Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal

Jérôme Meizoz

4 participants

Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Jérôme Meizoz

Message par kenavo Mer 25 Mai - 5:01

Jérôme Meizoz A5785

Jérôme Meizoz, né le 23 décembre 1967 à Martigny (Valais, Suisse), est professeur associé à l'Université de Lausanne, écrivain et critique littéraire.

Il vit à Lausanne, tout en gardant de fortes attaches familiales et culturelles avec le Valais.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Re: Jérôme Meizoz

Message par kenavo Mer 25 Mai - 5:01

Jérôme Meizoz Aa3674
Séismes
Présentation de l’éditeur
Tableau impressionniste d’une bourgade durant la décennie 1970, Séismes raconte le parcours troublant d’un enfant vers l’âge d’homme. Sidéré par la perte de sa mère et l’étrangeté du monde adulte, le narrateur égrène les instants rares où l’existence atteint son maximum d’incandescence. Sa voix, accordée à l’oralité des rues, dit la sensualité des odeurs, du toucher, et donne au récit une épaisseur singulière.

Par une écriture minimale et rythmée, Jérôme Meizoz rejoint l’émotion par l’épure.
Je me suis inspirée dans les achats de @Nightingale Wink

En réalité, Séismes n'est pas un récit à proprement parler, encore moins un roman. Il touche plus au livre d'image comme le carnet de souvenir. C'est un album familial qui est centré sur l'adolescence du narrateur, depuis sa puberté à l'aube de l'âge adulte. Même s'il conserve une progression chronologique, l'ensemble des chapitres-anecdotes forme un livre fragmenté, sans fil conducteur ni articulations.

source et suite

Je viens surtout de découvrir une écriture. Quelle beauté !

(La maison d’édition Zoé a le chic de dénicher tout plein d’auteurs e-x-t-r-a-s!)

À peu près du même âge que l’auteur, je me rappelle bien la décennie de 1970 et il y a certains souvenirs qu’on partage.

Mais sinon, ce n’est pas tellement ancré sur ce laps de temps, le narrateur fait surtout part de ses observations.

Fascinant récit, j’en ressors enthousiaste avec l’envie de découvrir d’autres livres de cet auteur.

Jérôme Meizoz A5786

Gare de Martigny, 1970s

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Re: Jérôme Meizoz

Message par Aeriale Mer 25 Mai - 8:33

Ce n’est pas la première fois que ce roman est cité! Ça finit par faire tilt. Eh oui @Nightingale en parlait aussi dans Lectures du mois.

 Mais bien d’accord avec toi, @kenavo, les éditions Zoé ont souvent de belles propositions, qui sortent des sentiers battus. J’ai noté!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11399
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Re: Jérôme Meizoz

Message par kenavo Mar 31 Mai - 5:51

Jérôme Meizoz A5814
Malencontre
Présentation de l’éditeur
Tout le monde l'appelle Le Chinois. On se moque doucement de lui, de ses poèmes, « de ses théories à la con ».
L'année de ses quinze ans, il s'est épris de Rosalba. Elle, elle n'a rien vu, rien su et épousé l'héritier de la prospère Casse automobile. Au fil du temps, cet amour non partagé s'est librement déployé dans l'esprit fertile du Chinois.
Le jour où Rosalba se volatilise, la police diffuse sans succès un appel à témoins. Pour comprendre cette histoire dont il perd sans cesse le fil, Le Chinois interroge les proches de la disparue. Toutes leurs voix dessinent l'inquiétant motif d'un miroir éclaté.
Anti-polar et célébration de l'imagination amoureuse, Malencontre oppose à l'âpreté du réel les forces de l'humour et de l'invention.


Après ma première, bonne, rencontre avec cet auteur, j’avais envie de poursuivre… et pourquoi pas avec Rosalba qui se volatilise ?

Après Adèle Bedeau, en voici une autre femme qui disparaît Wink

Il s’agit naturellement de deux genres tout à fait différents.

Et tout comme Jérôme Meizoz le dit dans ce clip, il a voulu tout d’abord saisir une atmosphère… et cela lui réussit à merveille.

Faut pas s’attendre à un policier, pas de suspense, pas d’enquête… simplement un village et ses habitants qui sont confrontés à cette disparition.

Un auteur à suivre…

Jérôme Meizoz Aa3694

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30710
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Re: Jérôme Meizoz

Message par Queenie Jeu 2 Juin - 9:45

Jérôme Meizoz Seisme10
Séismes.

Effectivement, c'est une belle écriture. Il touche très souvent très juste dans les sensations, les réflexions. Les descriptions sont empreintes de justesse.

Mais, ça n'a pas fait tilt pour moi.

C'est très court.
Ce sont des courts textes mis bout à bout, de souvenirs, d'instants, et il m'a manqué le liant, de me couler dans le livre, dans l'atmosphère, dans la scène.

Je l'ai à peine terminé que, déjà, il ne m'en reste rien. Pas une trace des bouts d'histoires racontées.

[C'est, hum, le troisième ou quatrième livre que je lis qui est écrit de cette façon : des scènes qui se suivent, plus comme des nouvelles dans un même univers que comme un roman, et vraiment, je crois que ce n'est pas pour moi]

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6976
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Re: Jérôme Meizoz

Message par Aeriale Ven 3 Juin - 8:37

Aïe. Les avis sont mitigés donc...

@Nightingale tu l’as lu aussi, qu’en penses tu?
Aeriale
Aeriale

Messages : 11399
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Re: Jérôme Meizoz

Message par Nightingale Ven 3 Juin - 9:19

Séismes

Jérôme Meizoz 97828816

Je comprends assez bien le ressenti de @Queenie.
Car ce sont effectivement des petits morceaux qui se suivent, sans forcément s'enchainer, du regard d'un enfant puis adolescent sur le mode qui l'entoure.
Globalement, j'ai pu apprécier cette lecture parce que le thème m'est cher, et l'écriture est indéniablement assez belle.

Mais je suis aussi resté un peu sur ma faim, je ne sais pas si c'est totalement pour les mêmes raisons que toi Queenie. Ce qui m'a gêné, c'est un ou deux chapitres, qui m'ont complètement perdu, je savais à peine de quoi parlait l'auteur, et le décalage était trop important avec le reste du récit.

Du coup je partage un peu ce point de vue, au final.
Queenie a écrit:Je l'ai à peine terminé que, déjà, il ne m'en reste rien. Pas une trace des bouts d'histoires racontées.

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2682
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Jérôme Meizoz Empty Re: Jérôme Meizoz

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum