planer une atmosphère étrange, pleine de menaces dans ce roman qui m’a fait penser à Rebecca de Daphné du Maurier.

J'allais le dire, tout est en place en tout cas pour créer ce sentiment de malaise et d'angoisse.

Je l'ai aussi réservée à la librairie!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11485
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Aeriale Sam 11 Sep - 15:45

Seule en sa demeure


Cécile Coulon - Page 2 0269b410


Aimée, une jeune fille promise à un riche terrien orphelin et veuf, se voit quitter le giron familial pour une demeure isolée, perdue dans les bois. Elle va vite se rendre compte qu'elle y est en fait piégée et que si  son mari, homme ténébreux animé d'une foi intense, la couvre d'une attention trop pesante, la gouvernante régente aussi le domaine d'une main de fer. A la fois troublée par l'ombre de la défunte épouse et l'atmosphère oppressante des lieux où rode la silhouette fugitive d'un jeune muet, Aimée va trouver refuge auprès de sa professeur de musique et peu à peu s'ouvrir aux sens.

Cécile Coulon sait parfaitement planter son décor. Elle nous immerge d'entrée dans une ambiance à la Daphné Du Mourier, avec des personnages énigmatiques cachant tous de lourds secrets et enfouis dans une forêt semblant prendre vie elle-même. On se laisse délicieusement embarquer, d'autant que la menace est omniprésente.et qu'on s'égare à tenter de la cibler. C'est bien maitrisé, dans un style élégant et très évocateur. L'auteure gère son affaire, cela se sent. Pour autant je n'ai pas non plus été scotchée par le dénouement comme je l'espérais. Mon intérêt a un peu faibli sur la fin qui m'a semblé presque inachevée, un peu comme si le chemin tortueux pour y arriver importait plus. Ce n'est pas si mal non plus, ce qui compte c'est aussi le plaisir qu'on en a pris. Une bonne découverte donc avec cette jeune écrivaine que je pense bien relire à l'occasion, c'est certain!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11485
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Liseron Lun 17 Jan - 16:59

Cécile Coulon - Page 2 920b6310
Seule en sa demeure

Fin 19e siècle, une jeune femme qui semble piégée dans une belle demeure, au fin fond des forêts jurassiennes… De quoi nous faire saliver ! 
Cécile Coulon a décidément bien du talent et une belle écriture pour nous plonger de nouveau dans une histoire angoissante et bien rythmée. La tension monte indiscutablement au fur et à mesure des découvertes que va faire Aimée, la jeune mariée, au contact des habitants pour le moins étranges qui habitent cette maison. 
La nature alentour, omniprésente et remarquablement décrite, participe à cette sensation d’emprisonnement et d’étouffement. 
Cependant, malgré une lecture agréable, je suis restée un peu sur ma faim et à mon avis, ce livre est un cran en-dessous du précédent livre de l’auteure Une bête au paradis, qui m’avait littéralement happée jusqu’à la fin et emportée dans un véritable tourbillon émotionnel ! 
Un huis clos encore plus tragique dont Blanche l’héroïne reste pour moi un personnage extrêmement fort, puissant et marquant. Pour les amateurs d’émotions fortes, je ne peux que vous en conseiller la lecture !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4122
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par domreader Lun 17 Jan - 18:16

Ah c'est drôle ce que tu dis, j'ai trouvé ce dernier roman meilleur et plus abouti qu' Une Bête Au Paradis. J'ai même eu un peu de mal à le terminer avec des personnages au trait un peu forcé, un peu prévisibles aussi. Les ressentis sont si différents.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3446
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Aeriale Mar 18 Jan - 9:40

Je serais plutôt de l’avis de @Liseron! Un bon livre mais qui m’a aussi un peu « laissée sur ma faim »

Il faudrait que je lise Une bête au Paradis, s’il est plus abouti? ( ou moins, c’est selon) Merci de ton avis!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11485
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par domreader Mer 19 Jan - 9:14

Aeriale a écrit:Je serais plutôt de l’avis de @Liseron! Un bon livre mais qui m’a aussi un peu « laissée sur ma faim »

Il faudrait que je lise Une bête au Paradis, s’il est plus abouti? ( ou moins, c’est selon) Merci de ton avis!

En fait j'avais trouvé Une Bête Au Paradis moins abouti, avec des personnages un peu stéréotypés.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3446
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Lun 15 Jan - 8:05

Cécile Coulon - Page 2 Coulon11
La langue cachée des choses
Ed. L'iconoclaste (janvier 2024)

Est-ce que Cécile Coulon va perdre son lectorat, sans en gagner un nouveau, avec ce dernier récit ?
C'est possible.

J'aime toujours sa langue, son écriture.
C'est intense, profond, poétique, sombre.

Ici, c'est très court : 134 pages.
Une longue nouvelle en quelque sorte, et nous connaissons la frilosité française pour les textes trop courts...
Déjà.
Certain·e·s auront un goût de trop peu.

Pourtant, je l'ai trouvé pile de la taille qu'il fallait.
On part avec Le fils sur les chemins de montagne/campagne. En quelques phrases, on sait que La mère était une guérisseuse, une rebouteuse, une sorcière. Qu'on l'appelle, qu'elle est âgée (mais ce n'est peut-être pas la seule raison) alors elle envoie son Le fils à sa place.
Sa première mission.

Là où Coulon va peut-être perdre son lectorat, c'est pour le côté radicalement fantastique. Avant, elle pouvait flirter avec un mystère, laisser planer le doute. Là, on y est. Le fils (et La mère) ont ce don d'entendre La langue des choses cachées. Ainsi, quand il approche du village, il distingue ceux et celles qui ont été pendu·e·s il y a des années, des siècles peut-être, dans les rues du village il croise des silhouettes d'enfants qui ne sont plus que des fantômes, quand il passe devant une porte, une fenêtre, il peut entendre des cris qui depuis longtemps se sont tus... Et quand il entre dans la maison où on l'appelle, celle où l'enfant malade gît dans son lit, celle où le père aux épaules rouges reste courbé dans son malheur, il voit sur la table en bois du salon les nombreux viols commis.

Ambiance lourde de tragédies, de non-dits, de violence.

Le fils, novice, va se laisser entraîner jusqu'à une autre maison, découvrir ce qu'il se cache derrière le regard des vivants, découvrir des bribes du passé de sa mère.
Et se découvrir lui-même.

Un très court roman où tous les mystères ne seront pas révélés. Où l'on doit composer avec les secrets.
Un roman très sombre, lent, où on laisse le temps aux êtres de s'apprivoiser - tant bien que mal. Où l'on sent que Le fils absorbe ce qui l'entoure, devient celui qu'il doit être.

C'est mystique et intense, troublant et captivant.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Liseron Lun 15 Jan - 14:00

Ça me tente bien mais dans quelque temps…Envie de quelque chose de plus léger en ce moment !!

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4122
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Queenie Mar 16 Jan - 9:36

Ah oui, alors surtout pas celui-ci en effet

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7000
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Cécile Coulon - Page 2 Empty Re: Cécile Coulon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum