Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

Eduardo Fernando Varela

Aller en bas

Eduardo Fernando Varela Empty Eduardo Fernando Varela

Message par kenavo Sam 18 Juin - 1:11

Eduardo Fernando Varela A5674

Eduardo Fernando Varela a 60 ans. Il vit entre Buenos Aires, où il écrit des scénarios pour le cinéma et la télévision, et Venise.

Patagonie route 203 est son premier roman.


Source : Éditeur

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31152
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Eduardo Fernando Varela Empty Re: Eduardo Fernando Varela

Message par kenavo Sam 18 Juin - 1:12

Eduardo Fernando Varela Aa3608
Patagonie route 203
Présentation de l’éditeur
Un formidable road-trip à travers les routes les plus inhospitalières et sidérantes du sud du monde où rien ni personne n’est ce qu’il semble être.
Un merveilleux premier roman.
Au volant de son camion, un énigmatique saxophoniste parcourt la géographie folle des routes secondaires de la Patagonie et subit les caprices des vents omniprésents. Perdu dans l’immensité du paysage, il se trouve confronté à des situations aussi étonnantes et hostiles que le paysage qui l’entoure.
Saline du Désespoir, La Pourrie, Mule Morte, Indien Méchant et autres lieux favorisent les rencontres improbables avec des personnages peu aimables et extravagants : un journaliste qui conduit une voiture sans freins et cherche des sous-marins nazis, des trinitaires anthropophages qui renoncent à la viande, des jumeaux évangéliques boliviens gardiens d’un Train fantôme, un garagiste irascible et un mari jaloux...
Au milieu de ces routes où tout le monde semble agir avec une logique digne d’Alice au pays des merveilles, Parker tombe amoureux de la caissière d’une fête foraine.
Mais comment peut-on suivre à la trace quelqu’un dans un monde où quand on demande son chemin on vous répond : « Vous continuez tout droit, le jeudi vous tournez à gauche et à la tombée de la nuit tournez encore à gauche, tôt ou tard vous allez arriver à la mer » ?
Ce fabuleux premier roman est un vrai voyage à travers un mouvement perpétuel de populations dans un paysage dévorant, auquel le lecteur ne peut résister.
Eduardo Fernando Varela Aaa2562

le poche est sortie le 13 mai


J’avais noté ce roman dès sa parution et finalement j’ai franchi le pas.

J’en ressors mi-enthousiaste, mi-déçue.

Après une lecture, j’essaie en principe de voir un peu des commentaires d’autres lecteurs et c’est naturel qu’on en trouve du « très bon » jusqu’au « très mauvais ». Mais j’adhère toujours soit pour l’un soit sur l’autre. Cette fois-ci je me suis retrouvée avec les bons ET les mauvais.

D’un côté je ne peux pas faire un reproche à l’auteur puisque les histoires oniriques, loufoques et trop bizarres ne sont pas ma tasse de thé. Le résumé de l’éditeur ne donnait pas l’impression que j’allais retrouver cela, donc, la découverte s’est passée pas trop bien.

Mais côté écriture et développement de l’histoire, oui, j’ai bien aimé… mais malheureusement finalement trop faible pour en faire un grand moment de lecture.

Eduardo Fernando Varela Aaaa3282

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31152
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum