Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

+3
Moinette
Melinaa'
kenavo
7 participants

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par kenavo Lun 14 Juin - 4:26

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone A670

La crevette et l’anémone
Eustache et Hilda vol. 1
Présentation de l'éditeur
Au début du siècle dans une petite ville anglaise bourgeoise et puritaine du bord de mer, Eustache et Hilda s'abandonnent aux plaisirs des jeux de plage. Eustache, délicat et sensible, est totalement dominé par sa soeur aînée Hilda, maternelle et passionnée. L'autorité dont elle fait preuve à son égard et à laquelle il se soumet sans rechigner est aussi la marque de l'amour qu'elle éprouve pour lui. Car les deux enfants s'aiment au point qu'Eustache puisse envisager que la vie se réduise à leur seule présence. Un jour, Hilda pousse Eustache à aborder l'étrange miss Fothergill qui se promène le long de la falaise. Celle-ci est vieille et défigurée. Eustache, qui vit dans une sorte de cocon où rien de ce qui est laid n'a sa place, est terrifié à l'idée de cette rencontre. Pourtant, il y sera contraint, et sa vie ainsi que celle de sa famille en sera bouleversée. Ce volume met en scène les principaux protagonistes de cette trilogie romanesque qui conduit Eustache et Hilda de l'enfance à la maturité. La sensibilité et la finesse si caractéristiques de l'oeuvre de L. P. Hartley sont ici amenées à leur point culminant.

fil de l'auteur


si je ne me trompe pas, il va y avoir
@Aeriale
@Arabella
@kenavo
@Luciole
@Melinaa'
@Moinette
@Queenie

bonne lecture LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone 1112397720

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Melinaa' Lun 14 Juin - 10:57

Merci pour le fil @Kenavo  I love you
je suis présente effectivement  cat j'ai commencé la lecture aujourd'hui eat2
au plaisir de vous lire les amis  :chapeaubas:
Melinaa'
Melinaa'

Messages : 197
Date d'inscription : 28/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Moinette Lun 14 Juin - 11:11

Merci pour ce fil !
Je participe en effet à cette LC et ai commencé ce matin ma lecture en allant travailler. L'extrême finesse de l'analyse psychologique m'a frappée dès le premier chapitre. C'est une relation bien complexe entre Eustace (première fois que je rencontre un personnage portant ce nom) et Hilda qui s'annonce.
On apprend dès le début ce que sont l'anémone et la crevette du titre du roman. Cela place l'histoire à venir sous le signe du dilemme, de blessures infligées en croyant bien faire....Intrigant.
Moinette
Moinette

Messages : 154
Date d'inscription : 17/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Arabella Lun 14 Juin - 18:21

J'ai commencé, et le début est prometteur.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Queenie Lun 14 Juin - 20:15

Ce côté désuet, un brin théâtre - je trouve dans la mise en situation - je ne sais dire mieux, me plaît beaucoup

En plus j'ai en fond le souvenir des peintures de Kroyer, ça colle impec.

Je trouve très juste la relation frère-sœur entre admiration, soumission, envie de "faire bien", chantage affectif...

Alors...
Hilda l'anémone et Eustache la crevette ?

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7014
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Moinette Lun 14 Juin - 21:20

Queenie a écrit:
Alors...
Hilda l'anémone et Eustache la crevette ?


A première vue oui. C'est vrai qu'elle est carrément dominatrice et que lui est soumis et fluet, dans le 1er chapitre je l'ai trouvée antipathique. Mais au fur et à mesure qu'on la découvre, on voit que cela a plutôt un effet stimulant sur Eustace, et même qu'il veut la protéger.
Moinette
Moinette

Messages : 154
Date d'inscription : 17/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Aeriale Lun 14 Juin - 22:05

Je n’en suis qu’au 3 eme chapitre, mais je me régale. C’est hyper bien ressenti, ces rapports frères sœurs et ce côté qu’ont les enfants à « dramatiser » tous les mini évènements qu’ils vivent. A leur donner une importance démesurée, capitale. C’est tellement ça...

Et ces mêmes événements nous paraissent à nous adultes si dérisoires (comme la construction d’un château de sable, d’un bassin. Ou de se dire qu’on ne « s’aime plus » aussi) qu’on ne peut s’empêcher de sourire et d’y retrouver un peu de notre enfance. 

Beaucoup d’humour, très british, de finesse dans tout ça. Un bonheur ce roman, je sens .
Aeriale
Aeriale

Messages : 11566
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Arabella Lun 14 Juin - 22:45

Ce qui aussi est très bien restitué, derrière la légèreté, les rapports des enfants, c'est des côtés plus durs. La mère décédée par exemple. Les rôles sociaux, Eustache en tant que garçon destiné à travailler pour subvenir aux besoins des femmes. Un carcan de conventions sociales auxquelles on ne peut échapper.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par kenavo Mar 15 Juin - 4:28

contente de lire votre enthousiasme que je rejoins...
j'ai pensé lors de ce début à mon autre lecture de lui, Le messager, dans lequel il trouve aussi le bon ton pour faire parler un jeune garçon... pas toujours évident avec des enfants/jeunes gens au centre...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31240
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Moinette Mar 15 Juin - 7:22

Aeriale a écrit:Je n’en suis qu’au 3 eme chapitre, mais je me régale. C’est hyper bien ressenti, ces rapports frères sœurs et ce côté qu’ont les enfants à « dramatiser » tous les mini évènements qu’ils vivent. A leur donner une importance démesurée, capitale. C’est tellement ça...

Et ces mêmes événements nous paraissent à nous adultes si dérisoires (comme la construction d’un château de sable, d’un bassin. Ou de se dire qu’on ne « s’aime plus » aussi) qu’on ne peut s’empêcher de sourire et d’y retrouver un peu de notre enfance. 

C'est vrai! En même temps je n'y retrouve pas trop de souvenirs de fratrie...Celle-ci est assez trouble.
Hilda me fait de plus en plus penser à un cliché de mère surprotectrice/castratrice avec tous ses travers, tout le monde dit qu'elle a pris la place de la mère décédée...Elle dit agir pour le bien d'Eustace mais en même temps elle le soumet au chantage affectif comme le dit @Queenie plus haut, elle le manipule, ne supporte pas qu'il ait ses petits triomphes personnels et qu'il flirte avec Nancy ...
La scène de la luge où elle lui gâche sa victoire et la légèreté qu'il ressent, en lui faisant refaire la même descente jusqu'à l'épuisement et la nausée, c'est assez terrible.

Et lui qui s'y soumet de bonne grâce, béat d'admiration, c'est énervant! J'espère qu'il va un peu se rebeller ou que l'arrivée de Miss Fothergill dans le récit va faire évoluer la situation...

Arabella a écrit:Ce qui aussi est très bien restitué, derrière la légèreté, les rapports des enfants, c'est des côtés plus durs. La mère décédée par exemple. Les rôles sociaux, Eustache en tant que garçon destiné à travailler pour subvenir aux besoins des femmes. Un carcan de conventions sociales auxquelles on ne peut échapper.

Oui, bien lourd pour un petit bonhomme aussi sensible, rêveur et imaginatif...

kenavo a écrit:contente de lire votre enthousiasme que je rejoins...
j'ai pensé lors de ce début à mon autre lecture de lui, Le messager, dans lequel il trouve aussi le bon ton pour faire parler un jeune garçon... pas toujours évident avec des enfants/jeunes gens au centre...

Oui, toute la complexité des sentiments enfantins.
Moinette
Moinette

Messages : 154
Date d'inscription : 17/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Aeriale Mar 15 Juin - 19:15

Moinette a écrit:C'est vrai! En même temps je n'y retrouve pas trop de souvenirs de fratrie...Celle-ci est assez trouble.

Hilda me fait de plus en plus penser à un cliché de mère surprotectrice/castratrice avec tous ses travers, tout le monde dit qu'elle a pris la place de la mère décédée...Elle dit agir pour le bien d'Eustace mais en même temps elle le soumet au chantage affectif comme le dit @Queenie plus haut, elle le manipule, ne supporte pas qu'il ait ses petits triomphes personnels et qu'il flirte avec Nancy ...
La scène de la luge où elle lui gâche sa victoire et la légèreté qu'il ressent, en lui faisant refaire la même descente jusqu'à l'épuisement et la nausée, c'est assez terrible.

C'est vrai, elle est le contraire d'Eustache. Lui fragile, très sensible, qui donne une grande importance aux mots et aux choses. Admirateur fou de sa grande soeur qui a pris forcément l'ascendant sur lui, il est prêt à tout pour obtenir sa considération, son amour surtout, dont il a grand besoin du fait de l'absence de leur mère.

En même temps, cette tyrannie affective de Hilda, je peux la comprendre dans le sens où à cet âge là, les enfants réagissent toujours à l'excès. Elle veut le rendre fort et parfait, elle exige beaucoup de lui, mais cette tyrannie n'est pas une méchanceté gratuite ni consciente. Je pense plutôt qu'elle souhaite le meilleur pour lui.

Vu de notre point de vue d'adulte, c'est certain qu'elle parait horrible. Mais c'est ce qui fait toute la complexité de leur relation. Elle a pris la place qu'il lui a laissée dans son coeur et son psychisme. Il a besoin d'elle, et j'espère que l'équilibre se fera plus tard.

En tout cas je trouve leur relation hyper touchante. Je suis dans le chapitre VII, Eustache a un terrible dilemme, il est invité chez miss Fothergill pour le thé et le dialogue intérieur entre défenseur et accusateur est vraiment délicieux  Very Happy  I love you
Aeriale
Aeriale

Messages : 11566
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Luciole Mar 15 Juin - 22:04

Je n'ai commencé que ce soir...

Les 2 chapitres m'ont enchantée. Le premier en particulier où dès le départ on ressent bien la très grande sensibilité d'Eustache, ses valeurs d'équité, de sérénité, de respect, d'engagement
Pour l'instant, je déguste même les pages de "l'objet livre" en elles-mêmes, si douces, si délicates, j'aime beaucoup avoir ce livre dans mes mains.  biglov

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
Luciole
Luciole

Messages : 1041
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 48
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Arabella Mer 16 Juin - 8:05

Je n'ai pas pu m'en empêcher et je l'ai fini hier soir....

Il y a une grande douceur apparente, tout étant vu par les yeux d'Eustache, qui ne voit pas le mal, mais au final c'est très noir. L'auteur croque les personnages, leurs envies, contradictions, mesquinerie, le jeu social... La fin est d'une grande noirceur sous l'allure d'un conte de fée.

_________________
Je ne lis jamais un livre dont je dois écrire la critique ; on se laisse tellement influencer. (Oscar Wilde)
Arabella
Arabella

Messages : 4791
Date d'inscription : 29/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Luciole Mer 16 Juin - 9:44

Snif alors ...  mais ton avis @Arabella colle bien avec le titre et aussi avec le départ des mésaventures de l'anémone et la crevette..., de Hilda et Eustache.
Je vais lire moins vite moi, je suis surbookée, donc, je ne lis que le soir.

_________________
geek  “Il n’y a point de génie sans un grain de folie.” Aristote
Luciole
Luciole

Messages : 1041
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 48
Localisation : France - Pays de la Loire

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Moinette Mer 16 Juin - 13:59

Aeriale a écrit:En tout cas je trouve leur relation hyper touchante. Je suis dans le chapitre VII, Eustache a un terrible dilemme, il est invité chez miss Fothergill pour le thé et le dialogue intérieur entre défenseur et accusateur est vraiment délicieux  Very Happy  I love you

Absolument, les passages où Eustace part dans ses rêveries contribuent pour beaucoup au charme de ce roman. I love you
J'en suis au chapitre 10 et adore le personnage de ce petit garçon si attachant et l'amitié inattendue qu'il noue avec Miss Fothergill. Comme cette dernière l'analyse avec justesse, la grande gentillesse d'Eustace, sa docilité et son désir de bien faire finissent par le desservir. C'est la vieille dame qui lui permet de s'émanciper des attentes de sa famille-anémone passablement étouffante, de celles de la société, de révéler sa vraie et belle personnalité. 


Luciole a écrit:Les 2 chapitres m'ont enchantée. Le premier en particulier où dès le départ on ressent bien la très grande sensibilité d'Eustache, ses valeurs d'équité, de sérénité, de respect, d'engagement
Pour l'instant, je déguste même les pages de "l'objet livre" en elles-mêmes, si douces, si délicates, j'aime beaucoup avoir ce livre dans mes mains.  biglov

Oui quel plaisir quand on a un beau papier dans les mains, ce n'est pas si souvent...

Moi aussi je suis enchantée par ce roman. Merci à toutes de m'avoir permis de le découvrir avec cette LC, sans vous je serais sûrement passée à côté !  

Arabella a écrit:Je n'ai pas pu m'en empêcher et je l'ai fini hier soir....

Il y a une grande douceur apparente, tout étant vu par les yeux d'Eustache, qui ne voit pas le mal, mais au final c'est très noir. L'auteur croque les personnages, leurs envies, contradictions, mesquinerie, le jeu social... La fin est d'une grande noirceur sous l'allure d'un conte de fée.

C'est vrai que ce n'est certainement pas une histoire douce et légère... Eustace en est à moitié conscient lorsqu'il dit à Miss Fothergill que sa famille, tout en l'aimant, ne semble pas apprécier qu'il soit durablement heureux. Parce que triste et angoissé il est plus facile à dominer et à manipuler ? Cette remarque à la fois naïve et lucide est infiniment triste...

Luciole a écrit:Snif alors ...  mais ton avis @Arabella colle bien avec le titre et aussi avec le départ des mésaventures de l'anémone et la crevette..., de Hilda et Eustache.
Je vais lire moins vite moi, je suis surbookée, donc, je ne lis que le soir.

Ce n'est pas un problème, même terminé on peut continuer à commenter!  Very Happy
Moinette
Moinette

Messages : 154
Date d'inscription : 17/05/2021

Revenir en haut Aller en bas

LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone Empty Re: LC L.P. Hartley, La crevette et l’anémone

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum