Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

Lola Lafon

+4
Liseron
Arabella
domreader
Queenie
8 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Aeriale Jeu 17 Sep - 9:08

Nightingale a écrit:
Queenie a écrit:M'étonnerais le Prix Goncourt.
Je sens qu'ils vont le filer à Carrère et sa dépression.
Lola Lafon - Page 2 177985974
Dépression d'ailleurs extrêmement contagieuse, puisqu'elle s'est généralisée à la quasi-totalité des écrivains français.
Lola Lafon - Page 2 177985974

Vous me faites trop rire! 

Mais c'est pas faux pour Carrère. En tout cas je ne vais pas me précipiter pour le lire (Et pourtant il a écrit de super trucs, et je l'aime)

Sinon, si vous voulez un remède anti-stess, lisez Caro, hier je riais toute seule au café en attendant Speedy (" Et non...Je ne suis pas folle, vous savez?")
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Queenie Jeu 17 Sep - 14:01

C'est clair que les auteurs français t ont souvent la depressionnite aigüe.

Et les gens aiment ça. ...

Mais pourquoi ?!

Je vais peut-être lire le Caro un de ces 4. Mais j'ai beaucoup de priorités avant...

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Melinaa' Dim 20 Sep - 17:49

Ce livre je le trouvais un peu glauque au départ mais tout compte fait j'ai fini par accrocher.
J'en suis presque arrivée à la moitié.
Que c'est affligeant de lire que des choses pareilles arrivent à des filles de 13 ans qui se retrouvent coincées dans le mutisme et la douleur...Sans même que les parents ne s'en rendent compte Crying or Very sad.
C'est plus que révoltant !!
Melinaa'
Melinaa'

Messages : 197
Date d'inscription : 28/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Queenie Lun 21 Sep - 8:09

Cool.

Le sujet est glauque, mais la façon dont raconte Lafon empêche de tomber dans le méga glauque. Elle a très bien fait de choisir de changer de narrateur et narratrice, ça met une distance, et en même temps crée une identification et une empathie très forte.

Ô je ne crois pas du tout en l'innocence des parents, de la famille, dans ces cas là en général, ni dans ce livre en particulier - je te laisse aller jusqu'au bout !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Liseron Mer 10 Mar - 18:03

Lola Lafon - Page 2 7b6cdb10
Chavirer

Les commentaires précédents ont déjà très bien rendu compte de ce roman et j’y adhère complètement !
J’étais hésitante à l’idée de lire à nouveau un livre sur ce thème mais c’est un roman subtil et sensible et effectivement, il n’y a rien de glauque sous la plume de Lola Lafon. 
C’est un texte fort qui traite d’une multitude de sujets et en ce sens, je l’ai trouvé très intéressant.
Un roman social et engagé, avec en toile de fond une évocation des milieux populaires et de leurs rêves de réussite et d’ascension sociale, un roman poignant sur la honte et la culpabilité qui décortique remarquablement bien les mécanismes de l’emprise et de la manipulation et les comportements aveugles de ceux qui vivent auprès des victimes. 
La construction non linéaire peut déconcerter, en particulier vers la fin où pour ma part, je me suis un peu perdue mais elle permet, tel un kaléidoscope, de saisir toutes les facettes de la personnalité de Cleo et de l’accompagner dans son cheminement, jusqu’à une fin magistrale et bouleversante !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par kenavo Jeu 18 Aoû - 6:40

Lola Lafon - Page 2 A6085

Quand tu écouteras cette chanson
Présentation de l’éditeur
«  Le 18 août 2021, j’ai passé la nuit au Musée Anne Frank, dans l’Annexe.
Anne Frank, que tout le monde connaît tellement qu’il n’en sait pas grand-chose. Comment l’appeler, son célèbre journal, que tous les écoliers ont lu et dont aucun adulte ne se souvient vraiment.
Est-ce un témoignage, un testament, une œuvre ?
Celle d’une jeune fille, qui n’aura pour tout voyage qu’un escalier à monter et à descendre, moins d’une quarantaine de mètres carrés à arpenter, sept cent soixante jours durant.
La nuit, je l’imaginais semblable à un recueillement, à un silence. J’imaginais la nuit propice à accueillir l’absence d’Anne Frank. Mais je me suis trompée. La nuit s’est habitée, éclairée de reflets ; au cœur de l’Annexe, une urgence se tenait tapie encore, à retrouver.  »L. L.


Cela fait bon nombre d’années que j’ai visité la Maison Anne Frank mais j’avais la  même réaction que Lola Lafon:

L’Annexe est le musée le plus vide du monde

Mais ce vide est en quelque sorte aussi la force de ce « musée ».

Tout comme ma visite, ce livre m’a touché. Beaucoup.

Lola Lafon a passé non seulement une nuit là-bas, mais elle a aussi réussi d’y créer un très beau texte.

Je ne savais en effet pas qu’il y a des gens qui disent que Anne Frank n’a pas existé. Je suis abasourdie.

Lola Lafon en parle :
Un document de sept cent-dix neuf pages a confirmé l’authenticité du Journal.

Le journal en a 350 pages.

Et un autre fait que Lola Lafon remarque :

[Anne Frank]…, qui se disait « en extase » devant le corps nus des femmes, ce qui lui vaut, encore aujourd’hui, d’être censurée par les chrétiens fondamentalistes aux États-Unis.

En fait, rien ne devrait m’étonner de ce qui se passe dans ce pays… mais là j’ai quand même dû secouer la tête.

Un très bel ajout à cette collection qu’est Ma nuit au musée.

Lola Lafon - Page 2 A6084

Par une fenêtre du grenier qui n'était pas occultée, Anne pouvait voir le ciel, les oiseaux et le marronnier. Elle a écrit trois fois sur cet arbre dans son journal.

La maison d’édition a manqué l’occasion de mettre une autre image que celle de l’auteur en couverture sur ce livre Cool

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Aeriale Dim 30 Oct - 8:27

-Quand tu écouteras cette chanson-


Le principe est posé: Choisir pour un écrivain-e-, et ce durant une nuit entière, un musée où se retirer et nous délivrer ses impressions. Lola Lafon, elle, s'est enfermée un soir d'aout 2021 dans l'Annexe où vécut Anne Frank et sa famille à Amsterdam, entourée de quatre autres amis juifs, et ce durant plus de deux ans. Prétexte pour l'auteure de revenir sur les circonstances de ce cloisonnement avant leur déportation au camp de Bergen-Belsen dont ils ne reviendront pas.

L'auteure, qui rappelle que ses précédents écrits redonnaient la parole à d'autres adolescentes privées de leur jeunesse, et surtout de leur voix, nous apprend divers aspects occultés autour de son fameux journal. Qu'il fut déjà retravaillé par la jeune fille (Peut-être dans l'espoir fou d'être un jour publié) puis arrangé, certains passages censurés avant son adaptation en film puis au théâtre, les allusions au nazisme étant perçues comme négatives à l'après-guerre, de même que celles reliées à sa judaïcité. Peu à peu, Lola Lafon au hasard de sa déambulation et confrontée à ce vide qui l'entoure, va être renvoyée à sa propre histoire. Celle de sa famille contrainte à l'exil, une partie déportée à Auschwitz, sa grand-mère seule survivante. Le rapport des faits se meut alors en récit intime, les souvenirs de son passé resurgissant face à la force de ce silence, et on comprendra sur la fin tout ce que lui renvoie cette porte close de la chambre d'Anne.

C'est indéniablement bien écrit, comme d’habitude, Lola Lafon a un talent certain, mais si elle a rempli son contrat, j'ai quand même senti derrière l'obligation de faire. J'avoue, je n'ai pas été chamboulée, comme d'ailleurs dans ses précédents livres. Une lecture sur un sujet déjà pas mal vu qui m'a surtout donné l'envie de chercher d'autres voies que celles de la rentrée littéraire :-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par kenavo Lun 31 Oct - 4:06

je comprends tes réticences... dommage, mais il y a des rencontres qui ne se font pas...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30996
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par domreader Lun 31 Oct - 7:58

J'avais déjà décidé de passer mon chemin, ton avis ne fait que renforcer ma décision, je pense que ce n'est pas un livre pour moi.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3448
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Queenie Lun 31 Oct - 8:14

Eh ben !
Premier retour négatif que j'entends sur ce livre (Notez que je fréquente beaucoup de juifs, qui, de toutes façons, dès qu'ils et elles ont un livre qui parle de la seconde guerre entre les mains, même écrit avec une plume non taillée, sont tout en émoi - je peux comprendre, mais ça fausse le jugement littéraire).
Et je suis presque contente de lire que c'est plus de l'ordre de l'exercice bien rempli (mais finalement, n'est-ce pas le cas pour toute cette collection ? Je n'en ai lu aucun, mais je pense que selon son regard, on peut ressentir ça chez tous ?), plutôt qu'une œuvre littéraire.

Je pense que dans cette histoire, Lola Lafon a éprouvé beaucoup d'émotions dans cette expérience, de là à parvenir à en faire quelque chose d'artistique en si peu de temps... Je pense que c'est complexe.

Mais j'écris, j'écris.
Je donne mon avis.
Et je n'ai pas lu.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7003
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Aeriale Mar 1 Nov - 9:11

domreader a écrit:J'avais déjà décidé de passer mon chemin, ton avis ne fait que renforcer ma décision, je pense que ce n'est pas un livre pour moi.
Oui... Je peux me tromper mais effectivement je ne le vois pas pour toi, Dom!

Queenie a écrit:
Eh ben !
Premier retour négatif que j'entends sur ce livre (Notez que je fréquente beaucoup de juifs, qui, de toutes façons, dès qu'ils et elles ont un livre qui parle de la seconde guerre entre les mains, même écrit avec une plume non taillée, sont tout en émoi - je peux comprendre, mais ça fausse le jugement littéraire).
Et je suis presque contente de lire que c'est plus de l'ordre de l'exercice bien rempli (mais finalement, n'est-ce pas le cas pour toute cette collection ? Je n'en ai lu aucun, mais je pense que selon son regard, on peut ressentir ça chez tous ?), plutôt qu'une œuvre littéraire.
Je pense comme toi, ceux qui ont dans leur famille une histoire se référant à la Shoah seront forcément touchés. D'autres certainement aussi d'ailleurs, elle écrit très bien, on ne peut le nier, et son livre se lit parfaitement bien. Mais je ne sais pas...J'ai bloqué sur le principe. 

J'avais lu dans la même série Le parfum des fleurs, de Leila Slimani, et j'avais beaucoup aimé. Mais c'est une écriture qui me parle davantage, comment expliquer? Ici Lola Lafon reprend des thèmes ultra rabattus, c'est toujours délicat, et pour moi, même si son écriture est parfaite, je n'ai pas été chamboulée.

Les filles de mon groupe ont jusqu'à présent reconnu que c'était un très beau livre, donc ne m'écoutez pas, il y a des styles devant lesquels on ressent moins de choses et c'est ainsi:p
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Liseron Lun 24 Juil - 18:53

Avis mitigé également sur Quand tu écouteras cette chanson
Je suis globalement restée en dehors du récit, qui rappelle certes des faits historiques intéressants mais entremêlés de réflexions sur la judéité et sur l’histoire de la propre famille de l’auteure. 
Du coup cette construction m’a un peu gênée, j’ai trouvé que c’était plutôt décousu et sans vraiment de fil conducteur…Et je ne crois pas qu’il me restera grand-chose de cette lecture malheureusement !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4125
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Aeriale Mer 26 Juil - 8:32

Ben voilà!  Tu résumes exactement ce que je retiens de ce roman. Plus une introspection d'ailleurs qu'un récit structuré, même si bien sûr le thème (une nuit au musée) s'y prête.

Pas sûre de relire cette auteure du coup, il y a souvent trop de distance dans ses écrits (pour moi en tout cas)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11498
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Lola Lafon - Page 2 Empty Re: Lola Lafon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum